AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 AIDEN + la vengeance est un plat qui se mange froid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



Friends will be friends, when you're in need of love they give care and attention. Friends will be friends, when you're through with life and all hope is lost, hold out your hand cos friends will be friends right till the end.


Je n'ai pas d'ami comme toi, oh no no no, pas d'autre ami comme toi ! Je comprends mieux le monde, en t'observant je crois que j'y vois plus clair je n'ai pas trouvé la clef du mystère, mais je m'en suis approché


J'aurai aimé t'aimer, comme on aime le soleil, te dire que le monde est beau et que c'est beau t'aimer. J'aurai aimé t'écrire le plus beau des poème et construire un empire juste pour ton sourire, devenir le soleil pour sécher tes sanglots et faire battre le ciel, pour un futur plus beau.


> arrivé(e) le : 02/03/2015
> messages : 246
> pseudo : BouLott
> avatar : jesse eisenberg
> crédits : psychadelya
❥ statut civil : célibâtard (il aime Zelda au plus profond de son coeur, mais passe plus de temps dans le lit de Zoey)
> métier : livreur de pizza
> immeuble : kennedy
> appartement : 43a (avec Alex-le-beau-gosse)
> pêchés mignons : dormir toute la journée - manger des crêpes crèmefraiche/champignon/fromage/lardon - fumer de la marijuana - squatter l'appartement d'en face - rire avec Zoey - rire avec Alex - faire rire Zelda - embêter Aiden - boire des bières - geeker.
> points : 447

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: AIDEN + la vengeance est un plat qui se mange froid Mar 10 Mar - 23:34




 

Aiden & Flynn
Alexander lui en avait vraiment voulu de sa bêtise avec Zelda, oh ça va, il n’allait pas en parler pendant un siècle. Bref, depuis une semaine Alex m’évitait comme lui seul savait si bien faire. Un ninja, non un maître ninja, spécialisé dans l’art de la discrétion. Il quittait l’appartement sans même que je l’entende alors que j’étais assis dans le canapé, face à la porte, mais j’ouvrais une BD, je me retournais trois secondes et piouf, il était passé. Il était avec Zelda, avec Aiden, avec n’importe qui, mais pas avec moi. Et cela me mettait en rage. Hier soir j’étais sûr qu’il était chez Aiden vu qu’en collant mon oreille contre la porte, j’ai entendu parler. Alors, aujourd’hui j’ai préparé ma vengeance. Mouaha.

Depuis un petit mois, je fais la guerre à mon cher voisin, oh il ne sait pas que c’est moi, il ne doit même pas s’en douter vu que je suis assez discret, mais tout de même, s’il l’apprend il va s’énerver. J’ai eu le temps de l’étudier un peu, c’est quelqu’un d’assez fier de lui et qui aime plaire… alors le coup des boules puantes dans la boîte aux lettres, un coup de maître. J’en étais assez fier. Cette fois-ci c’était une lettre anonyme. J’avais passé l’après-midi à découper des mots dans un journal pour les coller et en faire une menace. C’était un travail d’enfant, mais malgré tout je m’étais beaucoup amusé.

C’était prêt, la lettre ainsi qu’une figurine de fantôme avec une tête de mort. Un jouet gagné on ne sait où, assez atroce, mais qui avait bien sa place dans la boîte aux lettres d’Aiden. Il était encore assez tôt, mais personne ne passait à cette heure-là, j’avais encore un peu de marge. Je descendis les escaliers en catimini, comme un gamin qui fait une bêtise. Si quelqu’un m’avait vu, il aurait sûrement eu honte de moi, mais le jeu en valait la chandelle. On ne me pique pas mon meilleur ami pour rien. Arrivé devant les boîtes aux lettres je me dirige sans broncher vers celle de mon voisin et y  fait glisser la figurine puis la lettre. Je me retourne, puis, pris d’un doute, je vérifie. Non, on la voit trop. Une idée absurde me traverse l’esprit et je plonge la main pour redresser la lettre. Je la tiens, j’arrive à la bouger et là … horreur mon poing est coincé. Merde. J’essaie de le bouger dans tous les sens, rien n’y fait. La porte d’entrée s’ouvre. Je vais avoir l’air con. Sans me retourner je continue d’essayer de sortir mais avec un peu plus de douceur. Avec un peu de chance c’est Alex ou Zoey et ils vont venir m’aider…


 
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




> arrivé(e) le : 10/02/2015
> messages : 622
> double compte : Asher Thompson <3
> avatar : Colin O'Donoghue
> crédits : Ran94
❥ statut civil : Célibataire mais don juan à plein temps :P
> métier : Fleuriste
> immeuble : Kennedy
> appartement : 42 A
> pêchés mignons : Les femmes, le chocolat, les jeux vidéos, l'alcool avec modération (ou pas (a) ) ...
> points : 868

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: AIDEN + la vengeance est un plat qui se mange froid Dim 15 Mar - 17:09

J’aime beaucoup les journées de repos, même si j’aime encore plus les femmes et que je n’hésite pas à aller en recherche d’une fille avec qui passer la journée, ou même la soirée, aujourd’hui n’a pas du tout été le cas. J’étais passé chez mes parents, pour leur dire bonjour et voir comment ils allaient. Ma mère était rayonnante, comme à son habitude, et en voyant ma sœur, je ne pouvais m’empêcher de penser qu’elle ressemblait de plus en plus à notre mère. Même si pour moi, elle resterait toujours une petite fille, elle était devenue une vraie femme aux yeux des autres. Que le temps passe si vite… je ne m’en étais pas rendu compte avant que ma mère me parle de mon père. Un sujet fâcheux que je me serais bien permis de garder de côté, une fois de plus. Mon père n’avait même pas voulu se battre pour moi quand ma mère a voulu m’emmener aux Etats Unis, il a préféré sa nouvelle femme à son fils, alors pour moi, il ne faisait même plus partie de ma vie. Mais ma mère avait eu des nouvelles il y a quelques jours et m’en avait fait part, comme si le fait de savoir qu’il vivait une vie parfaite, que ses enfants faisaient de grandes écoles m’intéressaient… non je ne suis pas jaloux, après tout, il a choisi sa vie, mais je regrette quand même la relation que j’avais avec lui, sauf qu’avec sa sorcière, ce n’était même plus la peine, elle l’avait transformé. Enfin… je vais arrêter de penser à lui, parce qu’il m’énerve à un point ou j’ai envie d’aller le voir et lui en mettre une. Mon beau père a été un meilleur père que lui, et ça, c’est ce qui compte.

Après cette petite matinée passée en leur compagnie je regagnais l’immeuble Kennedy, un peu moins tendu qu’à mon départ. Je me trouve une place assez rapidement, à cette heure-là, les gens sont plus ailleurs que chez soi, ce qui est une aubaine pour moi. Je descends, prépare mes clés pour aller prendre en même temps mon courrier et lorsque j’entre enfin dans l’entrée de l’immeuble, un spectacle étrange se trouve devant moi. Flynn Ozborne se trouve juste là, planté devant les boîtes aux lettres… mais que fait-il là ? En m’approchant, je remarque que sa main est coincée et je ne peux m’empêcher de rire. Comment avait il fait son compte ?

« Salut Flyn ! Tu agresses les boîtes aux lettres maintenant ? » Mais mon sourire s’envole aussitôt lorsque je me rends compte très vite que sa main est en fait dans ma boîte aux lettres. « Mais qu’est ce que tu fais avec ta main dans ma boîte aux lettres ? » Je fronce les sourcils. « Si tu comptais me prendre mon courrier, on peut dire que l’idée n’a pas été très recherché… Pourquoi tu as fait ça ? » Je ne sais pas ce qu’il cherchait exactement, mais en tous les cas, je ne bougerais pas le petit doigt avant qu’il ne m’ait dit la vérité. Il a beau être coincé, je ne ferais même pas un effort pour l’aider, du moins, pour le moment. Je n’avais rien contre Flynn, même si j’avais remarqué ses bouderies lorsque je venais dans l’appart jouer avec Alexander, je ne pouvais pas en dire autant de lui me concernant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Friends will be friends, when you're in need of love they give care and attention. Friends will be friends, when you're through with life and all hope is lost, hold out your hand cos friends will be friends right till the end.


Je n'ai pas d'ami comme toi, oh no no no, pas d'autre ami comme toi ! Je comprends mieux le monde, en t'observant je crois que j'y vois plus clair je n'ai pas trouvé la clef du mystère, mais je m'en suis approché


J'aurai aimé t'aimer, comme on aime le soleil, te dire que le monde est beau et que c'est beau t'aimer. J'aurai aimé t'écrire le plus beau des poème et construire un empire juste pour ton sourire, devenir le soleil pour sécher tes sanglots et faire battre le ciel, pour un futur plus beau.


> arrivé(e) le : 02/03/2015
> messages : 246
> pseudo : BouLott
> avatar : jesse eisenberg
> crédits : psychadelya
❥ statut civil : célibâtard (il aime Zelda au plus profond de son coeur, mais passe plus de temps dans le lit de Zoey)
> métier : livreur de pizza
> immeuble : kennedy
> appartement : 43a (avec Alex-le-beau-gosse)
> pêchés mignons : dormir toute la journée - manger des crêpes crèmefraiche/champignon/fromage/lardon - fumer de la marijuana - squatter l'appartement d'en face - rire avec Zoey - rire avec Alex - faire rire Zelda - embêter Aiden - boire des bières - geeker.
> points : 447

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: AIDEN + la vengeance est un plat qui se mange froid Mer 18 Mar - 18:58




 

Aiden & Flynn
Et merde. Il avait fallu que ce soit lui. Lui, le seul être vivant de l’immeuble que j’avais plutôt envie d’éviter. Et le pire c’était que ma main commençait à me faire mal. Je serre les doigts et rattrape la lettre. Dieu merci, j’arrivais à l’attraper. Parce que malgré tout, j’avais écrit son prénom dessus. EVIDEMMENT. Il fallait que je l’ai écrit. Histoire qu’il comprenne tout de suite s’il la voyait. Je froissais la lettre, sans faire trop de bruit, histoire qu’il ne se doute de rien. « Hey ! Salut Aiden ! Comment ça va ? Moi ça va plutôt pas mal. Je commence à avoir mal à la main, très drôle la blague. Tu veux pas m’aider un peu ? Je, hum, me suis coincé… » Je suis le roi de la paraphrase de situation. Oui, j’invente de nouvelles figures de style et alors ? Je serre la lettre plus fort, comment est-ce que je vais bien pouvoir me sortir de cette situation ? Est-ce que je vais pouvoir m’en sortir ? Parler trop, ce n’est pas une bonne chose, ça montre qu’on est stressé et qu’on a mal agi. En même temps, je fais des choses que ferait un gamin de quatorze ans, alors c’est bien normal que je stresse de la même manière qu’un ado. Je  prends une pose décontractée -comme si c’était possible- et regarde Aiden. « Ah c’est la tienne ? Ah … oui c’est écrit en effet. » Quel bel acteur ! Je me serais frappé la tête contre le mur. « Et bien sache un truc assez fun, je vais te raconter ce qu’il m’est arrivé. Tu vois j’étais tranquillement chez moi en train de faire des cookies et là je me suis dit et si j’allais chercher le courrier. Comme j’ai une lettre à poster » Je relevais la main pour montrer avant de me rappeler que non il ne pourrait pas la voir. « Zut, donc ma lettre est dans ma main et en fait comme un con, je l’ai mise dans MA boîte au lettre, genre bonjour j’suis pas réveillé à 17 heures, c’est normal. Et donc j’ai compris après coup que bah j’avais pas mis la lettre au bon endroit, donc j’ai plongé la main dedans pour la récupérer tu vois ? Sauf que tu viens de m’apprendre qu’en fait cette boîte aux lettres n’est même pas la mienne… doooonc il est temps que j’aille dormir. » Mouais, est-ce que cela allait passer ? Il n’y avait plus qu’à croiser les doigts.


 
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




> arrivé(e) le : 10/02/2015
> messages : 622
> double compte : Asher Thompson <3
> avatar : Colin O'Donoghue
> crédits : Ran94
❥ statut civil : Célibataire mais don juan à plein temps :P
> métier : Fleuriste
> immeuble : Kennedy
> appartement : 42 A
> pêchés mignons : Les femmes, le chocolat, les jeux vidéos, l'alcool avec modération (ou pas (a) ) ...
> points : 868

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: AIDEN + la vengeance est un plat qui se mange froid Dim 22 Mar - 20:41

On ne peut pas dire que je ne sois pas tout à fait surpris de voir Flynn coincé, autant dire que ce mec est à lui tout seul, une catastrophe ambulante. Je sais qu’Alex l’apprécie, qu’il est son colocataire, et même si je n’avais rien contre lui, je le trouvais parfois assez bizarre. Et ce que je voyais à cet instant était le cas, je ne sais pas pourquoi, mais je sentais qu’il y avait quelque chose. Je savais bien regarder les gens pour savoir s’ils disaient la vérité ou non. En effet je voyais qu’il était la coincé mais la question que je me posais c’était pourquoi avait-il sa main là, à ma propre boîte au lettre ? Je haussais un sourcil en regardant bien comment il avait pu se jouer ce tour de passe passe… il fallait vraiment être un imbécile. Je me mets à soupirer en l’entendant parler, apparemment, il ne savait pas que c’était ma boîte, et commence à me déblatérer tout un tas de chose qui me paraisse un peu… je ne sais plus comment on appelle ça, ah oui ! Des paroles mensongères. Je ne sais pas pourquoi mais il parlait beaucoup trop, et ce, depuis mon arrivé, à croire qu’il avait quelque chose à se reprocher. Avais-je trouvé juste ? Etait-il en train de me voler mon courrier ? Venant de lui cela me surprendrait, il n’était pas du genre voleur ou curieux. « Hum… d’accord. Admettons que ce soit vrai, qu’accidentellement ta main se soit retrouver là à cause d’une grande inattention dû à la fatigue, je ne vois pas comment t’aider, je ne suis pas magicien. » Je pose ma main sur mon menton, essayant de réfléchir, tôt ou tard il allait bientôt falloir qu’il parte de là, je ne voulais pas d’un squelette pour accueillir le facteur, qui prendrait peur et ne viendrait même plus déposer mon courrier. Je prends mes clés et ouvre ma boîte, avec moi de l’autre côté on va peut-être y arriver.

« Tu ferais bien de lâcher ta lettre, ce n’est pas en la serrant que tu vas réussir à sortir ta main de là. Sinon je vais devoir l’amputer et ce ne sera pas vraiment joli… tu vas faire des tâches partout. Je n’ai pas envie de m’expliquer avec le concierge après ça.» Je ne sais pas encore comment on va y arriver, mais il allait devoir coopérer sinon ce soir, on en était pas encore sorti et j’avais encore tout un tas de chose à faire, un rendez-vous m’attendait dehors avec une jolie femme… pas question que je sois en retard. « Tu me fais confiance Flynn ? » J’étais beaucoup trop concentrer sur le fait de le sortir de là au plus vite que je n’avais pas fait attention au contenu de mon courrier, ce n’était pas ma principale préoccupation pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: AIDEN + la vengeance est un plat qui se mange froid

Revenir en haut Aller en bas
 

AIDEN + la vengeance est un plat qui se mange froid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MY NEIGHBOR IS AN ASSHOLE :: PARADISE VALLEY :: lieux communs :: les boîtes aux lettres-