AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (M/LIBRE) TAYLOR KINNEY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar




> arrivé(e) le : 26/01/2015
> messages : 194
> pseudo : Luxette
> double compte : Camilla Hamilton (Candice Accola) & Lucy Grimaldi (JLC)
> avatar : Kristen Bell
> crédits : Tearsflight (avatar) + tumblR (gifs)
❥ statut civil : Mariée à un sale type qui semblait pourtant être le prince charmant, squatte un peu trop souvent chez son voisin.
> métier : Institutrice. Sur le point de devenir prof d'histoire et de lettres au lycée.
> immeuble : Immeuble Reagan
> appartement : 22B
> pêchés mignons : les pizzas ♥️ la vitesse ♥️ enseigner ♥️ l'histoire ♥️ rire malgré les blessures ♥️ ses copines.
> points : 88

MessageSujet: (M/LIBRE) TAYLOR KINNEY Mer 28 Jan - 21:23


   
Maxim "Max", Doherty
« - LA CLE QUE JE VOUS AI DONNE, C'ETAIT POUR LES CAS D'URGENCE ! - EH BIEN, C'EN ETAIT UN : ON AVAIT PLUS DE TACOS. » - FRIENDS

   ✽ ✽ ✽

   
nom & prénom(s) ☆ Maxim Doherty. surnom(s) ☆ Max. date, lieu de naissance ☆ Phoenix, date au choix. âge ☆ 33-34 ans. origines ☆ américaines. activité professionnelle ☆ avocat à la ramasse. situation amoureuse ☆ marié, mais son mariage bat sérieusement de l'aile et il a du mal à redresser la barre. caractère ☆ Drôle + torturé + ambitieux + orgueilleux + violent + tendance à se réfugier dans l'alcool + rancunier + fier + agressif + jaloux. groupe ☆ Pizza ou spring roll.

   
i only miss you when i'm breathing

   
L'histoire de Max est relativement libre, même si quelques points sont importants :

- Je vois Max avoir eu une famille à problème. Un père violent (ce qui pourrait expliquer que ça le prenne), ou une mère alcoolo. Bref des parents ou un parent qui n'est pas réellement un modèle. (ce point est facultatif)

- Avant Janel, Max était plutôt du genre à enchaîner les histoires sans lendemain. Il craignait de s'investir sentimentalement.

- Max et Janel se sont rencontrés au lycée. Cheerleader pour elle, star de l'équipe de basket (et du lycée par la même occasion) pour lui, couple cliché et pourtant couple qui a duré. Ils sont vite tombés amoureux l'un de l'autre et ont réussi, malgré l'université, à rester soudés, ensemble.

- Ils se sont mariés et au début, tout était beau, rose entre eux. Malheureusement, les années ont passé et Max a rencontré un échec professionnel (licenciement) qui l'a conduit à s'isoler, se renfermer, boire et devenir agressif avec sa femme. Il a même levé la main sur elle.

- Il sent que la blonde s'éloigne peu à peu de lui. Soit, il peut de son côté avoir une petite maîtresse, soit il peut tout tenter pour résoudre ses problèmes de couple, même si l'alcool et la violence risquent de tout briser.

- Le reste est libre !

   
suddenly my eyes are open

   Voici les extraits de ma fiche qui parlent de Max :

« Les filles, et si on allait boire un verre après l’entraînement ? Juste entre filles ? » Vêtue de son uniforme de cheerleader, les cheveux remontés en une haute queue de cheval, Janel souriait, encore rosie par l’effort. [...]  Linly et Emma hochèrent la tête, ravies d’échapper à la corvée et Janel se dirigea de nouveau dans le grand gymnase désert. Du moins, c’est ce qu’elle croyait. Un des basketteurs continuait de s’entraîner, et pas n’importe lequel. Le chouchou du lycée, du moins de toutes les nanas. « Toi aussi, tu fais des heures sup ? » Elle lui lança un petit sourire malicieux et il se retourna, son ballon dans les mains. « Ouais, pas le choix. Avec ma blessure l’année dernière, j’ai beaucoup perdu. Je dois donner le meilleur de moi.» Maxim était l’un des mecs les plus séduisants du bahut, elle le reconnaissait volontiers et pourtant, il l’intimidait tellement qu’elle n’osait presque jamais lui parler. « Pas mal la nouvelle choré au fait. Tu te débrouilles bien.» Elle rougit et haussa les épaules tout en ramassant quelques pompons oubliés par terre ou sur les gradins. « Merci mais c’est … Mina qui a géré pour la choré.» « Je sais, elle s’en vante bien assez… Ce que je voulais dire, c’est que tu es  la mieux. Enfin à mon avis.» Il sourit avant de se remettre à tirer et la jeune femme esquissa un sourire flatté. Elle se dépêcha de terminer et elle s’apprêtait à quitter la salle, se retournant une dernière fois vers lui. « Bon bah … A demain.» Il hocha la tête et sourit : « A demain Janel. Si tu veux, on pourrait déjeuner ensemble un de ces quatre.» Elle hocha la tête et disparut rapidement, pressée de cacher son trouble et ses joues rosies. Elle retrouva ses copines dehors et elle se précipita à leur hauteur en bougeant les mains dans tous les sens. « Les filles, les filles … Maxim vient de m’inviter à déjeuner !! » Emma poussa un cri tandis que Linly secoua la tête en riant. Plus jeune, elle était moins à l’affut que ses copines pour les garçons, et surtout elle ne s’intéressait pas aux mêmes spécimens. « Ohlala, incroyable … Alors, il te connaît ! » Janel hocha la tête et sourit en se mordillant la lèvre : « Apparemment … Bon allez, vite, on va le boire ce verre. Je crois que j’ai besoin d’un truc frais là ! » Les filles rirent et elles quittèrent le lycée en papotant, échaffaudant déjà des plans pour que Max remarque davantage la blonde.

« Je suis tellement contente pour toi, Max et toi vous formez le couple parfait.» Emma avait pris le bras de Janel et la blonde lui sourit en hochant la tête. Elle regarda Max qui parlait un peu plus loin avec Linly et son copain du moment, un beau brun ténébreux. Elle sourit, attendrie. Max et elle étaient ensemble depuis maintenant quatre ans, ils formaient effectivement un couple modèle, stable et uni. Elle se rappelait encore leurs débuts, hésitants, parfois difficiles. Max l’avait invitée à plusieurs reprises. A déjeuner, à le voir jouer puis à des soirées, et rapidement ils avaient commencé à flirter ensemble. Ils n’étaient pas sortis ensemble tout de suite, Max avait eu besoin de temps avant de se décider à s’engager. Elle se rappelait encore du moment où il lui avait dit « je t’aime » pour la première fois. C’était le soir de la remise des diplômes et ils allaient se quitter le lendemain, elle partant en vacances et lui bossant tout l’été à l’autre bout du pays. Ensuite, chacun ferait son bout de chemin à l’université, elle à Phoenix, lui à UCLA, en Californie. Ils avaient dansé, fait l’amour et le jeune homme lui avait alors déclaré son amour. Et ensuite, ils étaient devenus ce couple solide que tout le monde admirait aujourd’hui. Malgré la distance, leur amour avait tenu. Bien sûr, il y avait eu des moments difficiles, ils avaient failli se séparer plusieurs fois mais ils revenaient rapidement l’un vers l’autre, incapable de vivre séparés. « Je suis tellement heureuse avec lui, Em. C’est juste incroyable. Je voudrais que ça dure comme ça pour toujous.» Emma sourit, ravie pour sa meilleure amie. Son amour pour Max avait tenu, tout comme son amitié pour la brune, et pour Linly bien sûr. Même si chacune avait suivi sa voie, les trois étaient restées inséparables. « Vous installer ensemble est une nouvelle étape, je suis sûre que ça sera encore mieux ! » Max avait enfin fini ses études de droit et il était revenu en ville, proposant tout de suite à sa douce de s’installer ensemble. C'est ainsi qu’ils avaient emménagé dans ce joli studio et qu’ils fêtaient ça entre amis. [...] « Ai-je le droit de vous emprunter ma nouvelle colocataire ? » Max était arrivé et attrapa Janel par la taille, déposant un baiser dans son cou. « Bien sûr chéri, j’arrive.» Elle fit un petit clin d’œil à ses copines et suivit le jeune homme dans la cuisine pour préparer des nouveaux petits toasts.


Janel sourit en s’observant dans le miroir. Son sourire était presque timide, effacé. Elle ne se reconnaissait pas dans cette robe blanche élégante, digne d’une princesse de conte de fées. « On dirait que les Hendricks ont tout fait pour t’offrir le mariage de tes rêves.» Emma lui lançait un regard affectueux, elle était heureuse pour elle, elle pouvait le voir dans ses yeux. La blonde hocha doucement la tête tandis que Linly débarquait dans la pièce, un bouquet à la main. [...] « Madame Doherty, vous êtes splendide. Je suis l’homme le plus chanceux, je crois.» Il déposa un baiser dans le cou de sa femme, la faisant valser au rythme de la mélodie. Le mariage avait été réussi, la fête aussi, et il n’était maintenant plus que tous les deux, dansant encore, profitant l’un de l’autre, des étoiles dans les yeux. « Tant mieux car tu fais de moi une femme comblée.» « Je t’aime.» Ils s’embrassèrent, heureux.

« C’est à cette heure-ci que tu rentres ? » Janel se figea, immobile, dans l’obscurité qui régnait dans l’appartement. La voix provenait du salon et elle avança doucement, appuyant sur l’interrupteur qui éclaira trop brusquement la pièce, spacieuse et chaleureuse. Max était là, immobile, affalé dans le sofa, le regard pointé sur elle. La blonde haussa les épaules : « J’étais à une réunion avec le personnel de l’école. Je t’ai dit qu’avec les nouvelles réformes qui tombent, on est pas mal occupés et souvent en réunion.» « Tu aurais du me prévenir.» Son ton était froid, sans appel. Janel soupira doucement et elle se passa la main dans les cheveux, soudain nerveuse. Depuis quelques mois,  Max, son Max, son homme, avait changé. Il avait perdu son boulot il y a presque un an et après les premiers mois d’espoir, de recherches actives, il avait fini par se laisser aller et se complaire dans sa routine quotidienne à ne rien faire. Et surtout, il buvait beaucoup. Janel baissa la tête, ne sachant que dire, que faire. A l’aube de ses 30 ans, la jeune femme espérait autre chose que des disputes quasi-quotidiennes avec son mari. Quand elle l’avait épousé quelques années plus tôt, elle se disait qu’à 30, elle serait peut-être déjà maman d’une petite fille ou d’un petit garçon. Malheureusement, ses rêves ne semblaient pas vouloir se réaliser. « Je suis désolée chéri, je pensais que ça terminerait plus tôt et je n’avais plus de batterie.» Elle lui tendit son téléphone comme pour le laisser vérifier, appuyant sur le bouton central pour lui prouver qu’il ne s’allumait pas. Elle déposa son sac à main sur la chaise du salon et ôta son manteau, fourrant son téléphone dans la poche de son jean noir. « S’il te plaît, ne m’en veux pas. Tu veux que je nous prépare un bon repas ? Ou on pourrait sortir … » « Avec ton salaire de fonctionnaire, il vaudrait mieux éviter.» La blonde se crispa, serra un instant les poings mais esquissa cependant un mince sourire. C’était devenu un véritable masque chez elle, et personne, non personne ne se doutait de l’enfer qu’elle vivait depuis quelques mois. Ni même ses meilleures amies à qui pourtant elle confiait tout. Elle se contentait d’arborer ce sourire malicieux, épanoui et de dire que tout allait bien, que Max était toujours aussi parfait à qui voulait l’entendre. Parce que au fond, elle l’aimait encore. Et elle ne pouvait se résoudre à le quitter. Elle lança un regard à l’horloge du salon, il était presque 23h, c’est vrai qu’elle avait tardé, elle en était consciente, mais la réunion s’était éternisée. « Je vais nous faire un plat de .. » commença-t-elle en se dirigeant vers la cuisine. Mais la porte avait claqué, fort, et elle devina que Max avait pris la fuite. Encore.

[...] Et il faut dire que depuis que Max avait quitté le domicile il y a quelques semaines, son aide, elle en avait plus que besoin. Après une dispute de plus, Maxim avait fini par lever la main sur elle et elle l’avait mis dehors avant de le rappeler quelques jours plus tard, confuse, blessée mais désirant qu’il revienne. Sauf qu’il n’avait pas voulu. Et elle, elle cachait à tout le monde les difficultés que son couple rencontrait. Comment avouer que son mariage prenait l’eau à tout va ? Comment avouer à ses parents adoptifs, à ses amies les plus proches que Max était devenu un monstre ces dernières années ? Elle n’y parvenait pas. Elle souffla doucement et tenta de sourire pour retenir les larmes qui montaient. « J’arrive. Je vais prendre quelques outils et je vous rejoins.» « Merci Warren, c’est adorable. Et … On peut se tutoyer, c’est mieux quand même.» Elle retourna à son appartement, laissant la porte entrouverte et filant enfiler un gilet long pour se cacher un peu en attendant le retour de son super voisin. Il ne tarda pas et fila s’atteler à la tâche, Janel derrière lui, prête à l’aider si besoin. « Votre .. Ton mari est souvent absent apparemment, non ? » Elle hocha doucement la tête : « Il est avocat … Il bosse beaucoup.» Elle ne voulait en dire plus, même si ce point était vrai. Max avait fini par retrouver presque 2 ans après sa perte d’emploi un nouveau boulot. Sauf que apparemment les choses ne se passaient pas comme il l’aurait voulu. On ne lui confiait que les dossiers les plus minables, et loin d’arranger la situation entre eux comme Janel l’avait espéré, elle l’avait fait se dégrader. Ils se disputaient de plus en plus souvent et Max était de plus en plus dur, méchant envers elle. « Je vois.»

La jeune femme tournait en rond, les larmes coulant le long de son visage sans qu’elle ne puisse les arrêter. Elle toucha doucement son œil tuméfié. Max avait bien visé, bien frappé. Pour la deuxième fois, il avait levé la main sur elle. Il était finalement revenu au domicile à peine 2 mois après qu’il ait lâchement pris la fuite. Pendant plus de 4 mois, Janel avait eu l’illusion que tout allait mieux entre eux, qu’il était peut-être revenu Max. Mais rapidement, elle avait compris qu’elle se trompait. Il était rapidement redevenu méchant, agressif et les disputes avaient recommencé. Plusieurs fois, elle avait trouvé refuge chez Warren sans vraiment lui dire les raisons de sa présence, juste qu’elle avait besoin d’air. Elle s’imposait un peu, elle le savait, elle en était consciente, et elle s’en voulait atrocement. Même s’il avait l’air de l’apprécier un peu plus, il semblait parfois agacé de sa présence sans réellement oser la remettre à sa place.

Max et Janel sont mariés depuis quelques années déjà et en couple depuis plus de 10 ans. Ils forment aux yeux de tous l'image du couple parfait, modèle, et pourtant il n'en est rien loin. Max a commencé à avoir des problèmes dans son boulot et est même resté au chomage quelques temps. Il a commencé à boire et les disputes entre les deux sont devenues nombreuses, presque quotidiennes. Il a même déjà quitté le domicile conjugal pendant quelques semaines. Cette fois, il a levé la main sur Janel. Il s'en veut terriblement, et une fois de plus il fuit. Cependant, il veut vraiment sauver son couple et il sent qu'il perd la blonde.  


   
romance your ego for a while

   Coucou mes poulets d'amour,

Si vous prenez ce scénario, vous ferez de moi une nana comblée, superheureuse, bref, je vous aimerais pour la vie !!    

Puisque vous êtes en train de lire, j’imagine qu’il vous intéresse et plusieurs questions vous viennent ? Pas de souci, je suis là pour y répondre.

Déjà, parlons de l’avatar. Taylor est BG mais il est surtout très négociable. Donc, n'hésitez pas s'il vous bloque vraiment ! Tant qu'il est dans la tranche d'âge fixée et plutôt brun, châtain, j'adhère :)

Le pseudo est plutôt négociable, sauf le nom of course. Pour le prénom, je vous laisse le choix.

Pour le reste, j’ai envie d’une personne motivée, investie qui ne me laissera pas tomber au bout de quelques semaines ! Si possible, quelqu’un qui ne fasse pas énormément de fautes, des RPS consistants (plus de 500 mots si possible, sauf en cas de coups durs, on peut faire moins ^^)

Vous voyez, je suis gentille, je fais pas peur, alors lancez-vous !  
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(M/LIBRE) TAYLOR KINNEY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (M/LIBRE) TAYLOR KINNEY
» Série - Chicago Fire
» Table de Taylor - Dureté de l'eau - Chlore Actif selon pH
» Camping libre de Sidi Boulfdail
» Alevins en nage libre = bébés posés sur le fond ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MY NEIGHBOR IS AN ASSHOLE :: COME AS YOU ARE :: hello, i love you-