AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SULLY + Quand je suis à jeun, je ne peux pas supporter le monde, et quand j'ai bu, c'est le monde qui ne peut plus me supporter.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


> arrivé(e) le : 25/04/2015
> messages : 2
> pseudo : Sintra
> double compte : Nope
> avatar : Garrett Hedlund
> crédits : LOEE
❥ statut civil : Célibataire
> métier : Ecrivain
> points : 0

MessageSujet: SULLY + Quand je suis à jeun, je ne peux pas supporter le monde, et quand j'ai bu, c'est le monde qui ne peut plus me supporter. Sam 25 Avr - 23:16


 
Sullivan Fitzgerald
« - LA CLE QUE JE VOUS AI DONNE, C'ETAIT POUR LES CAS D'URGENCE ! - EH BIEN, C'EN ETAIT UN : ON AVAIT PLUS DE TACOS. » - FRIENDS

  ✽ ✽ ✽

 
nom & prénom(s) ☆Humble descendant de l’estimé écrivain Francis Scott Fiztgerald, le jeune homme porte fièrement son patronyme en suivant les traces de son ancêtre. Quant à son prénom, il fut autrefois porté par son grand-père maternel - qu’il n’eut toutefois pas la chance de connaître. Une raison de plus pour le blondinet d’apprécier qu’on l’ait prénommé Sullivan. surnom(s) ☆ Par facilité, ou par habitude, son entourage l’appelle le plus souvent Sully depuis sa plus tendre enfance. Il n’est toutefois par rare que certains lui préfère Fitz’. Tout aussi court et efficace. date, lieu de naissance ☆ La petite tête blonde qu’il était pointa le bout de son nez le 18 novembre 1989 dans l’un des hôpitaux de Phoenix, ville où il séjourne encore aujourd’hui. âge ☆ On lui donne parfois quelques années de plus mais le chiffre exact est 26 ans. origines ☆ Du côté de son père, les Fitzgerald sont des américains pur souche cependant, sa mère est native de l’Australie où réside d’ailleurs encore une partie de sa famille. Cela pourrait expliquer ses talents de surfeur ? activité professionnelle ☆ S’il était promis à un honorable avenir d’avocat comme l’aurait souhaité son géniteur, ce dernier possédant son propre cabinet, ce fut l’écriture qui passionna Sullivan. Si ces débuts en tant qu’auteur furent peu concluant, il peut se vanter aujourd’hui d’être connu comme un écrivain à part entière. situation amoureuse ☆ L’amour, Sullivan le fait vivre à ses personnages au travers de ses romans mais reste un éternel célibataire. Quelques histoires d’un soir mais rien de bien sérieux. caractère ☆ Protecteur + Intelligent + Cultivé + Romantique + Loyal - Impulsif – Nerveux – Jaloux – Cynique – Maladroit. groupe ☆ SPRINGROLL.

Even at my worst, I'm best with you

Ici il vous suffit de cocher la bonne réponse, enfin celle qui vous correspond le mieux car il n'y a pas de bonne ou mauvaise réponse... vous devez simplement enlever le "un" devant le "unchecked"....

+ Si ton ami t'appelle à trois heures du matin pour l'aider à se sortir d'une situation, que fais tu?
Tu ignores son appel, oui c'est ton ami mais tu as besoin de sommeil aussi.
 Tu te lèves en quatrième vitesse et tu prends ta pelle, ne sait-on jamais ce qui peut se passer.
Tu lui dis d'appeler la police, hors de question que tu sois mêlé à une histoire louche.
Tu prends ta carte bleue et va payer la caution, sauf si celui-ci est dans un autre État ou si cette caution est démesurément élevée.

Quand tu rentres du boulot après une dure journée, tu es plutôt:
Petite sortie entre amis, rien de tel pour se changer les idées.
Tu restes au calme chez toi et débranche ton téléphone.
Petite soirée avec ton amoureux/amoureuse: un dîner et un film.
Tu vas directement dans ton frigo attraper ton pot de glace et la bouteille de vodka. Tu déprimes pour la soirée!

Tu es quel genre de coloc:
Celui qui ne ramasse rien, et qui attends patiemment que les autres le fasses pour toi.
Tu fais ta part des corvées, tu as même instauré le planning des tâches.
Tu respectes le code de colocation, tu fais même signer un contrat à tes colocs pour ne pas avoir de surprise.
Tu préfères vivre seul(e) au moins aucune contrainte, tu es le maître de ton appart un point c'est tout.

Qu'est ce que l'amitié pour toi?:
C'est faire des trucs stupides du moment que tous tes amis le font.
Tu peux vivre sans après tout, on ne peut compter que sur soit même.
C'est indispensable. Tu ne peux pas vivre sans tes amis.
C'est un moyen d'avoir des gens à qui demander de l'aide quand on en a besoin sans pour autant faire d'efforts de son côté.

Ton voisin du dessous ressembles plus à :
Barney Stinson, tu as du mal à suivre sa vie amoureuse.
Mr Heckles avec son chat... il n'arrête pas de se plaindre du bruit que tu fais.
Tu n'as jamais vu ton voisin. Mais j'ai un voisin au-dessous ?
Un serial Killer et donc tu préfères l'éviter au maximum. On ne sait jamais et tu ne veux pas finir découpé en morceau dans sa cuisine.

Si tu croises ton voisin/ta voisine hyper canon dans les couloirs très peu vêtu, quelle est ta réaction ?
Tu n'hésites pas une seconde et vas le/la draguer
Tu deviens rouge comme une tomate, bafouille un bonjour et pars précipitamment
Tu n'y prêtes même pas attention, de toute façon t'as l'habitude
Tu admires pendant quelques secondes et tu pars sans un mot


QUE PENSEZ VOUS DE L'AMITIE Plusieurs citations d’auteurs qu’il affectionne conviendraient parfaitement comme définition mais le reflet de ses propres liens suffiraient à convaincre n’importe qui de l’importance de l’amitié pour Sullivan. Il ne fait aucunement parti de ses « collectionneurs » aux nombres considérables de numéros de téléphone afin d’avoir un pote pour chaque circonstance. Ce n’est clairement pas son cas. L’expression « compter sur les doigts d’une main » s’applique plutôt à son tempérament et à la réalité des choses, préférant ainsi la qualité à la quantité. Des amis qui le suivent depuis l’enfance malgré les aléas de la vie, Sully met toujours un point d’honneur à ne jamais négliger une amitié à cause de problèmes personnels ou professionnels. Le jeune homme fait partie de ceux qui seraient prêt à remuer ciel et terre pour l’un de ses amis, quitte à mettre sa propre vie entre parenthèses. Lui-même a été soutenu lorsqu’il avait dû affronter son père en rapport à ses choix de carrière. Fils unique, l’amitié a d’autant plus d’importance à ses yeux et il chérit, soutient, épaule, à la moindre occasion les êtres qui comptent le plus pour lui. Quand Sully aime, c’est sans condition. VOTRE MEILLEUR SOUVENIR L’un des plus marquants se situe au début de sa jeune carrière d’auteur. Après avoir été durant des années ce que l’on nomme « petit nègre », écrivant ainsi dans l’ombre, une maison d’édition paria sur lui. Particulièrement nerveux le jour de sa sortie, il avait eu la surprise et le plaisir de découvrir au sein de la librairie où il allait présenter son livre l’ensemble de ses amis. Un exemplaire à la main. Le petit groupe s’était alors dispersé afin de laisser entrevoir une femme, la petite cinquantaine, serrant contre son cœur l’ouvrage de son fils. Ce jour-là fut l’un des plus beaux de toute sa vie. Ses proches réunis pour la même cause : la sienne. Même si cette première parution ne fut pas la meilleure, il garde précieusement son propre exemplaire signé de la main de tous ceux ayant fait le déplacement. UNE ANECDOTE MARRANTE Généralement tête en l’air, et clairement maladroit, le blondinet s’était innocemment rendu à sa boîte aux lettres aux aurores uniquement vêtu de son caleçon préféré à l’effigie d’un célèbre super héros. Iron Man. Nullement conscient de sa tenue peu orthodoxe, le manque de sommeil et l’abus d’alcool rendant le moindre de ses mouvements douloureux. Ce fut en cherchant dans ses poches imaginaires la présence de ses clés que ses pupilles s’écarquillèrent à mesure que le blanc de ses yeux se découvrait… Ses clés. Pestant intérieurement contre sa stupidité maladive, Sully avait pleinement conscience qu’il s’était lui-même mis dans une situation inextricable. L’unique solution qui se présentait à lui fit se dresser l’ensemble de sa pilosité ! Susan Robertson. Cette vieille harpie – fichtrement bien conservée pour son âge toutefois il devait l’avouer – se ferait un plaisir de divulguer sa maladresse aux autres résidents. Elle passa près de lui, un sourire malfaisant peint sur ses lèvres botoxées, sans mot dire  en regagnant son logement. Pour la discrétion on repassera. Ce fut donc dans un long soupir qu’à cette heure matinale, il se retrouva face à la porte du concierge afin de quémander le double que ce dernier conservait. Il y a des matins comme ça… VOTRE VOISIN IDEAL A bien y réfléchir, Sully se considère comme le voisin idéal. Ce dernier respecte à la lettre le règlement et lorsqu’il passe au-dessus, le jeune homme s’arrange toujours pour ne pas se faire remarquer. Passant le plus clair de son temps dans son appartement devant son ordinateur, un casque sur les oreilles. C’est donc tout naturellement ce qu’il attend de ses voisins : du calme et du respect. Tout simplement. 20 CHOSES A SAVOIR SUR TOI(tics, manies, habitudes) (1) Du genre nerveux, Sully fait souvent retentir les craquements des os de ses doigts qu’il tord en tout sens. (2) Gourmand, il n’est pas rare de le croiser avec une sucette à la bouche. L’une de ses confiseries favorites. (3) On le compare souvent à un pompier et ce n’est pourtant pas en rapport avec sa carrure, mais c’est bel et bien le tabac qui est en cause. Complètement accro à la nicotine, il peut fumer jusqu’à deux paquets par jour. (4) D’un tempérament plutôt calme, le jeune homme a toutefois besoin d’un exutoire qu’il trouve dans le footing et la boxe thaïlandaise. Tous les matins, il enfile un short et pose son casque audio sur ses oreilles pour une petite heure de course. A présent, il ne pourrait plus vivre sans pratiquer ces deux disciplines. (5) Véritablement geek en puissance, Sully a transformé la seconde chambre de son appartement en temple des jeux vidéo. Ecran géant, multiples consoles, meubles remplis de figurines et autres comics de ses héros préférés. (6) Peu enclin à parler en public, il s’oblige à boire un peu d’alcool pour l’aider à desserrer les dents avant d’affronter une assemblée. (7) A cause de son choix de carrière, il n’a plus aucun contact avec son père depuis ses 18 ans. (Cool Quelque peu solitaire sur les bords, il a depuis peu recueillit un adorable bouledogue français répondant au doux nom de Whisky. L’alcool de prédilection de Sullivan. (9) Bien que son visage angélique laisse penser le contraire, il est un fervent adepte de la boisson et fume de temps en temps de l’herbe pour se détendre. (10) Bizarrement, il ne supporte pas l’or. Le peu de bijoux qu’il porte sont en argent uniquement (chevalière, chaîne et bracelet). (11) Il considère comme insupportable la partie de la population ne sachant pas mâcher le bouche fermée. Ce bruit effroyable sortant de leurs gosiers semblable à la mastication d’un ruminant. (12) Avant la sortie de l’un de ses livres, Sully a un petit rituel : il porte son boxer fétiche en y laissant – dans la petite poche prévue à cet effet - le premier préservatif qu’il avait acheté durant son adolescence et qu’il conserve précieusement. (13) Lorsqu’il réfléchit, il n’est pas rare de le voir se passer plusieurs fois la main dans sa chevelure hirsute et indisciplinée. (14) Autodidacte, le blondinet a appris à jouer de la guitare et il aime monter sur le toit pour gratter quelques notes tard le soir à l’abri des regards indiscrets de son voisinage. (15) Il ne supporte pas que l’on touche à son ordinateur et son entourage ne s’en approche pas, sous peine de remontrances acerbes. (16) Contrairement à certains auteurs, Sullivan ne possède pas un exemplaire de ses livres dans sa bibliothèque. Seul son premier livre y trône fièrement. (17) Eternel maladroit, il ne possède aucun service de vaisselle complet tout est dépareillé au plus grand désarroi de sa mère. (18) Un brin claustrophobe, il lui est impossible de prendre les transports en commun aux heures de pointe sous peine de frôler l’évanouissement. (19) Plus romantique que séducteur, il enchaîne pourtant les histoires sans lendemain sans jamais s’attacher. Amoureux de l’amour, seuls ses personnages peuvent se targuer de le vivre tandis que leur auteur est toujours en attente de sa muse. (20) La plupart du temps, son style vestimentaire ne ressemble pas à grand-chose… Un vague croisement entre un hippie bobo et… Et un mec ayant pris le premier truc qui lui venait dans l’armoire.
Your job's a joke, you're broke, your love life's D.O.A.

L’histoire de votre personnage est la partie la plus importante de votre fiche. Et pour cause, c’est ici que vous nous dévoilerez toute la vie, ou du moins les parties les plus intéressantes de votre personnage. Le nombre de ligne minimum est fixé à 30 lignes. Cependant, vous pouvez bien entendu en faire plus, nous en serons que plus ravis. Il n’y a d’autre part, pas de forme imposée pour la rédaction de votre histoire. Libre à vous de présenter votre rédaction comme vous le souhaitez (extraits de journaux intimes, histoire complète, dialogues etc.). Sur ce, nous vous souhaitons une bonne rédaction et nous nous languissons par avance de découvrir vos petites merveilles.
hors-jeu:
 


Dernière édition par Sullivan Fitzgerald le Dim 26 Avr - 13:36, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



> arrivé(e) le : 27/03/2015
> messages : 199
> double compte : Nop.
> avatar : Ian Somerhalder.
> crédits : UC.
❥ statut civil : Marié à ma ravissante femme Grace Rhodes.
> métier : Pompier.
> immeuble : Reagan.
> appartement : #13b
> pêchés mignons : Ma femme ◘ Le parfum de ma femme ◘ Mon look et mes cheveux ◘ L'alcool ◘ La musique ◘ Les jeux vidéo ◘ Les plats italiens ◘ Le sport ◘ Les films d'action ◘ Les douches avec de l'eau bien chaude ◘ Les animaux surtout les chats ◘ Les soirées entre amis ◘ Les belles femmes.
> points : 243

MessageSujet: Re: SULLY + Quand je suis à jeun, je ne peux pas supporter le monde, et quand j'ai bu, c'est le monde qui ne peut plus me supporter. Dim 26 Avr - 0:50

Bienvenue parmi-nous :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



> arrivé(e) le : 05/01/2015
> messages : 208
> pseudo : keep smiling
> double compte : Millicent, Romy & Grace
> avatar : Rachel Bilson
> crédits : tearsflight
❥ statut civil : fiancée.
> métier : propriétaire du Luke's Cafe
> immeuble : Reagan
> appartement : 31B
> points : 59

MessageSujet: Re: SULLY + Quand je suis à jeun, je ne peux pas supporter le monde, et quand j'ai bu, c'est le monde qui ne peut plus me supporter. Dim 26 Avr - 10:00

BIENVENUE
Bon courage pour ta fiche
Hésites pas si t'as des questions

_________________

« Sometimes, when you don't ask questions, it's not because you are afraid that someone will lie to your face. It's because you're afraid they'll tell you the truth. » Jodi Picoult
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Sérieux Ty', j'ai dit quoi ? Motus et bouche cousu c'est pas compliqué pourtant ?



Mais oui mais oui, regarde hop j'fais la neuneu comme ça je ne sais plus rien sur toi



> arrivé(e) le : 25/03/2015
> messages : 167
> pseudo : Chestilly
> double compte : L'avocat dans les nuages j'ai nommée Alexander Ryan ~
> avatar : James D'Arcy
> crédits : sur le vava XD mais souvent moi même
❥ statut civil : Open Bar People ~
> métier : Là ça devient compliqué. Ex Espion pour les gouvernements britaniques et américains qui a pris sa réelle couverture comme métier = Journaliste de Guerre même si maintenant on peut barrer le guerre.
> immeuble : The Kennedy
> appartement : 15 A
> pêchés mignons : Pleins de choses ~ Tu as qu'a venir pour le découvrir ~
> points : 159

MessageSujet: Re: SULLY + Quand je suis à jeun, je ne peux pas supporter le monde, et quand j'ai bu, c'est le monde qui ne peut plus me supporter. Dim 26 Avr - 10:55

Garett

Mon dieu je sens que cette histoire elle est prometteuse

Je te souhaites la bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche ♥️ Si tu as le moindre soucis n'hésites surtout pas Very Happy

_________________
.
A winner is a dreamer who never gives up
Tu as fait ça pour mon bien ma ptit' Ty', mais souviens toi qu'on ne peut enfermer un oiseau dans une cage. Un jour où l'autre j'échapperais à ta vigilance et je repartirais en guerre. Mais je te laisse panser ton cœur pour le moment, je te dois bien ça ma soeur ♥️.  ©️bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


...
uc
> arrivé(e) le : 07/02/2015
> messages : 476
> pseudo : Ran94
> double compte : //
> avatar : Bitsie Tulloch
> crédits : Lux Aeterna (avatar) Wild heart (sign) tumblr (gifs)
❥ statut civil : Célibataire
> métier : Journaliste
> immeuble : Reagan
> appartement : appartement 11B
> pêchés mignons : Son fils Oliver - faire du shopping - se regarder des comédies pour bien rigoler - taquiner son jumeau
> points : 500

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: SULLY + Quand je suis à jeun, je ne peux pas supporter le monde, et quand j'ai bu, c'est le monde qui ne peut plus me supporter. Dim 26 Avr - 11:09

Bienvenue
Sully, ça me fait trop penser à Uncharted.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


> arrivé(e) le : 25/04/2015
> messages : 2
> pseudo : Sintra
> double compte : Nope
> avatar : Garrett Hedlund
> crédits : LOEE
❥ statut civil : Célibataire
> métier : Ecrivain
> points : 0

MessageSujet: Re: SULLY + Quand je suis à jeun, je ne peux pas supporter le monde, et quand j'ai bu, c'est le monde qui ne peut plus me supporter. Dim 26 Avr - 11:54

    WAYNE. Merci bien Very Happy Very Happy

    EMMA. Pour l'instant je m'en sors
    Merci en tout cas

    STEPHEN. J'espère qu'elle sera à la hauteur
    Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

    REBECCA. Han c'est vrai maintenant que tu le dis, j'y avais même pas pensé xD
    Merci m'selle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




> arrivé(e) le : 10/02/2015
> messages : 622
> double compte : Asher Thompson <3
> avatar : Colin O'Donoghue
> crédits : Ran94
❥ statut civil : Célibataire mais don juan à plein temps :P
> métier : Fleuriste
> immeuble : Kennedy
> appartement : 42 A
> pêchés mignons : Les femmes, le chocolat, les jeux vidéos, l'alcool avec modération (ou pas (a) ) ...
> points : 868

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: SULLY + Quand je suis à jeun, je ne peux pas supporter le monde, et quand j'ai bu, c'est le monde qui ne peut plus me supporter. Dim 26 Avr - 18:24

Oooh Garrett
Bienvenue et excellent choix d'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Aimer quelqu'un, c'est être capable de le laisser partir. C'est accepter le fait qu'il ne veuille pas de vous ; qu'il finisse par se lasser, vous oublier. Mais quand on aime, on le sait : on n'hésite pas, on le veut. On pardonne parce que nous sommes faibles et que nous n'attendions qu'une chose, c'est qu'il revienne. On espère. On y croit. On se dit que c'est une évidence.
> arrivé(e) le : 28/12/2014
> messages : 317
> pseudo : Luxette
> double compte : Camilla Hamilton (Candicola) - Janel Doherty (Kristen Bell) & Bridget Echolls (Jaime King)
> avatar : JLC ♥
> crédits : Lily/Chestilly (avatar) et TumblR (gifs)
❥ statut civil : Célibataire, toujours déséspérement en train de craquer sur son meilleur ami
> métier : Organisatrice d'événements, rêve d'ouvrir sa propre boîte !
> immeuble : Immeuble Reagan
> appartement : 5B
> pêchés mignons : les séries romantiques ♥️ le chocolat ♥️ les tartes aux pommes ♥️ les chatons et chiots ♥️ la bit-littérature ♥️ le maquillage ♥️ les parfums ♥️ les sacs à mains ♥️ les belles robes de mariées
> points : 206

MessageSujet: Re: SULLY + Quand je suis à jeun, je ne peux pas supporter le monde, et quand j'ai bu, c'est le monde qui ne peut plus me supporter. Lun 27 Avr - 8:42

Bienvenue parmi nous

_________________
Je voulais t'aimer
   
[...] comme je n'avais encore jamais aimé. Je voulais être celle qui te marquerait, celle qui te manquerait, celle qui te ferait sourire et te redonnerait l'espoir lorsque seul dans le noir, tu ne distinguerais plus la lumière. En fait, je voulais que tu crois assez à nous pour me donner envie d'y croire vraiment. © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Two steps Behind
Whatever you do I'll be two steps behind you Wherever you go and I'll be there to remind you that it only takes a minute of your precious time to turn around and I'll be two steps behind.
> arrivé(e) le : 20/03/2015
> messages : 32
> pseudo : Skàld
> double compte : Nop

> avatar : David Giuntoli
> crédits : Skàld
❥ statut civil : Compliqué
> métier : Lieutenant de police
> immeuble : Kennedy
> appartement : 11A
> pêchés mignons : Rebecca × Le café × Les énigmes × Le calme × Les chiens × Le son de la clarinette ×
> points : 82

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: SULLY + Quand je suis à jeun, je ne peux pas supporter le monde, et quand j'ai bu, c'est le monde qui ne peut plus me supporter. Mar 28 Avr - 19:17

Garett et Scott Fitzgerald
Je t'aime déjà toi. Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: SULLY + Quand je suis à jeun, je ne peux pas supporter le monde, et quand j'ai bu, c'est le monde qui ne peut plus me supporter.

Revenir en haut Aller en bas
 

SULLY + Quand je suis à jeun, je ne peux pas supporter le monde, et quand j'ai bu, c'est le monde qui ne peut plus me supporter.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» SULLY + Quand je suis à jeun, je ne peux pas supporter le monde, et quand j'ai bu, c'est le monde qui ne peut plus me supporter.
» Ma chienne fait un carnage quand je suis pas la.
» Mon chien aboie ... quand je suis là !
» JE SUIS EN COLERE !
» Elle roucoulent quand je suis là.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MY NEIGHBOR IS AN ASSHOLE :: COME AS YOU ARE :: born this way-