AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 emma + don't cry because it's over, smile because it happened.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



> arrivé(e) le : 05/01/2015
> messages : 208
> pseudo : keep smiling
> double compte : Millicent, Romy & Grace
> avatar : Rachel Bilson
> crédits : tearsflight
❥ statut civil : fiancée.
> métier : propriétaire du Luke's Cafe
> immeuble : Reagan
> appartement : 31B
> points : 59

MessageSujet: emma + don't cry because it's over, smile because it happened. Lun 5 Jan - 10:37


emma grimaldi
« - LA CLE QUE JE VOUS AI DONNE, C'ETAIT POUR LES CAS D'URGENCE ! - EH BIEN, C'EN ETAIT UN : ON AVAIT PLUS DE TACOS. » - FRIENDS

✽ ✽ ✽

nom & prénom(s) ☆ emma grimaldi surnom(s) ☆ aucun date, lieu de naissance ☆ 30 novembre 1984, Phoenix âge ☆ 30 ans. origines ☆ américaines activité professionnelle ☆ propriétaire du Luke's Cafe situation amoureuse ☆ Fiancée, mais a un amant caractère ☆ amusante + maligne + jalouse + extravertie + attentionnée + mystérieuse + persévérante groupe ☆ pizza


Even at my worst, I'm best with you


Ici il vous suffit de cocher la bonne réponse, enfin celle qui vous correspond le mieux car il n'y a pas de bonne ou mauvaise réponse... vous devez simplement enlever le "un" devant le "unchecked"....

+ Si ton ami t'appelle à trois heures du matin pour l'aider à se sortir d'une situation, que fais tu?
Tu ignores son appel, oui c'est ton ami mais tu as besoin de sommeil aussi.
 Tu te lèves en quatrième vitesse et tu prends ta pelle, ne sait-on jamais ce qui peut se passer.
Tu lui dis d'appeler la police, hors de question que tu sois mêlé à une histoire louche.
Tu prends ta carte bleue et va payer la caution, sauf si celui-ci est dans un autre État ou si cette caution est démesurément élevée.

Quand tu rentres du boulot après une dure journée, tu es plutôt:
Petite sortie entre amis, rien de tel pour se changer les idées.
Tu restes au calme chez toi et débranche ton téléphone.
Petite soirée avec ton amoureux/amoureuse: un dîner et un film.
Tu vas directement dans ton frigo attraper ton pot de glace et la bouteille de vodka. Tu déprimes pour la soirée!

Tu es quel genre de coloc:
Celui qui ne ramasse rien, et qui attends patiemment que les autres le fasses pour toi.
Tu fais ta part des corvées, tu as même instaurée le planning des tâches.
Tu respectes le code de colocation, tu fais même signer un contrat à tes colocs pour ne pas avoir de surprise.
Tu préfères vivre seul(e) au moins aucune contrainte, tu es le maître de ton appart un point c'est tout.

Qu'est ce que l'amitié pour toi?:
C'est faire des trucs stupides du moment que touts tes amis le font.
Tu peux vivre sans après tout, on ne peut compter que sur soit même.
C'est indispensable. Tu ne peux pas vivre dans tes amis.
C'est un moyen d'avoir des gens à qui demander de l'aide quand on en a besoin sans pour autant faire d'efforts de son côté.

Ton voisin du dessous ressembles plus à :
Barney Stinson, tu as du mal à suivre sa vie amoureuse.
Mr Heckles avec son chat... il n'arrête pas de se plaindre du bruit que tu fais.
Tu n'as jamais vu ton voisin. Mais j'ai un voisin au dessous?
Un serial Killer et donc tu préfères l'éviter au maximum. On ne sait jamais et tu ne veux pas finir découpé en morceau dans sa cuisine.

Si tu croises ton voisin/ta voisine hyper canon dans les couloirs très peu vêtu, quelle est ta réaction ?
Tu n'hésites pas une seconde et vas le/la draguer
Tu deviens rouge comme une tomate, bafouille un bonjour et pars précipitamment
Tu n'y prêtes même pas attention, de toute façon t'as l'habitude
Tu admires pendant quelques secondes et tu pars sans un mot


QUE PENSEZ VOUS DE L'AMITIE Je pense que c'est la chose la plus importante au monde. Je le sais parfaitement puisque j'ai le don de me mettre dans des situations pas possibles où j'ai vraiment besoin de mes amis pour pouvoir m'en sortir. Dans tous les cas pour moi les amis sont indispensables, des perles rares à ne surtout pas égarer. VOTRE MEILLEUR SOUVENIR Peut-être celui où j'ai déposé pour la première fois mes lèvres sur celles d'Aidan. C'était une sensation si merveilleuse, je crois que je ne pourrais jamais l'oublier. C'est pourquoi c'est totalement idiot que je continue à cacher mon amour pour lui aux yeux du monde entier. UNE ANECDOTE MARRANTE Lorsque je commençais à voir Aidan en douce, nous avons failli nous faire attraper par une petite vieille qui passait près d'un coin où nous nous embrassions, voire peut-être un peu plus. J'en ai ris pendant des jours et des jours... VOTRE VOISIN IDEAL Celui qui sait toujours dire bonjour, qui est poli, m'aide à porter mes courses quand il me croise dans les escaliers et qui ne vient jamais me déranger dans les mauvais moments. 20 CHOSES A SAVOIR SUR TOI(tics, manies, habitudes) Lorsque je me réveille le matin, je ne suis en général pas de très bonne humeur, ce n'est qu'après avoir pris une bonne douche et bu un bon café que je deviens souriante et que je suis prête à affronter ma journée + D'ailleurs, je ne peux pas vivre sans une tasse de café le matin, on pourrait penser que mon travail aurait fini par me dégoûter de cette boisson, mais ce n'est pas du tout le cas + Je suis quelqu'un de très positive, j'essaye toujours de voir les choses du bon côté, de ne pas regarder en arrière pour bien avancer, mais ce n'est pas toujours évident + J'ai un rire très communicatif + Je suis quelqu'un de très maniaque, je ne supporte pas que quelque chose ne soit pas rangé à sa place et que mon appartement soit en bordel + Lorsque je regarde un film que ce soit chez moi ou au cinéma, j'aime avoir un bol de popcorn sur les genoux + En parlant de film, je suis aussi quelqu'un d'émotif et il m'arrive donc assez souvent de me mettre à pleurer comme une madeleine devant certains films + J'adore ma soeur, je ne peux vraiment pas me passer d'elle ! D'ailleurs, je suis presque obligée de prendre de ses nouvelles tous les jours. + J'ai parfois tendance à paniquer pour rien, je suis du genre assez anxieuse et il m'arrive de ne pas arriver à dormir simplement à cause d'une petite histoire qui me rend nerveuse + Parfois je peux me montrer sans pitié, surtout envers les personnes que je déteste + Je ne suis pas du genre à me laisser marcher sur les pieds, même si je suis du genre gentille avec tout le monde, si on me fait un sale coup je n'hésite pas à rendre + Je suis consciente que j'ai fait pas mal d'erreur dans ma vie et que tromper mon fiancé n'est pas une bonne idée, mais je pense être réellement amoureuse d'Aidan, sauf que tout est encore confus dans mon esprit + Lorsque je suis nerveuse ou stressée je m'amuse toujours avec mes cheveux ou avec un de mes bracelets + J'aime prendre soin de mon apparence, sans pour autant passer trois heures dans la salle de bain + Je suis prête à tout lorsqu'il s'agit de mes amis et de ma famille, cependant je n'accorde pas hyper facilement ma confiance aux gens.

hors-jeu:
 


Dernière édition par Emma Grimaldi le Mer 28 Jan - 17:00, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



> arrivé(e) le : 05/01/2015
> messages : 208
> pseudo : keep smiling
> double compte : Millicent, Romy & Grace
> avatar : Rachel Bilson
> crédits : tearsflight
❥ statut civil : fiancée.
> métier : propriétaire du Luke's Cafe
> immeuble : Reagan
> appartement : 31B
> points : 59

MessageSujet: Re: emma + don't cry because it's over, smile because it happened. Lun 5 Jan - 10:37


Your job's a joke, you're broke, your love life's D.O.A.


crédits : heckyeahrachelbilson.

« Combien de fois on va devoir encore vous dire qu’il faut arrêter de faire autant de bruits dans cette maison ! » Je m’arrêtais de courir tout en regardant mon père qui commençait à nous crier dessus, comme à son habitude. De mon côté je faisais de mon mieux pour ne pas commencer à rigoler, c’était plus fort que moi ! Quand je voyais mon père nous crier dessus, j’avais envie de rire. Alors qu’au final il n’y avait rien du tout de drôle et je savais déjà que si je me mettais à rire, les choses ne feraient qu’empirer. Ma petite sœur se tenait à mes côtés et on regardait toutes les deux notre père qui continuait de nous engueuler. Pourtant on ne faisait que s’amuser, comme tous les enfants, mais il était vrai que jamais nous n’avons réussi à faire les choses calmement. On finit toujours par laisser échapper quelques petits cris, c’est plus fort que nous. Cependant, j’ai toujours pensé que nous ne faisions rien de mal et que nous n’étions pas pires que les autres enfants. Ma fois dès qu’on se retrouvait toutes les deux on devait absolument se mettre à jouer, à se courir après, à faire les clowns. C’est dans notre nature et je dois dire que ce sont nos parents qui nous ont élevé comme ça, ils ne peuvent donc s’en prendre qu’à eux-mêmes. « Mais on ne fait que jouer, ’pa ! » Mon père croisa alors ses bras sur son torse tout en regardant ma petite soeur Lucy qui venait de parler. Apparemment cette réponse ne semblait pas diminuer la colère de M. Grimaldi, bien au contraire. « Et bien faites moins de bruits bon sang, il y a bientôt tout le quartier qui est à la fenêtre pour vous regarder ! » C’est là que ma petite sœur montra son côté plus rebelle, elle devait avoir sept ans tout au plus et elle avait déjà un sacré répondant. « Et alors ? Qu’est-ce que ça peut bien faire, qu’il regarde à la fenêtre ça nous est égal ! » Elle avait dit tout cela sur un ton nonchalant et je voyais déjà mon père fulminer de l’intérieur. Il tournait son regard assassin, dont lui seul à le secret, vers la cadette de la famille. Il allait s’énerver et ça n’allait pas être beau à voir, mais j'étais prêtes, j'allais protéger Lucy, comme j'ai toujours su le faire. « Lucy, il serait temps d’apprendre à parler comme il faut à tes parents, ce ne sont pas des manières, maintenant tu files dans ta chambre ! » Mais ma petite sœur ne bougea pas et je me décidais à prendre le relai. « C’est bon papa, lucy n’a que 7 ans, elle ne se rend pas compte de ce qu’elle dit elle veut simplement jouer. Mais on va le faire dans nos chambres ! » En général, je trouvais toujours les mots pour apaiser mon père et pour nos sortir de ces histoires. On fila toutes les deux dans la chambre de Lucy où on continua de jouer en essayant de faire un peu moins de bruit bien que c’était beaucoup trop difficile. La vie dans la famille Grimaldi n’était pas toujours très facile, il fallait respecter une certaine conduite si on ne voulait pas se faire engueuler. Mes parents ont toujours été beaucoup trop droits et beaucoup trop stricts. Le fait que la famille soit assez reconnue dans la ville de Phoenix n’arrangeait en rien les choses. Il ne fallait surtout pas qu’on se fasse trop remarquer pour que mes parents puissent garder cette bonne image. Le problème c’est que nous on s’en fichait de cette image et que ça allait vite poser problème à mes parents.

Les années passèrent et rien ne changea dans la famille Grimaldi. Mes parents essayaient toujours autant d’être bien vu par les habitants de la ville de Phoenix. Mais Lucy ne les aidait certainement pas dans cette voie. Ma petite sœur avait très vite commencé à se faire repérer dans la ville et ce n’était pas moi qui allions lui faire la morale. Elle faisait ce qu’elle voulait, du moment qu’elle ne sombrait pas dans la drogue ou autres conneries de ce genre. Elle devait faire sa jeunesse et ce n’était certainement pas moi qui allait l’en empêcher. Mais mon père et ma mère n’appréciaient pas du tout sa façon de faire. Elle ne cessait de se faire engueuler, plutôt par mon père, ma mère ne disait jamais rien et ma sœur se faisait toujours un malin plaisir à lui répondre. C’était dommage que les choses se passent ainsi, nous avions sans doute tout pour nous entendre dans cette famille, mais mes parents portaient tellement d’importance sur leur image qu’il ne laissait rien passer. C’était pénible, mais c’était comme ça, pour ma part je les aimais quand même, mais je faisais toujours un sorte de protéger ma sœur. Je me souviens encore d’un jour où Lucy voulait sortir avec quelques copines et que mon père lui avait fait un cirque. « Il est hors de question que tu sortes d’ici ma petite ! Je ne suis pas d’accord que tu passes cette soirée avec tes copines, t’es bien trop jeune. » Nous étions tous à la maison ce jour-là et j'avais commencé par apporter mon commentaire. « Oh c’est bon papa, je sortais déjà à son âge et je n'avais pas de problèmes ! Laisse-la sortir ! » Mon père se tourna alors vers moi, il allait s’en prendre à moi à présent, c’était à prévoir. « Tu veux peut-être me dire ce que je dois faire pour éduquer ta sœur ? » Je le regardais droit dans les yeux, croisant mes bras sur mon torse, le défiant du regard. « Je suis persuadée que je m’en sortirais mieux que toi ! » C’était le genre de remarque qui ne plaisait pas à mon père et je pouvais déjà anticiper la suite de cette scène. Je m’empressais alors d'ajouter quelque chose dans le but d'essayer de détendre un peu l'atmosphère. « C’est bon papa, je vais sortir aussi, je pourrais surveiller Lucy dans tous les cas et puis elle est en pleine adolescence, il faut lui laisser faire ses expériences ! Elle sera de retour à une heure raisonnable promis ! » Je lançais un petit regard avec ma sœur pour lui faire comprendre que j’essayais d’arranger les choses pour elle. Mes parents m’ont toujours préférées à elle. Il faut dire que Lucy a toujours voulu en faire qu’à sa tête alors que moi j’essayais de trouver un juste milieu. Enfin du moins j’essayais de faire croire à mon père qu’il avait quand même obtenu quelque chose dans l’histoire alors qu’au final Lucy faisait toujours ce qu’elle voulait sans qu’elle ne soit surveillée par moi. Pour ce qui était de l’heure de rentrée, du moment que Lucy ne rentrait pas après moi, cela convenait à mon père. On sortait donc toutes les deux de la maison et Lucy me remercia, comme souvent. « Oh c’est rien, je l’aurais bien envoyé se faire voir comme tu le fais si souvent, mais je crois qu’il faut qu’on garde une personne dans les bons papiers histoire de pouvoir faire un peu ce qu’on veut ! » Lucy afficha un petit sourire. « Ouais chacun son rôle et au final on s’éclate toutes les deux ! En tout cas Emma, je ne voudrais changer ma soeur pour rien au monde, tu le sais ça ? » Je lui fis une petite tape sur l’épaule tout en souriant. « Bah bien sûr, moi non plus je ne t'échangerais pour rien au monde ! »



crédits : heckyeahrachelbilson.

La soirée s’annonçait vraiment géniale, j’avais environ 23 ans et nous avions prévu une super soirée entre copines de l’université. Il y avait Dana qui allait venir également, je devais d’ailleurs passer chez elle pour qu’on s’y rende toutes les deux. Je terminais de me préparer dans mon petit appartement que j’avais pu avoir il y a peu de temps. Il faut dire que maintenant que j’étais à l’université je n’avais pas vraiment envie de rester chez papa et maman, surtout que l’ambiance à la maison n’avait pas spécialement changé. Je terminais de me maquiller et je jetais un dernier regard dans le miroir. J’avais enfilé une belle robe noire qui me mettait en avantage et je m’étais attachée les cheveux. Je jetais encore un petit coup d’œil à l’heure, j’étais exactement dans les temps pour retrouver Dana. Je sortis donc de chez moi toute excitée à l’idée de passer cette soirée avec mes amies des cours. Quelques secondes plus tard je me retrouvais devant chez mon amie qui m’ouvrit la porte. « Salut Emma, tu es vraiment magnifique ce soir ! Tu comptes draguer un petit peu ! » J’affichais un petit sourire en coin. « Bah on ne sait jamais qui on peut croiser ce soir ! » Jusqu’à présent je n’avais pas eu de petit copain, ça ne m’intéressait pas spécialement et je préférais de loin profiter de ma jeunesse en allant voir à droite à gauche plutôt que de devoir me contenter d’un seul homme. J’aurais bien assez de temps pour ça quand je serais plus âgée de toute façon. Et puis pour le moment je voulais me concentrer sur mes études en économie d’entreprise plutôt, j’avais bien l’intention de m’occuper de mon propre commerce à la sortie de mes études. Enfin bref, quelques minutes plus tard on arriva dans le bar où nous avions rendez-vous avec nos copines. On s’assit toutes les deux à la table et on commença à discuter de tout et n’importe quoi, comme on le fait toujours. Jusqu’à ce que Dana me dise avec un petit sourire en coin. « Dis Emy, je crois que t’as tapé dans l’œil du mec au bar ! Il n’arrête pas de regarder par ici ! » Je tournais alors discrètement mon regard et vit un grand brun, musclé et super mignon qui me lança son plus beau sourire. « Tu crois ? » Mon amie afficha un petit sourire en coin. « Oh oui je suis certaine certaine ma belle, vas-y attaques ! » Je reportais alors mon regard vers mon amie tout en secouant la tête. « Non je ne vais pas vous laisser, on fait une soirée entre filles ! » C’est vrai on avait décidé de passer une soirée entre filles et je ne voulais pas que les filles pensent que je ne voulais pas passer la soirée avec elle. Mais Dana continuait de sourire et elle me fit une petite tape du coude. « Allez Emma, vas-y je te dis ! » J’hésitais encore quelques secondes, mais un simple regard vers le mec me suffit à me décider. Il était vraiment mignon, exactement mon style et il semblait s’intéresser à moi. Je me levais alors de mon siège et je me dirigeais vers le bar où il se trouvait de ma démarche la plus sexy et avec un immense sourire sur le visage. Plus je m’approchais de lui et plus je pensais que c’était une mauvaise idée. Une fois que je serais à sa hauteur je ne savais même pas ce que je pourrais lui dire, mais je n’eus pas à réfléchir à ça bien longtemps puisqu’il prit lui la parole. « Je peux vous offrir un verre ? » Il me lançait un magnifique sourire qui aurait fait craquer bien des femmes et je me sentis légèrement rougir. Je m’appuyais alors contre le bar à côté de lui tout en souriant. « Et bien oui avec grand plaisir ! » Je lui passais commande et le jeune homme appela le serveur pour ensuite me tendre mon verre quelques secondes plus tard. Il fit tinter son verre contre le mien et me fit un clin d’œil. Je bus une gorgée de mon verre et je le reposais sur le bar tout en continuant de le regarder, il était vraiment à tomber. « Alors dites-moi c’est quoi votre joli prénom ? » Je continuais de sourire bêtement. « C’est Emma et je pense qu’on peut se dire tu, et toi c’est quoi ton prénom ? » « Moi c’est Chase ! » (…) La soirée touchait à sa fin, j’avais fini par rejoindre mes copines pour quand même profiter de la soirée avec elles et Dana m’avait bien sûr bombardée de questions. Durant ma discussion avec Chase j’avais commencé à en savoir pas mal à son sujet et il commençait vraiment à me plaire. Il m’avait donné son numéro et il avait apparemment l’espoir qu’on se revoit bientôt, ce que je n’allais certainement pas refuser.

Quelqu’un venait de frapper à ma porte et je poussais un soupir, j’étais en train de me préparer pour mon tout premier rendez-vous avec Chase et je n’étais pas prête à recevoir de la visite. Je n’étais pas encore maquillée, juste coiffée et habillée, mais je descendis quand même pour aller voir qui c’était. Je découvris alors avec horreur qu’il s’agissait de ma sœur. Elle savait que j’avais un rendez-vous et je comprenais qu’elle n’avait pas pu s’empêcher de venir voir comment j’allais m’habiller et comment je me sentais avant ce premier rendez-vous. « Salut soeurette, j’espère que je ne t’embête pas, je voulais voir si tu te sentais prête pour ton premier rendez-vous avec ton mec ! » Je la laissais entrer dans mon appartement tout en affichant un mince sourire. « Bon si tu es venues pour m’embêter, tu peux tout de suite repartir ! » Je connaissais par cœur ma sœur et je repartis dans ma chambre. Elle me suivit bien évidemment. « Je ne veux pas t’embêter, je veux juste voir comment tu te sens pour ce premier rendez-vous ! » Je poussais alors un soupire tout en m’asseyant face à mon miroir et en commençant à me maquiller. « J’en sais rien, je ne sais pas à quoi il faut que je m’attende, mais j’ai un peu la boule au ventre quand même ! » Lucy venait de se lancer sur mon lit et elle affichait un sourire en coin. « Vu comme tu t’es habillée, il va vouloir te mettre dans son lit direct. » Je me retournais alors vers ma soeur avec un air exaspéré. « Ce n’est pas le but Lucy, cette fois-ci c’est pour quelque chose de sérieux, j’ai fini de m’amuser ! » Elle se tourna alors vers moi avec un air étonné. « Ah vraiment t’as décidé d’arrêter les histoires d’un soir et de te lancer dans quelque chose de sérieux ? Bah dit donc, du coup c’est vraiment le grand rendez-vous alors ! » Je tournais la tête vers ma sœur qui semblait toute heureuse d’apprendre cette nouvelle. J’affichais un petit sourire timide. « Ouais mais si les choses se passent mal, je ne sais vraiment pas ce que je vais faire ! » Elle se redressa alors sur le lit tout en me regardant. « Parce que ce mec te plais à ce point-là ? » Je rougis légèrement tout en hochant la tête de haut en bas, oui ce mec me plaisait réellement. « Mais je te dis Emma, t’as pas de souci à te faire, t’es magnifique comme fille et super gentille ! » J’adorais ma sœur, je me sentais déjà nettement plus détendue pour ce rendez-vous, jusqu’à ce que je regarde l’heure et que je réalise que si je ne me dépêchais pas, j’allais être en retard. (…) Le lendemain matin, je fus réveillée par un appel de ma sœur qui me demandait si elle pouvait passer avec d’ici quelques minutes. Je répondis par l’affirmative, sachant pertinemment qu’elle souhaitait savoir comment mon rendez-vous s’était passé. Je ne me réjouissais pas de cette conversation, mais je n’eus pas trop le temps d’y penser, elle était déjà arrivée. Je l'accueillis chez moi toujours vêtue de mon pyjama et beaucoup trop fatiguée. « Alors il a complètement craqué ? » Je secouais la tête négativement et j’haussais les épaules. « C’était un véritable désastre. » Lucy parut étonnée. « Sérieusement ? Mais qu’est-ce qu’il s’est passé ? » Je poussais un soupir tout en repensant à cette soirée qui n’aurait vraiment pas pu être pire. « J’ai commencé par renverser mon verre de vin sur sa belle chemise blanche, il a rigolé, mais je me suis du coup sentie très mal à l’aise et la suite du repas n’a pas été mieux… Il s’amusait à plaisanter sur certaines personnes présentes dans le restaurant et je suis rentrée dans son jeu. J’ai alors critiqué une dame en disant que c’était une vieille bourge coincée et c’était sa mère… » Lucy éclata de rire et je ne pus m’empêcher de la rejoindre, il était vrai que la situation était assez ironique ! Mais quoi qu’il en soit j’étais persuadée que je n’allais plus jamais revoir Chase. « Ce n’est pas bien grave… Au moins il sait ce que tu penses de sa mère ! Mais peut-être que ça l’aura fait rire qui sait ? » Oui peut-être que ma soeur avait raison, mais lorsqu’il m’a ramenée à la maison il semblait presque soulagé et pour moi ce n’était pas très bon signe…



crédits : heckyeahrachelbilson.

Il aura fallu une année pour que Chase et moi nous formions enfin un couple. J’avais 24 ans quand je me suis mise avec lui et j’étais persuadée que notre histoire pourrait durer. Après le premier rendez-vous que nous avions eu tous les deux, plus grand-chose ne me faisait peur… Enfin peut-être le jour où il me présentera vraiment officiellement à ses parents comme sa copine, là ça risque d’être plutôt gênant. Même si sa mère ne sait absolument pas ce que j’ai dit sur elle le jour où je l’ai aperçue dans le même restaurant que nous, Chase le sait et c’était ça qui m’embêtait le plus. Enfin dans tous les cas, nous venions tout juste d’officialiser les choses et la première personne au courant fut ma soeur Lucy bien évidemment. J’ai bien rigolé en entendant ma sœur hurler de joie au téléphone tout en me disant : « Je te l’avais bien dit qu’il pourrait pas résister ! » Ils étaient adorables comme à leur habitude et moi j’étais réellement aux anges. J’avais ensuite annoncé la nouvelle à mes amis, à Dana, à ma cousine, bref à tous les gens qui me sont chers et tout le monde s’était réjouis pour moi. C’était bien la première fois que je me lançais dans une histoire sérieuse et ça me faisait vraiment bizarre, mais ça faisait du bien. En plus, Chase était tout simplement parfait, il n’avait que deux années de plus que moi et puisque je n’avais pas encore tout à fait fini mes études il m’aidait toujours à faire mes révisions. C’était le pied total ! Aujourd’hui nous avions tous les deux rendez-vous pour aller manger au restaurant, on allait pouvoir passer un agréable moment en amoureux tous les deux, pour la première fois officiellement ! Il est passé me prendre vers les environs de 19 heures devant ma maison. « Tu es magnifique ma chérie ! » Un immense sourire s’étira alors sur mes lèvres et je m’emparais immédiatement de ses lèvres tout en posant ma main derrière sa nuque. Ce mec savait toujours comment me faire rougir et puis surtout comment faire pour que mon cœur s’emballe. C’était tout simplement merveilleux. Je ne pouvais rêver mieux et même si cela ne faisait pas longtemps que c’était sérieux, j’avais déjà la sensation que notre histoire allait durer. « Merci beaucoup, tu nous as prévu quoi comme restaurant ? » Chase afficha alors un petit sourire en coin tout en m’attrapant la main et en m’entraînant vers sa belle voiture. « Ah tu verras, c’est une surprise ! » J’adorais les surprises et je m’assis dans la voiture comme une petite gamine qui attend l’arrivée du père Noël. Le trajet passa assez rapidement, on échangea quelques banalités et je ne pris même pas garde que nous étions sortis de la ville de Fort Bliss pour aller dans un restaurant de la ville voisine. Je le connaissais bien ce restaurant pour y être venue à plusieurs reprises avec des amis, il était très réputé dans la région. « Alors je dois dire que c’est un excellent choix de restaurant, ça va être une excellente soirée ! » Chase afficha alors un sourire en coin et posa sa main sur ma taille pour me faire avancer dans le restaurant. On s’assit à notre table et le reste de la soirée fut parfaite ! On rigola, on discuta de tout et n’importe quoi, Chase me fit encore quelques compliments durant la soirée et on finit par rentrer tous les deux à la maison. Bien que nous ayons déjà couché ensemble durant quelques autres rendez-vous, c’était la première fois que nous le faisions alors que nous étions officiellement en couple et je me sentis complètement différente durant ce merveilleux moment. Chase était parfait dans le domaine, ça ne faisait aucun doute. Puis finalement, on s’endormit dans les bras l’un de l’autre, tout simplement content de la soirée que nous venions de passer.

Cela faisait à présent quatre ans que Chase et moi formions un couple et beaucoup de choses avaient changé. Déjà je travaillais, je possédais un café dans la ville de Phoenix. Un endroit qui était beaucoup apprécié et dont j’étais plutôt fière. J’étais toujours aussi heureuse, du moins en apparence, mais j’avais la sensation que mon couple avec Chase n’avait plus rien de si attirant. Disons que je l’aimais toujours, c’était tout de même un homme parfait qui a su m’apporter du bonheur plus d’une fois, mais depuis quelques temps j’avais la sensation que plus rien ne bougeait entre nous. Que tout était plat. Pour moi, ce n’était certainement pas bon signe. Mais je laissais aller les choses, attendant simplement de voir ce que l’avenir allait me réserver et croyez-moi ce qu’il m’a réservé fut bien différent de tout ce que j’ai jamais pu imaginer. Alors que je travaillais un jour tranquillement dans mon petit café, un client arriva et s’assit à une table. J’étais encore loin de me douter que ce mec allait changer toute ma vie. Le regard charmeur, un sourire à tomber, je n’hésitais pas à aller à sa table pour le servir. Même que j’étais un couple, je ne pouvais pas m’empêcher de regarder les beaux jeunes hommes et celui-ci avait vraiment tendance à me faire de l’effet. « Bonjour, que désirez-vous ? » Le jeune homme leva alors son magnifique regard vers moi, ces yeux étaient tout simplement envoutant et je ne remarquais même pas qu’il m’avait répondu. « Heu pardon… vous disiez ? » Un sourire s’étira sur les belles lèvres du jeune homme qui s’appuya sur le dossier de sa chaise tout en plongeant son regard dans le mien. « Je disais que je voulais un café et j’ajouterais un deuxième à cette commande pour que vous en buviez un avec moi ! » C’était assez culoté, mais j’appréciais beaucoup ce genre d’homme et je ne pouvais certainement pas dire non à une pareille demande. J’affichais alors un sourire à mon tour et partis préparer les deux cafés. Heureusement Candace ne travaillait pas aujourd’hui et elle n’allait donc pas me faire la morale en me disant que j’avais un petit ami. Allez savoir pourquoi, cette situation me rendait toute chose. Je m’assis alors à sa table, il était mon seul client aujourd’hui, c’était donc l’idéal. « Alors dites-moi, c’est quoi votre prénom ? » « Emma et vous ? » « Aidan et je pense qu’on pourrait commencer par se dire tu ! » J’hochais alors doucement de la tête et un petit silence s’installa. On se regardait tous les deux et j’étais tout simplement hypnotisée par son regard. Pour moi c’était clair, ce mec pouvait avoir toutes les filles dont il avait envie simplement en les regardant. « Alors Emma, t’es célibataire ? » Au moins c’était direct, mais je n’aimais pas vraiment cette question, à vrai dire je n’avais pas spécialement envie de lui dire oui car au fond, ce mec me plaisait, je le sentais ! Je secouais alors la tête, essayant de reprendre mes esprits. J’ai Chase, je l’aime plus que tout au monde et ce n’est pas le moment de faire une connerie. Mais c’était tellement tentant, ce regard, ce sourire charmeur, il avait tout pour me faire craquer. Du coup ma réponse ressembla à ça. « Oui… Enfin non j’ai… je suis avec quelqu’un, depuis quatre ans ! » Je ne savais pas vraiment pourquoi j’avais précisé que cela faisait quatre ans que j’étais avec Chase, peut-être que c’était pour me rappeler que j’ai une relation sérieuse et que ce n’est pas le moment de faire une connerie. Mais mon côté volage de l’époque semblait me crier qu’il ne fallait pas que je laisse filer ce mec. « Ah dommage, en même temps c’était évident ! Une aussi jolie fille comme vous ! » Il termina alors son café d’une traite, sans prévenir et se leva. « Bon je dois déjà y aller, je repasserais vous dire bonjour dans quelques jours ! Votre café est délicieux ! » Il posa ensuite de l’argent sur la table, suffisamment pour les deux cafés et pour un généreux pourboire et il sortit de mon café en me faisant un sourire à tomber. Je perdais peu à peu tous mes moyens.


Dernière édition par Emma Grimaldi le Lun 19 Jan - 11:58, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



> arrivé(e) le : 05/01/2015
> messages : 208
> pseudo : keep smiling
> double compte : Millicent, Romy & Grace
> avatar : Rachel Bilson
> crédits : tearsflight
❥ statut civil : fiancée.
> métier : propriétaire du Luke's Cafe
> immeuble : Reagan
> appartement : 31B
> points : 59

MessageSujet: Re: emma + don't cry because it's over, smile because it happened. Lun 5 Jan - 10:37


Your job's a joke, you're broke, your love life's D.O.A.


crédits : weheartrachelbilson.
« Non mais franchement Aidan, il faut qu’on arrête ! Ce n’est pas bien ce qu’on fait ! » Je m’étais assise d’un seul coup dans le lit de mon amant, soudainement prise de panique. Aidan m’attira alors vers lui et m’embrassa tendrement sur les lèvres. « T’es sûr que c’est vraiment pas bien ? Pourtant je m’applique… » Il avait toujours le mot pour rire et d’ailleurs je me mis à rigoler et lui aussi, puis je posais doucement ma tête sur son torse tout en poussant un soupir. J’avais fini par tomber dans ce petit vice, je trompais mon petit copain depuis maintenant deux mois. Aidan était revenu me voir régulièrement dans mon café. On avait pu discuter de tout et n’importe quoi et il s’était mis à me poser beaucoup de question sur Chase. D’ailleurs, celui-ci était rentré dans le café une fois alors que je parlais avec Aidan, mais j’avais vite changé la conversation en disant que je ne vendais pas d’alcool ici. Aidan avait tout de suite compris le signal et il était parti. Puis tout a dérapé lors d’une soirée avec mes copines. Elles avaient toutes finis par rentrer, Clyde et Lyséa avaient une grande journée le lendemain et Dana avait un vol très tôt le matin. Ma sœur quant à elle avait insisté pour rentrer. Mais pour ma part j’avais remarqué la présence d’Aidan dans le bar et je proposais à Lys de ramener ma sœur, prétextant que j’avais vu une amie et que je voulais lui parler un moment avant de rentrer. Ce n’était pas totalement faux au final, à la différence qu’il ne s’agissait pas d’une amie, mais d’un ami. On discuta durant toute la soirée et puis à la fin, complètement éméché, on rentra tous les deux. Il habitait plus proche de moi du bar où nous étions et ce qui devait arriver arriva. Le lendemain matin j’avais reçu un appel de Chase qui voulait savoir où j’étais et je lui avais dit que j’avais dormi chez une amie qu’il ne connaissait pas. Il ne posa pas plus de questions et je l’avais retrouvé plus tard dans la journée. La situation était particulière, pourtant je trouvais ça excitant et je m’étais rapidement prise aux jeux. Je revoyais donc Aidan en cachette à plusieurs reprises et bien qu’il m’arrivait de paniquer, comme aujourd’hui, je finissais toujours par retomber dans ce vice, sans vraiment culpabiliser au final. Pour moi ma relation avec Chase n’était plus la même, depuis un moment et avec Aidan je connaissais enfin cette passion que je recherchais avec Chase. En plus, le fait que l’on devait se cacher ne faisait qu’augmenter le côté excitant de la chose. « Je sais que tu t’appliques, tu n’as pas à te remettre en question à ce propos ! Désolée, tu sais que je panique un peu de temps en temps. » Aidan afficha un petit sourire avant de me dire. « Le plus simple serait de lui en parler tu ne crois pas ? » Il plongea son regard dans le mien tout en souriant. « Tu plaisantes j’espère ? » Aidan rigola et me serra dans ses bras. « T’as raison je trouve ça plutôt amusant de se cacher, mais permets-moi de te dire que ton Chase est un peu un abruti ! » Je me redressais alors pour le regarder à nouveau en fronçant les sourcils. « Pourquoi tu dis ça ? » Il haussa alors les épaules. « Bah je ne sais pas, mais s’il ne remarque pas que votre couple est en train de couler peu à peu, il est un peu bête ! Enfin après je dis ça je dis rien, moi ça m’est égal, dans l’histoire je m’en tire plutôt bien ! » Il me fit un clin d’œil avant de m’embrasser encore une fois. Aidan avait raison, Chase devait bien se rendre compte que notre couple n’était plus le même. Pourtant, il essayait encore de me faire des petites surprises et il semblait réellement amoureux. Le problème était de savoir si moi je l’étais vraiment ? Pour le moment je ne savais plus vraiment ce que je faisais, ce que je ressentais. Cette histoire avec Aidan venait tout juste de commencer, mais ce qui était certain c’était que je me réjouissais toujours plus de le voir lui que Chase et ça c’était déjà un problème.

Installée confortablement sur le canapé dans notre appartement, Chase et moi regardions la télévision tous les deux. Nous avions fini par emménager ensemble, depuis le temps qu’on en parlait c’était bien le moment de le faire. J’avais dit oui, sans vraiment réfléchir à la situation, sans penser au fait que je le trompais et qu’emménager avec lui reviendrait à me moquer de lui un petit peu ! On se plaisait dans notre petit chez soi et ça avait redonné un petit élan à notre couple, mais pas pour très longtemps. Aidan et moi on continuait à se voir assez régulièrement, mais tout était beaucoup plus compliqué depuis que j’ai emménagé avec Chase. Pourtant, ça ne nous a pas arrêtés pour autant, bien au contraire. Aujourd’hui, tout était tranquille, nous n’avions absolument rien de prévu tous les deux et on passa donc une journée en amoureux. Seulement Chase voulait absolument regarder ses trucs de moto qui ne m’intéressaient absolument pas bien sûr. J’avais beau pousser quelques soupirs, il ne semblait pas remarquer et je finis par aller dans la cuisine pour me préparer quelque chose à boire et puis c’est là que je le vis passer devant ma maison et se diriger vers ma porte d’entrée. Je réagis au quart de tour. « Je vais faire un tour dehors Chase, je reviens dans quelques minutes. » J’attrapais la bouteille d’eau que je venais de sortir du frigo et je sortis de chez moi sans même écouter la réponse de Chase. « T’es complètement malade de venir ici Aidan ! » Aidan affichait un immense sourire tout en passant ses bras autour de moi, je m’empressais alors de le repousser et de l’emmener dans un coin où n’y Chase, ni les voisins risquaient de nous voir. « J’avais très envie de te voir Emma tu sais ! » J’affichais alors un petit sourire, il était craquant quand il faisait ça, mais c’était beaucoup trop dangereux ! « Oui bah moi aussi j’ai très envie de te voir, mais bordel Aidan si jamais t’avais pu sonner et que c’était Chase qui t’aurais ouvert, t’aurais dit quoi ? » Aidan continuait de sourire, mais sur ce coup-là je ne trouvais pas tout ça très drôle. Au contraire, si jamais on se faisait chopper avec Aidan je risquais bien de mourir. « Oh t’en fais pas j’aurais trouvé une excuse bidon, du style c’est moi le gars qui couche avec ta copine, tu vois le genre ! » Il éclata alors de rire, mais je continuais de le regarder avec mon air assassin tout en croisant les bras. « Non sérieusement Aidan, je trouve pas ça drôle, on aurait pu se faire chopper ! » Aidan s’approcha alors de moi et m’embrassa tendrement sur les lèvres ce qui me fit oublier pour quelques instants toutes les raisons qui faisaient que j’étais en train de le détester. « Bon d’accord je ne recommencerais plus, mais c’est quand qu’on peut se voir, tu me manques ! » J’affichais un petit sourire en coin tout en me blottissant dans ses bras. « Ce soir Aidan a une soirée avec des potes alors je peux venir un moment chez toi ! » Un sourire s’étira alors immédiatement sur les lèvres d’Aidan qui m’embrassa encore une fois. C’était si parfait de pouvoir le voir, de l’embrasser, de rigoler avec lui, mais d’un autre côté il y avait Chase et je n’arrivais pas à laisser tomber cette relation. Déjà mon histoire avec Aidan avait été trop loin pour que Chase ne me tue pas le jour où il l’apprendra. Et puis Chase est mon premier amour, c’est toujours plus difficile de laisser tomber le premier amour, pourtant je sens bien que je suis mieux avec Aidan. Mais parfois je me demande si ce n’est pas simplement le fait qu’on doit se cacher qui me rapproche de lui, ce côté un peu excitant, secret etc. C’est difficile à dire et puis Chase et bien c’est Chase…


crédits : weheartrachelbilson.
Juste après l’apparition d’Aidan devant l’appartement de Chase et moi, j’avais commencé à me poser des millions de questions sur cette situation. Le lendemain je prenais donc rendez-vous avec ma sœur pour qu’on se fasse une après-midi toutes les deux, c’était jour de congé et elle accepta immédiatement. Cette histoire commençait gentiment à me ronger, cela faisait 6 mois qu’Aidan et moi on se voyait régulièrement et je ne savais plus ce qu’il convenait de faire. Devais-je en parler avec Chase ? Ou bien continuer comme ça. Je n’en savais rien et en même temps tout ceci me tracassait tellement que j’ai compris qu’il fallait absolument que j’en parle à quelqu’un. J’avais choisi ma petite sœur, je ne pensais pas que Wade pourrait réellement comprendre la situation et puis j’étais persuadée que Candace n’allait pas me juger, ce n’était pas son genre. On se retrouva donc le lendemain après-midi chez moi, Wade n’était pas là et on avait donc toute une après-midi devant nous pour papoter comme on a toujours su si bien le faire. « Bon alors qu’est-ce que tu avais de si urgent à me dire ? » Bien évidemment ma sœur n’allait pas papoter trois heures de tout et n’importe quoi alors qu’elle sait très bien que j’ai quelque chose à lui dire. Elle avait directement abordé le sujet, je m’y attendais mais en même temps maintenant que la question était posée je ne savais pas du tout ce qu’il fallait que je dise. Je pris une profonde inspiration et je finis par me lancer. « Bon tout d’abord il faut savoir qu’il n’y a que toi qui est au courant et personne d’autre et ça doit absolument rester comme ça ! » Ma sœur roula alors des yeux avant de me dire. « C’est bon Emy, tu sais bien que tu peux me faire confiance, vas-y maintenant dis ce que t’as à me dire ! » Elle était toute impatiente de savoir ce que c’était, mais moi je commençais à me demander si c’était vraiment une bonne idée que je lui dise ça. Et si elle commençait à m’engueuler en me disant que je fais vraiment n’importe quoi ? Et si elle n’arrivait pas à comprendre ce que je faisais ? Mais finalement le fait que tout ça me tracasse pris le dessus, j’avais besoin d’en parler à quelqu’un et mise à part ma sœur je ne voyais pas vraiment à qui je pourrais en parler. « Bon, tu me promets de ne pas me juger hein ? » Ma sœur poussa alors un soupir d’exaspération. « Emma je suis ta sœur, tu sais bien que ce n’est pas moi qui va te juger ! Allez maintenant dis-moi, ça sert à rien d’attendre encore quinze ans… » Oui c’était vrai ça ne servirait à rien, de toute façon j’allais finir par le dire et le plus vite sera le mieux. « Bon d’accord, en fait je… Je vois quelqu’un ! En dehors de Chase. Un autre mec quoi… Depuis six mois ! » Candace ne s’attendait certainement pas à une nouvelle de ce genre-là et il lui fallut un petit moment pour se remettre de la nouvelle. Un petit silence s’était installé et je la laissais ruminer sur la question. Elle finit ensuite par me dire. « Wow, alors ça c’est une sacré histoire, je ne m’y attendais pas ! Il s’appelle comment, il a quel âge ? » C’était parti pour l’interrogatoire, mais je ne pouvais pas lui en vouloir pour ça en même temps. « Il s’appelle Aidan et il a un peu plus de 30 ans ! » Ma sœur afficha un petit sourire en coin, apparemment elle venait de comprendre quelque chose. « Je l’ai déjà vu, quand on faisait la fête avec Clyde et Lysea, t’as voulu rester plus longtemps et il était là ! Il t’as regardé plusieurs fois dans la soirée ! » Je n’arrivais pas à croire que ma sœur avait remarqué ça, mais en même temps elle ne ratait jamais un seul détail. « Oui c’était lui, mais je ne sais plus ce qu’il faut que je fasse ! » Je me lançais dans une explication détaillée de l’histoire et de la situation pour que ma sœur puisse m’aider du mieux qu’elle le peut. « Ah c’est sûr que si Chase l’apprend, t’es raide ! Mais il faut que tu mettes tout ceci au clair ! Prends un peu de temps pour voir lequel te plait vraiment et puis ensuite il faudra laisser tomber un des deux ! » Oui ma sœur avait raison, il fallait que je prenne une décision, même si ce ne serait certainement pas facile du tout.

Je venais tout juste d’avoir 30 ans, cela faisait 6 ans que Chase et moi étions ensemble lorsqu’il a décidé de me demander de l’épouser. Tout s’est passé chez nous, dans notre appartement. Je rentrais un soir du travail, complètement lessivée par ma journée, j’étais prête à aller me coucher et à ne rien faire d’autre que de dormir. Mais en arrivant chez moi, je fus surprise de découvrir des bougies allumées dans tout l’appartement et des pétales de rose au sol. C’était d’un romantique, mais je savais que Chase a toujours eu le don pour être de ce genre-là. J’avançais doucement dans l’appartement, ne sachant pas vraiment à quoi il fallait m’attendre lorsque je le vis, vêtu d’un magnifique costard et tenant deux verres de champagne dans ses mains. Il me souriait à pleine dent et semblait en même temps stressé. Pour ma part je ne comprenais pas ce qu’il était en train de se passer et je m’approchais de lui à petit pas. « Tu as quelque chose à célébrer Chase ? » Il me tendit ma coupe de champagne tout en me faisant un petit clin d’œil. « C’est simplement un petit geste pour te montrer comme je t’aime ! » Je souriais bêtement tout en le regardant droit dans les yeux. C’était bien pour ça que je ne pouvais pas quitter Chase, il était trop parfait pour ce genre de truc et Aidan était nettement moins romantique lui… Cela faisait plus d’une année que ma sœur m’avait dit de choisir lequel je voulais le plus, mais je n’avais toujours pas réussi à faire mon choix. Chaque fois que je voulais me décider, je remarquais qu’ils m’étaient tous les deux indispensables. C’était terrible ce que je faisais, j’en étais parfaitement consciente, mais je ne pouvais pas m’en empêcher… « En tout cas tu es magnifique dans ton beau costume ! » Chase afficha un sourire en coin et caressa ma joue délicatement. « Toi aussi tu es magnifique Emma ! » Je laissais alors échapper un petit rire. « Tu plaisantes ?! Je rentre du travail, je suis horrible tu veux dire. » La situation me mettait tout de même un peu mal à l’aise, notamment par rapport à mon adultère, je ne cessais donc de parler pour rien dire. Chase finit par me poser son doigt sur mes lèvres pour me faire taire délicatement. Il posa son verre sur la table basse du salon et s’agenouilla devant moi tout en sortant une petite boîte de la poche de sa veste. La panique commença à s’emparer de moi. Il allait me demander en mariage et je ne savais absolument pas ce qu’il fallait que je réponde. Je ne pouvais pas l’épouser alors que j’étais en train de le tromper avec un autre, mais d’un autre côté si je disais non je pouvais être sûre que c’était signer la fin de mon histoire avec Chase. « Emma Rhodes, voulez-vous m’épouser ? » Prise de panique je sentis les larmes me monter aux yeux, Chase prit ça pour des larmes de joie et il souriait bêtement. Je me forçais alors à sourire à mon tour et je me jetais dans ses bras en disant. « Oui bien sûr que je veux t’épouser Chase ! » Il était heureux alors que je me demandais dans quelle histoire je m’étais fourrée. (…) « Fiancée ?! Tu plaisantes Emma j’espère ? » Il avait bien sûr fallut que j’avoue ce qu’il s’était passé à Aidan, je n’avais pas pu attendre bien longtemps, le lendemain de la demande c’était fait, je lui avais tout dit. Aidan le prit très mal bien évidemment et je ne savais plus où me mettre. « Mais je ne sais ce que je pouvais faire d’autre Aidan, si je disais non j’aurais dû finir par lui avouer que je le trompe, que je te vois en cachette depuis deux ans ! » Aidan croisa alors les bras sur son torse et secoua la tête. « Bah ouais justement ça aurait peut-être été l’occasion de lui dire et qu’on se lance dans quelque chose de sérieux tous les deux ! » Je restais silencieuse, étonnée par ses propos. Aidan n’avait jamais mentionné le fait qu’il souhaitait se mettre en couple avec moi jusqu’à présent. Je m’étais d’ailleurs toujours posée la question s’il avait finalement des sentiments pour moi ou pas du tout. « Parce que tu voudrais quelque chose de sérieux avec moi ? » Aidan se gratta derrière la tête. « J’en sais rien Emma, mais cette situation ne peut pas continuer comme ça… Ca fait trois ans bordel, tu l’aimes vraiment ce mec pour lui avoir dit oui ? » J’haussais alors les épaules. « Je… J’en sais rien Aidan, je ne sais pas d’accord ?! » Aidan soupira. « Bon tu sais quoi, je vais te faciliter les choses, moi je me casse, on arrête de se voir et tu vis ta vie avec ton Chase, comme ça c’est réglé ! » Je regardais alors Aidan s’énerver et je sentis encore une fois les larmes me monter aux yeux, je ne voulais pas qu’il parte mais en même temps, je pouvais bien le comprendre. Je faisais vraiment n’importe quoi, il fallait que je me décide. « Aidan, s’il te plaît… » Et il prononça ses derniers mots avant de partir. « Non Emma, tu me rediras quand t’auras pris une décision ! »


crédits : heckyeahrachelbilson.
Cela faisait maintenant une semaine que je ne voyais plus du tout Aidan et que je n’avais plus de nouvelles de lui. J’avais ruminé toute la semaine à savoir quel était le meilleur choix à faire dans ce genre de situation, mais au final je n’arrivais pas tellement à prendre de décision… Chase avait dû quitter Phoenix quelques jours pour le travail et j’étais ainsi restée seule à la maison à me demander ce qu’il fallait que je fasse. Le premier jour sans Chase se passa plutôt bien, je n'avais pas été voir Aidan en me disant qu'il était peut-être mieux de couper les ponts avec lui et de vivre ma vie avec Chase ? Et puis dans la nuit du premier au deuxième jour sans Chase, je commençais à ressentir un grand manque. Pas envers mon fiancé, mais envers mon amant. Cela faisait un peu plus d'une semaine que nous ne nous étions plus revu et il fallait absolument que j'aille le voir. Finalement c'était peut-être effectivement lui l'homme de ma vie. J’avais besoin de le revoir, mais j’avais un peu peur de ce que tout cela allait donner. Il m’en voulait terriblement et puis je ne savais pas vraiment ce qu’il fallait que je lui dise. Un jour ma sœur m’avait conseillée d’aller le retrouver et j’avais finis par me dire que c’était la bonne chose à faire. J’avais donc été jusqu’à son appartement. « Tiens Emma, t’as pris une décision ? » Je regardais Aidan droit dans les yeux, le revoir me faisait un bien fou et j’avais envie de me jeter à nouveau dans ses bras et de l’embrasser. Mais il fallait que je me retienne, il ne savait pas que Chase était parti quelques jours et que pour le moment je n'avais toujours rien osé lui dire. « Non… Enfin, je sais ce que je veux, je pense le savoir en tout cas ! Mais Chase ne sait toujours rien pour nous ! » Aidan soupira et me regarda droit dans les yeux. « Et tu comptes le lui dire un jour ? » Il me regardait avec impatience et je me sentais mal. Je commençais à culpabiliser pour ce que j’ai fait durant ces deux dernières années. Chase était loin et je devais certainement lui manquer et de mon côté je retournais dans les bras de mon amant. Je ne savais vraiment plus ce qu’il fallait que je fasse. « Bah j’aimerais bien, mais le problème c’est que pour le moment il est loin pour le travail. Donc je ne peux pas le faire. Mais dès son retour j'ai très envie de le faire Aidan. Mais j'ai peur... » Aidan se gratta alors derrière la tête, il se sentait apparemment con de m’avoir demandé si j’allais en parler à Chase un jour. Il s’approcha alors doucement de moi et me prit dans ses bras. Je me sentais tellement bien dès que j’étais vers lui, mais en même temps la culpabilité commençait sérieusement à prendre le dessus sur moi et je ne savais plus du tout ce qu’il fallait faire. « Tu veux rentrer un moment ? » Cette question était tellement simple et pourtant je ne savais même pas ce qu’il fallait que je réponde. Je m’écartais alors de son étreinte et je séchais rapidement mes larmes. « Je ne sais pas Aidan, je ne sais plus ce que je fais ! J’ai.. Je crois qu’il me faut du temps pour me préparer à ce que je vais devoir faire ! Je vais profiter d'aller voir ma soeur un peu et je reviendrais te voir quand je serais prête à tout lui dire. » Je ne lui avais même pas laissé le temps de me répondre, je tournais déjà les talons pour rentrer chez moi. J’avais besoin de temps, c’était certain. Restait à savoir combien de temps..

Cela faisait maintenant environ une semaine que j'avais dit à Aidan que je comptais tout dire à Chase pour nous deux. Mais Chase n'était toujours pas rentré, apparemment il devait encore rester quelques temps là-bas pour le travail et il ne savait pas encore quand il serait de retour. Je ne savais plus vraiment quoi faire. Je m'étais promise de ne plus revoir Aidan avant d'avoir dit toute la vérité à Chase. Mais il n'était toujours pas revenu et le temps commençait à être long. J’arrivais tout de même à tenir le coup, je n’avais pas revu Aidan depuis un bon moment. Jusqu’à une petite soirée qui a eu lieu en ville, histoire de se détendre un peu et de se retrouver entre amis, le bar de la ville avait organisé une petite soirée à laquelle je m’étais rendue avec ma sœur. « Emma, il y a Aidan, tu ne crois pas que tu devrais aller lui parler ? » Je tournais la tête et croisais son magnifique regard. J’haussais alors des épaules. « Ouais j’en sais rien ! » J'appuyais ma tête contre mon bras tout en poussant un soupir. Tout ceci était beaucoup trop compliqué et ce n'était pas raisonnable. Je devais dire la vérité à Chase avant tout. Surtout qu'Aidan ne voudrait plus de moi avant que ce ne soit le cas. « Tu sais j'ai l'impression qu'il n'attend plus que ça. » Je tournais la tête vers ma soeur et haussais des épaules encore une fois. Cette histoire me prenait tellement la tête que je ne savais plus du tout comment réagir. « Tu crois ? » Ma soeur hocha la tête frénétiquement avec un petit sourire en coin. « Vas-y je te dis. » Je tournais alors la tête vers ma sœur tout en affichant un mince sourire. « Bon d'accord je vais aller lui parler. » Ma sœur semblait très contente de m'avoir persuadée de le faire. Je la laissais avec d'autres amis et rejoignais Aidan au bar. J'essayais de rester discrète étant donné que des personnes nous connaissaient dans la salle. « Salut toi ! » Aidan afficha un sourire, il était visiblement heureux de me voir. « Emma, ça me fait plaisir de te voir ! Tu vas mieux ? » J’haussais alors des épaules tout en m’appuyant contre le bar. « On va dire que ça dépend des jours et toi ? » Il haussa alors à son tour des épaules. « Je dirais que tu laisses quand même un grand vide dans ma vie, mais sinon ça va bien ouais ! » Ce soir il n’était pas question de dire la vérité à Chase ou de quoi que ce soit, on était là pour s’amuser et on commença alors à boire quelques verres tous les deux. Je ne revis pas ma sœur de la soirée. (…) Je m’étirais dans mon lit, c’était le matin et j’avais un mal de crâne pas possible. J’étais prête à aller prendre ma douche lorsque je remarquais que quelqu’un dormait avec moi. Je crus d’abord à ma sœur qui n’avait peut-être pas envie de dormir seule, ça lui arrivait parfois, mais je finis par voir que c’était Aidan. La mémoire me revint alors subitement, nous avions passé une nuit plutôt torride tous les deux et je crois que ça m’a tout de même fait un bien fou. « Salut beauté, bien dormi ? » Je me tournais alors vers lui avec un sourire. « Oui bien sûr ! » Je me blottis dans ses bras et on resta encore comme ça un moment, puis Aidan retourna chez lui et je passais la journée tranquillement chez moi. Voilà où j’en suis aujourd’hui, j’ai recouché avec Aidan mais je ne sais absolument pas où tout cela va nous mener et bientôt Chase va revenir de son petit voyage professionnel et je devrais lui avouer toute la vérité.


Dernière édition par Emma Grimaldi le Mer 28 Jan - 17:52, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Aimer quelqu'un, c'est être capable de le laisser partir. C'est accepter le fait qu'il ne veuille pas de vous ; qu'il finisse par se lasser, vous oublier. Mais quand on aime, on le sait : on n'hésite pas, on le veut. On pardonne parce que nous sommes faibles et que nous n'attendions qu'une chose, c'est qu'il revienne. On espère. On y croit. On se dit que c'est une évidence.
> arrivé(e) le : 28/12/2014
> messages : 317
> pseudo : Luxette
> double compte : Camilla Hamilton (Candicola) - Janel Doherty (Kristen Bell) & Bridget Echolls (Jaime King)
> avatar : JLC ♥
> crédits : Lily/Chestilly (avatar) et TumblR (gifs)
❥ statut civil : Célibataire, toujours déséspérement en train de craquer sur son meilleur ami
> métier : Organisatrice d'événements, rêve d'ouvrir sa propre boîte !
> immeuble : Immeuble Reagan
> appartement : 5B
> pêchés mignons : les séries romantiques ♥️ le chocolat ♥️ les tartes aux pommes ♥️ les chatons et chiots ♥️ la bit-littérature ♥️ le maquillage ♥️ les parfums ♥️ les sacs à mains ♥️ les belles robes de mariées
> points : 206

MessageSujet: Re: emma + don't cry because it's over, smile because it happened. Lun 5 Jan - 10:51


_________________
Je voulais t'aimer
   
[...] comme je n'avais encore jamais aimé. Je voulais être celle qui te marquerait, celle qui te manquerait, celle qui te ferait sourire et te redonnerait l'espoir lorsque seul dans le noir, tu ne distinguerais plus la lumière. En fait, je voulais que tu crois assez à nous pour me donner envie d'y croire vraiment. © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

MessageSujet: Re: emma + don't cry because it's over, smile because it happened. Mar 6 Jan - 22:06

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: emma + don't cry because it's over, smile because it happened.

Revenir en haut Aller en bas
 

emma + don't cry because it's over, smile because it happened.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ??Begonia 'Emma Watson' (rhizomateux)??
» Emma 72
» Lady Emma Hamilton (Austin - 2005)
» Conseils pour piscine Emma semi enterrée
» Lady Emma Hamilton (arbuste)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MY NEIGHBOR IS AN ASSHOLE :: COME AS YOU ARE :: born this way :: i'm coming home-