AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Si la vie ne vaut pas la peine d'être vécue, alors à quoi sert elle ? ~ G.S Johnson [100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



Sérieux Ty', j'ai dit quoi ? Motus et bouche cousu c'est pas compliqué pourtant ?



Mais oui mais oui, regarde hop j'fais la neuneu comme ça je ne sais plus rien sur toi



> arrivé(e) le : 25/03/2015
> messages : 167
> pseudo : Chestilly
> double compte : L'avocat dans les nuages j'ai nommée Alexander Ryan ~
> avatar : James D'Arcy
> crédits : sur le vava XD mais souvent moi même
❥ statut civil : Open Bar People ~
> métier : Là ça devient compliqué. Ex Espion pour les gouvernements britaniques et américains qui a pris sa réelle couverture comme métier = Journaliste de Guerre même si maintenant on peut barrer le guerre.
> immeuble : The Kennedy
> appartement : 15 A
> pêchés mignons : Pleins de choses ~ Tu as qu'a venir pour le découvrir ~
> points : 159

MessageSujet: Si la vie ne vaut pas la peine d'être vécue, alors à quoi sert elle ? ~ G.S Johnson [100%] Mer 25 Mar - 19:29


 
Gauvin Stephen Johnson
« - Nage droit d'vant toi .. Nage droit d'vant toi ♫ » - Némo

  ✽ ✽ ✽

 
nom & prénom(s) Gauvin mes parents devaient être totalement défoncés ce jour là pour m'avoir donné ce prénom. En réalité c'est que ma mère était une grande fan de tout ce qui touché à la France, dont les légendes Arthuriennes; Gauvin veut dire faucon de la plaine et en fait c'est le neveu du roi Arthur. Cool n'est ce pas .. mais bon quelque peu difficile à porte c'est pour ça qu'on m’appelle plus souvent par mon deuxième prénom que mon père à choisi StephenQuand à mon nom de famille, il est d'un banal affligeant et heureusement pour les USA et c'est Johnson . Le premier qui me sort la blague avec le produit pour les tapis du même nom je le fracassesurnom(s) ☆ Steph' / GS / Phenson . date, lieu de naissance ☆ 14 Juillet 1978 ~ France. âge ☆ 36 ans et demi origines ☆ réponse. activité professionnelle ☆ Ex Barbouze (espion) pour les gouvernements américains et européens sous différentes couvertures mais surtout sous celle d'un journaliste de guerre. Qu'il est d'ailleurs devenu maintenant. situation amoureuse ☆ Seul comme les pierres. caractère ☆ Sentimental ♣ loyal ♣ équitable ♣ distingué romantique ♣ cultivé ♣ sympathique ♣ perfectionniste ♣ calme ♣ ordonné ♣ mondain ♣ artiste ♣ élégant ♣ égoïste ♣ froid ♣ peut paraître insensible ♣ cérébral ♣ perspicace ♣ analytique ♣ sérieux ♣ pointilleux ♣ parfois trop bavard et parfois pas assez ♣ travailleur ♣ concret ♣  aime rentrer dans le vif du sujet ♣ calculateur ♣ introverti ♣ secret ♣ cynique.groupe ☆ CHILI CON CARNE

Even at my worst, I'm best with you

Ici il vous suffit de cocher la bonne réponse, enfin celle qui vous correspond le mieux car il n'y a pas de bonne ou mauvaise réponse... vous devez simplement enlever le "un" devant le "unchecked"....

+ Si ton ami t'appelle à trois heures du matin pour l'aider à se sortir d'une situation, que fais tu?
Tu ignores son appel, oui c'est ton ami mais tu as besoin de sommeil aussi.
 Tu te lèves en quatrième vitesse et tu prends ta pelle, ne sait-on jamais ce qui peut se passer. Ouais alors techniquement je ne devrais pas ledire mais j'ai un fusil à pompe et une dague ... Bah ça passe mieux que la pelle si agression .. bon si c'est un corps à enterrer, on le brûle et on le jette dans un lac ni vue ni connu. Sinon on le donne à manger aux cochons c'est plus rapide.
Tu lui dis d'appeler la police, hors de question que tu sois mêlé à une histoire louche.
Tu prends ta carte bleue et va payer la caution, sauf si celui-ci est dans un autre État ou si cette caution est démesurément élevée.

Quand tu rentres du boulot après une dure journée, tu es plutôt:
Petite sortie entre amis, rien de tel pour se changer les idées.
Tu restes au calme chez toi et débranche ton téléphone. Mais ça ne m'empeche pas de prendre mon pot de glace Haggen Daz et ma bouteille de vodka.
Petite soirée avec ton amoureux/amoureuse: un dîner et un film.
Tu vas directement dans ton frigo attraper ton pot de glace et la bouteille de vodka. Tu déprimes pour la soirée!

Tu es quel genre de coloc:
Celui qui ne ramasse rien, et qui attends patiemment que les autres le fasses pour toi.
Tu fais ta part des corvées, tu as même instauré le planning des tâches.
Tu respectes le code de colocation, tu fais même signer un contrat à tes colocs pour ne pas avoir de surprise.
Tu préfères vivre seul(e) au moins aucune contrainte, tu es le maître de ton appart un point c'est tout. Tout est dit dans la phrase, pas besoin de faire un autre commentaire.

Qu'est ce que l'amitié pour toi?:
C'est faire des trucs stupides du moment que tous tes amis le font.
Tu peux vivre sans après tout, on ne peut compter que sur soit même. Bon après faut pas prendre la phrase à la lettre .. parce que sinon j'passes pour le mec acariatre du coin ... bon c'est pas faux
C'est indispensable. Tu ne peux pas vivre sans tes amis.
C'est un moyen d'avoir des gens à qui demander de l'aide quand on en a besoin sans pour autant faire d'efforts de son côté.

Ton voisin du dessous ressembles plus à :
Barney Stinson, tu as du mal à suivre sa vie amoureuse. Un jour, je vais aller lui casser son coup à celui là .. parce qu'il commences sérieusement à me courir sur le haricot
Mr Heckles avec son chat... il n'arrête pas de se plaindre du bruit que tu fais.
Tu n'as jamais vu ton voisin. Mais j'ai un voisin au dessous?
Un serial Killer et donc tu préfères l'éviter au maximum. On ne sait jamais et tu ne veux pas finir découpé en morceau dans sa cuisine.

Si tu croises ton voisin/ta voisine hyper canon dans les couloirs très peu vêtu, quelle est ta réaction ?
Tu n'hésites pas une seconde et vas le/la draguer
Tu deviens rouge comme une tomate, bafouille un bonjour et pars précipitamment
Tu n'y prêtes même pas attention, de toute façon t'as l'habitude. Des chaudières dans ces immeubles ...
Tu admires pendant quelques secondes et tu pars sans un mot


QUE PENSEZ VOUS DE L'AMITIE Bah c'est cool. Enfin perso' je n'ai toujours compté que sur moi même à cause de différents trucs. Soit parce que la situation l'exigeait, soit parce que mes fameux "amis" m'ont trahis ... Après si on passe outre ça, c'est une bonne chose d'en avoir des véritables. Ceux qui peuvent lire en vous comme un livre ouvert, qui vous comprennent au moindre regard ou on a pas besoin de déblatérer pendant des heures. Le point négatif, mais ça marche aussi avec les gens qu'on aiment vraiment, c'est que ça peut être votre point faible qu'on peut utiliser contre vous ce qui ça par contre, n'est vraiment pas top top. VOTRE MEILLEUR SOUVENIR Quand le président des Etats Unis m'a présenté en privée à différents chefs d'états européens. Si ça c'est pas la classe mine de rien.Bon vous voulez les détails ? De toute façon maintenant c'est du passé alors la clause de confidentialité hein .. on l'a fait sauté. Alors c'était lors d'une réunion du G20 et j'étais présent comme "garde du corps" pour de un assurer la sécurité du président et de deux m’infiltrer incognito dans le service de sécurité du roi d'Espagne car on soupçonnait depuis un moment qu'un individu X préparait un sale coup pour justement ce G20. Et là, Mr Bush m'a présenté comme une personne qu'il aimait bien avoir à ses cotés et que j'étais quelqu'un de fiable et de très intéressant. Bon je sais que si c’était Obama qui l'aurait dit, là ça aurait été le high level mais franchement c'est vraiment pas mal du tout. Puis bon au final, on a quand même pu arrêter le gars sur qui on avait des soupçons et déjouer l'attentat qu'il voulait commettre. . UNE ANECDOTE MARRANTE La naissance de ma petite soeur Constanty (quand j'vous dit que mes parents ont des soucis avec les prénoms). Alors là, c'était vraiment le grand spectacle comique à l’hôpital. En fait, j'étais vraiment très excité par l'idée d'avoir une petite sœur, un petit truc à protéger et rien qu'a moi. Nous avons 12 ans d'écarts et quoi que vous puissiez dire, notre complicité à toujours été la même. Bref, revenons à nos moutons. Donc ma mère part en ambulance parce qu'elle a perdu les eaux et mon père appelle la nounou en urgence pour qu'elle puisse me garder et qu'il aille vite rejoindre sa femme. Lisie arrive assez rapidement sauf qu'elle a trouvé une maison vide. Non mais sérieusement, c'est quoi ce faux plan que mes parents m'ont fait ! Alors ni une, ni deux, j'ai attrapé ma trottinette et je suis parti en direction de l’hôpital. Je vous raconte pas la tête de mon paternel quand il m'a vu débarquer tout à fait normalement. J'ai donc commencé à me faire engueuler, j'ai failli m'en recevoir une que j'ai esquiver pour aller rejoindre à toute vitesse ma maman en salle de travail. Elle était surprise mais heureuse de me voir là. Au début les infirmières ont commencés à être gâteuse avec moi, en me disant qu'il fallait que je sorte et tout .. sauf que quand elles ont vu que mon père venait de s'évanouir parce qu'il avait eu le malheur de passer devant ma mère avec les jambes écartés, bah j'ai eu l'autorisation de rester. C'était long mais je devais la soutenir et puis au bout de je ne sais plus combien de temps et de hurlements, on a entendit des tous petits cris de bébés et ma sœur était née. Bon je vous l'avoue, elle était moche, mais tous les bébés sont laids à leur naissance. Mais mine de rien, ça m'a fait quand même fait un truc de l'a voir comme ça.   VOTRE VOISIN IDEAL Quelqu'un de tranquille, de calme. Après je ne suis pas très difficile vu qu'on m'a imposer cet appartement alors mes critères de voisin je peux forcément me les garder pour moi .


  ✽ ✽ ✽


20 CHOSES A SAVOIR SUR TOIPolyglotte: Steph' parle 7 langues couramment (anglais, français, allemand, espagnol, russe, chinois, arabe ) et parles d'autres dialectes (arménien, égyptien ect...) ♠ Aventurier au péril de sa vie: il a ça dans le sang et comme un jour il l'a dit à Constanty : Tu pourras me clouer sur une chaise que j'irais quand même vivre dans la jungle amazonienne. ♠ Mondain: Enfin à la base il n'aime pas trop ça. Les galas et autres choses où il faut pavanner comme un coq c'est pas pour lui. Cependant quand on le force à y aller, il est obligé d'y prendre du plaisir alors il s'amuse à imaginer la vie des personnes présentes. ♠ Caméléon: Il peut prendre rapidement n'importe quel apparence en se teignant les cheveux ou même en mettant des perruques. Mais le plus impressionnant c'est au niveau de son caractère qu'il peut modifier à sa guise. Mieux qu'un jeu d'acteur, normal me direz vous quand il s'agit de survie. ♠ Armée : Même si son parcours et ses employeurs restent assez flou, il faut savoir qu'il est rentré à l'âge de 16 ans dans l'US Army. Il a d'ailleurs montré un énorme potentiel et a rapidement basculé dans United States Special Operations Command qui est le département des forces spéciales de l'armée américaine. ♠ La glace: Son alimentation n'est pas ce qu'on pourrait qualifier de très saine. Trop gras et trop salé surtout, Stephen a la chance de pouvoir rapidement perdre ses calories pour les transformer en muscles. Alors forcément, un de ses plus gros péché mignon est la glace. Sous toutes ses formes, et à tous les goûts; Enfin donnez lui de la fraise et vous recevrez le pot en pleine figure. ♠ Le journalisme : Il a toujours été un grand passioné d'information et surtout de vouloir retransmettre ce qui se passait dans des pays dont on ne s'occupait pas. il pense que le monde à un droit à la vérité et pas à cette pseudo soupe que les média nous servent. C'est pour ça qu'il a voulu faire éclater les codes et les barrières en se lançant en free style. Maintenant son expérience va vraiment lui servir vu qu'il va se reconvertir là dedans. ♠ Le piano : Il a du l'apprendre pour avoir un gamme complète de jeu d'acteur. Cependant, il s'est rendu compte qu'en réalité jouer de cet instrument le détendait lui et son entourage. Alors dès qu'il peut, même sur un synthé il en joue. ♠ Sa soeur Constanty : Son plus gros point faible. C'est la lumière de sa vie, sa petite soeur chérie. Il lui passe tout et la coquine le sait et parfois elle en joue. Alors même si leur relation est plus que fusionnel, il s'amuse à la taquiner et à lui faire peur. Bon dernièrement il ne voulait pas le faire exprès et d'ailleurs il s'en veut toujours pour la peur qu'il lui a fait. ♠ Mystérieux : Hors de son cercle de proche, et même là encore seul sa soeur et sa mère sont au courant, Stephen est un homme plus que mystérieux. Il aime distiller les informations au compte goutte, faire plâner le mystère et travailler les imaginaire. ♠ Le sport : Vous ne le verez jamais dans une salle de muscu. ça c'est pour la frime comme il le dit si bien. Non, Stephen fait du sport à sa manière, avec ses méthodes. Certes il est conventionnel dans le sens où il coure tous les soirs, mais après ... là aussi cela reste un mystère. ♠ Sa sexualité : Parce qu'après tout, il est un homme comme les autres, avec des besoins et des pulsions tout à fait naturel. De ce point de vu, il est plus qu'ouvert d'esprit étant donné qu'il est pansexuel. Explications ? Le physique ne compte que très peu, c'est surtout le mental de la personne qui va l'accrocher. Jeune, vieux (bon dans la limite quand même ), rousse, blond, homme, femme, neutre tout peut y passer. Après nous parlons là que de l'acte en lui même et non des sentiments car pour ça, c'est beaucoup plus compliqué. Il ne veut pas s'attacher car il sait très bien que c'est là qu'on tapera en premier pour l'abatre. Il le sait parce qu'il en a fait la mauvaise expérience quand des trafiquants d'armes ont tués sa copine quand il était encore un bleu. Depuis cet épisode là, il  ♠ La philosophie : Mine de rien, Stephen n'est pas juste un amas de muscle. C'est un homme cultivé qui aime lire Kant et Spinoza. Déja dès sa plus grande enfance, il se posait des questions existentielles. C'est son professeur de français qui lui as conseillé de rentrer dans une branche littéraire avant que ce dernier n'aille à l'armée. ♠ La mort : Forcément, il l'a cotoyé de près depuis très longtemps. Que ça soit lui même comme dernièrement, ou les autres, il en est habitué. Bien entendu, il ne crie pas sur tous les toits qu'il est un tireur d'élite et que les hommes qu'il a tué se compte à la pelle, mais après tout, c'était d'une nécessité d'état. Demandez lui de tuer un animal et il en sera tout bonnement incapable. ♠ Tatouage : Il en possède un sur le bras gauche. Sans surprise c'est le nom de sa soeur qui y est gravée. Une épée devant un cœur, quand il lui a fait la promesse de toujours veiller sur elle. Il en a un deuxième, dans le creux des reins et c'est une forme de la société des Tukunas d'Amazonie. On peut dire que ça ressemble à une sorte de ligne ondulée où au milieu se trouve une sorte de fleur, ou peut être un mandala. Cela correspond chez ce peuple aux guerriers qui les protègent au péril de leurs vies  ♠ Les pays étrangers : S'il n'aurait pas fait espion, ou encore journaliste, il se serait sans doute lancé dans l'ethnologie. Stephen a une véritable fascination pour tous les pays et les cultures autre que la sienne. Quand il part en mission, il passe des mois à étudier, à connaître les coutumes et les rites pour  s'en imprégner totalement. ♠ Les médicaments : Stephen a horreur de ce qui peut se rapprocher de près ou de loin à des trucs chimiques. Alors forcément, quand il a mal, ou autre, soit il sert les dents, soit il boit, soit il utilise la médecine "traditionnelle". Chiropracteur, homéopathie, acupuncture ou sinon tout simplement bédo, ça marche aussi très bien. ♠ Son chien Albator : On penserait qu'il aurait un chien moyen, passe partout pour l'amener avec lui mais non. Stephen a un Saint Bernard. Une grosse boule de poil qui ne voit pas souvent son maître mais qui lui donne tout l'amour nécessaire quand il rentre chez lui. Il n'a que trois ans, et il compte bien le prendre dans son nouvel appartement. De toute façon, Albator est comme son maître, un chien ninja, ou qui essaye de l'autre du moins. ♠ Les moyens de transports : Aussi bizarre que cela puisse l'être, Stephen est malade en transport, et cela est amplifié quand ce n'est pas lui qui est au commande. Pour une voiture ça peut passer, mais pour un train ou un avion c'est beaucoup plus compliqué. Cependant, il se débrouillera toujours pour avoir les rennes de l'appareil, quitte à faire un détour et prendre un planeur pour aller au lieu qui l’intéresse. En ville, il marche souvent à pied, et sinon il a un beau hummer. Oui, le truc bien polluant et très gros.  ♠ La solitude : Forcément, vous l'aurez comprit, Stephen est un être profondément solitaire. Il vous donnera l'illusion d'être un fétard sans nom, un mec qui ne peut se passer de son portable pour avoir les dernières infos et contact mais ce qu'il adore et qui le fait vivre c'est se retrouver seul avec la nature. Désert d'Arabie ? Toundra de Sibérie ? Forêt équatorial ? Ce sont ces petits coins de paradis qui prouvent que finalement il n'est pas un être comme les autres; Sinon en ville, il s'isolera le plus possible car trop de bruit lui donne mal à la tête. ♠ L'art de la séduction et les fringues: Ce n'est pas parce qu'on est un ours des cavernes qu'on ne suit pas la mode. Après tout, il en a aussi besoin pour les réceptions auquel il assiste. Costumes, costard, cravates et chaussures en tout genre, Stephen sait comme faire pour plaire et subjuguer son public. Il connaît son charisme et n'hésites pas à en jouer pour impression positivement comme négativement. Puis avouons le, il adore séduire et faire son gentlemen; Bon pas tous les jours cependant, c'est plus comme une friandise que l'on déguste de temps en temps. Pour la suite, quand il est chez lui, c'est jogging et tshirt. Quand il sort en ville cependant, il ne peut s’empêcher de porter des chemises dont les deux premiers boutons sont ouverts.


Dernière édition par G. Stephen Johnson le Mer 15 Avr - 22:53, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Sérieux Ty', j'ai dit quoi ? Motus et bouche cousu c'est pas compliqué pourtant ?



Mais oui mais oui, regarde hop j'fais la neuneu comme ça je ne sais plus rien sur toi



> arrivé(e) le : 25/03/2015
> messages : 167
> pseudo : Chestilly
> double compte : L'avocat dans les nuages j'ai nommée Alexander Ryan ~
> avatar : James D'Arcy
> crédits : sur le vava XD mais souvent moi même
❥ statut civil : Open Bar People ~
> métier : Là ça devient compliqué. Ex Espion pour les gouvernements britaniques et américains qui a pris sa réelle couverture comme métier = Journaliste de Guerre même si maintenant on peut barrer le guerre.
> immeuble : The Kennedy
> appartement : 15 A
> pêchés mignons : Pleins de choses ~ Tu as qu'a venir pour le découvrir ~
> points : 159

MessageSujet: Re: Si la vie ne vaut pas la peine d'être vécue, alors à quoi sert elle ? ~ G.S Johnson [100%] Mer 25 Mar - 19:30

Your job's a joke, you're broke, your love life's D.O.A.



  ✽ ✽ ✽


Hôpital militaire de Washington DC ~ Novembre 2014

Seul le bruit des machines résonnaient dans la chambre de l’hôpital. Un bip régulier qui sonnait aux oreilles de la jeune femme présente comme une mélodie du bonheur. Assise dans le fauteuil près de la fenêtre, cela faisait cinq jours qu'elle n'avait pas bougé. Même les médecins commençaient à s'inquiéter de son état de santé, et les infirmières lui amenaient à manger. Elle avait juré qu'elle ne bougerait pas de là tant qu'il n'aurait pas ouvert les yeux et elle le ferait. Elle n'était pas du genre à prononcer des paroles en l'air, quitte à mettre sa vie en danger. Changeant de position, elle comptait à nouveau le nombres de bips que l'appareil pouvait émettre. Depuis deux jours, ils s 'étaient stabilisées et elle espérait de tout son être ne pas entendre un seul et long bip continu. C'était sa frayeur et elle se réveillait en sursaut la nuit, toute courbaturé de s'être endormie dans une mauvaise position. Ses yeux papillonnaient alors qu'elle luttait contre le sommeil qui voulait la prendre dans ses filets quand elle entendit en un premier temps que la machine s'affolait et dans un deuxième temps, son petit surnom. La fatigue s'envola d'un coup de baguette magique et elle se précipita, manquant de tomber par la même occasion, au chevet du lit du patient. Elle lui attrapa la main et fit des prières silencieuses comme pour l'aider dans sa démarche de relever la tête hors de l'eau. « Allez Viny, tu peux le faire, tu es un battant, et si tu me laisses je te pourrirais ta vie même dans l'au delà »

Tout était flou, comme s'il était dans un brouillard si épais qu'il ne pouvait pas voir plus loin que devant sa main. Il ne comprenait pas ce qu'il faisait là et comment il y avait pu attérir. Pour lui et sa conscience, il était resté en Tchétéchnie, dans ce camps qu'il avait infiltré. Pourquoi était il en Écosse maintenant ? Non parce que clairement, il ne voyait pas quel endroit pouvait être aussi brouillageux. Alors il marcha, essayant de trouver son chemin et une explication par la même occasion mais il avait l'impression de tourner en rond. Des heures, des jours, des mois. Il avait perdu totalement la notion du temps et commençait un peu à désespéré quand un éclair de génie. Enfin, il comprit qu'il était dans de beaux draps quand il aperçut au loin, la figure rassurante de son paternel qui lui faisait signe de venir vers lui. Comment avait il pu en arriver là ? Parce que niveau sécurité et prudence, Stephen était le plus parano' des espions, même si forcément, être paranoïaque est un peu légion. D'ailleurs, ce n'est qu'a ce moment là qu'il remarqua qu'il était en blouse rouge. Étonné, il tira dessus, mais il remarqua qu'en réalité elle était base à la blanche. La coloration était du à son sang. Ses yeux s'ouvrir en grand et il ne put s’empêcher de regarder ce qui avait pu lui causer ça. Une grimace se dessina sur son visage quand il s’aperçut qu'il avait un énorme trou, juste sous le poumon droit, et un autre tout aussi grand au dessus de la hanche gauche. Après il était strié de sortes d'égratignures, de coups de couteaux pour être exact.

S'affalant sur le sol pour regarder un point fixe au dessus de lui, la question du pourquoi tournait en boucle dans son esprit. Encore là, il perdu la notion du temps. Il n'entendait qu'a intervalle régulier la voix de son père l'appelait et franchement, il hésitait de plus en plus à y aller. Sauf que son instinct de survie, s'accrochait à ce brouillard comme à une bouée. Puis sa curiosité était bien trop titillé pour partir sans aucune réponse. Se relevant comme s'il n'avait rien, étant donné qu'il ne ressentait aucune douleur, il commença à marcher doucement, fendant le brouillard comme les brises glaces russes. Au fur et à mesure qu'il avançait, il entendait des cris, des bruits, familiers et inconnus. Il reconnaissait entre milles les pleurs de sa Constanty et des hurlements d'hommes étrangers. Tout se mélangeait, il n'arrivait pas à faire le tri des informations et cela commençait réellement à l'énerver. Il allait hurler quand tout à coup, le brouillard se dissipa pour lui montrer un décor connu, l'endroit où il était quelques heures plus tôt, enfin pour le coup, plusieurs jours même. Tout était calme et rien ne laissé présagé le pire.

Marchant comme un fantôme à travers la foule, il se rendit dans le fameux hangar. La scène était exactement comme dans ses souvenirs. La jeune épouse du président Ukrainien se trouvait avec la fille d'un des sénateurs américains et entouré d'une dizaine d'hommes habillés en treillis. Ils lui ordonnaient de parler à la caméra, de réclamer le prix en échange de sa liberté et surtout de sa vie. Alors il se vu, tenant la caméra. Il s'observa pendant un moment. C'était étrange de voir une situation où l'on est protagoniste, de l'extérieure. Il ressentait toute la rage et la haine qu'il avait en ce moment T, alors qu'il voyait un des hommes enfoncé une lame dans le bras blanc de la jeune femme qui essayait de ne pas crier, ou hurler pour rassurer la fillette.. Sauf qu'il devait attendre, il ne devait pas encore intervenir pour ne pas briser sa couverture. Il avait infiltré ce groupe depuis un long moment car ils avaient projetés de faire des attentas sur le monde entier. Il avait pu renter grâce au fait qu'il avait lui même livré des informations sur les États Unis. Une sorte de laissé passé qu'il devrait effacé une fois sa mission fini. Celle de récupéré Kriza Porotchki, porté disparue depuis maintenant six moi et Dana Moore enlevée il y a maintenant un mois. Il n'était pas seul sur le coup, mais le plus apte à réaliser une opération aussi délicate. Alors il devait attendre qu'on lui transmettre les ordres une fois qu'il serait dehors. Cependant, il arrivait à son taux de saturation, et son instinct lui disait aussi que la situation allait dégénéré. Un des hommes reçus un coup de téléphone d'un complice en dehors du pays qui lui annonça qu'aucun des deux pays ne céderait.

Voila ce qu'on instinct lui avait dit. A l'annonce, des cris de frustrations retentirent dans tout l'endroit et Stephen pensa que c'était le moment d'agir. Il mis à terre l'homme qui se tenait à coté de lui, l’assommant au passage et volant son arme pour tuer l'homme qui gardait les deux jeunes femmes prisonnières. Avec une rapidité incroyable, ils se rendirent près d'elle. Depuis le début, elles savaient qui il était, essayant de rendre leur quotidien un peu doux.  Le combat commença véritablement et il se fichait éperdument de se prendre une balle ou un coup de couteau. Le plus important était de les faire sortir et de les amener en sécurité, dans l'endroit qu'avait investi les services secrets américains.  Il faisait barrière avec son corps et même si l'affrontement était dur, ils arrivèrent à sortir du labyrinthe qu'était l'endroit. Les coups de feu étaient violent, et il n'hésitait en aucun cas à viser la tête et grimaça des dents quand il sentit qu'il était touché au niveau de la hanche. Rien ne l’arrêterait et l faisait attention à ses munitions tout en réfléchissant déjà à qui, il pourrait voler une arme de gros calibre. Attrapant la main des deux femmes, ils bifurquèrent dans une petite ruelle pour qu'elles puissent reprendre leurs souffles. Elles étaient sur le point toutes les deux de s'évanouir et il pouvait comprendre leur difficultés. Sauf qu'il ne valait mieux pas traîner et ils reprirent leurs courses effrayent à travers des paysages dignes de films d'horreurs.

Stephen poussa un soupir de soulagement quand il aperçut le bâtiment des services secrets. D'ailleurs, un bon nombre de militaires l'attendaient devant, ayant sans doute entendu les coups de feux. Il n'y avait plus que quelque mètre à franchir quand Dana, la petite fille trébucha sur une pierre, exténué de fatigue, apeuré et terrifié. Tout bascula à nouveau quand au coin de la rue, l'espion aperçut le groupe d'hommes qui regardaient la fillette comme des charognards. Ne pensant à rien, Stephen s'élança sur elle, sautant par dessus pour prendre les coups à sa place. Il fixa d'un regard d'acier l'homme qui venait de tirer au gros calibre la balle qu'il reçut en dessous des cotes mais il ne cilla pas, sentant les petites mains qui tremblaient accrochaient à son pantalon. Et là, tout fut flou alors qu'il tombait au sol. Soupirant, il pensa qu'a force de vouloir jouer les héros, cela avait eu un prix. Il se voyait s’effondrer comme un château de carte à qui on avait donné un coup de pied alors que les autres militaires abattaient les terroristes et que d'autres venaient immédiatement à son secours. Il partit alors en brancard immédiatement dans le grand bâtiment, se suivant, il pensait qu'il allait attérir là, hors le décor changea du tout pour le tout et il reconnu l'appartement de sa sœur à Phoenix.

Il se mordit la lèvre alors qu'il l'a voyait répéter une chorégraphie qu'ils faisaient tous les deux quand ils étaient petits. C'était sa façon à elle d'évacuer son stress. Il savait que là elle essayait de passer un examen pour être DRH, et que cela l'angoisser au plus haut point. Puis, il savait parfaitement que même si elle ne le montrait pas, savoir où il était et pour quelles raisons lui donnaient des migraines atroces à cause du stress. Parfois, il s'en voulait de lui faire subir ça, mais après tout c'était elle qui avait choisi d'être sa personne de confiance. Enfin pour le coup … Il entendit la sonnette et elle coupa la musique pour aller ouvrir. Forcément, elle comprit ce que les deux militaires en uniformes venaient lui annoncer et le hurlement qui déchira l'air de la pièce lui brisa le cœur. Il voyait tout son désarroi alors qu'elle ne voulait y croire, frappant un des deux militaires qui l'a retenait. Comment pouvait il lui faire ça ? Ah sa petite sœur chérie ? Il n'avait pas le droit. Le décor commençait à redevenir flou alors qu'il voulait aller la prendre dans les bras, lui dire que ce n'était rien mais c'était là aussi trop tard. Il était revenu dans l'endroit central, avec le brouillard et différents bruits les plus angoissants les un que les autre. Son père se tenait face à lui, avec toujours ce sourire bien veillant. Non, il n'avait nullement le droit de partir comme ça. Une rage soudaine envers lui même l'envahit et il détourna la tête du regard de son père. Il les avait quitté, et c'était à lui de veiller sur sa sœur et sa mère. Si lui aussi disparaissait, qu'allaient elles devenir ? Se retournant complètement, il reprit la marche alors qu'il sentait son corps s'alourdir au fur et à mesure qu'il traversait la couche de nuage, jusqu'au trou noir.

Sérieusement, il avait l'impression d'être passé sous un rouleau compresseur et qu'après encore on s'était amusé à le prendre pour une balle de tennis. Pas un endroit du corps ne lui faisait pas mal, même s'il sentait qu'il était vraiment imbibé de calmants. Papillonnant des yeux, la lumière l'aveugla pendant quelques minutes avant qu'il ne s'y réhabituât. Puis d'un coup, il sentit un poids sur lui, arrivant même à lui couper la respiration. Des cheveux blonds, une odeur de myrtille et des paroles de reproches, il esquissa un petit sourire en passant sa main dans son dos. « Désolé, pas fait exprès. » Il inspira profondément quand elle se décala sur le coté, l'abreuvant encore de menaces et de paroles en tous genres. « Kitty, s'il te plaît, après tu pourra me faire tous les reproches que tu veux, mais là .. » La phrase avait été dure à dire mais pour le moment il n'avait pas besoin de ça. Il l'a comprenait parfaitement, or pour le coup, il voulait juste avoir de la tranquillité, alors qu'il sentait que sa tête allait exploser. Il y avait trop de bruits, trop d'agitation, surtout que l'équipe médicale venait de rentrer sans doute suite à son réveil. Il poussa un grand soupir avant de tourner la tête et de faire une grimace à sa sœur pour lui donner le sourire. C'est bon, il n'y a pas non plus mort d'homme.


Maison de repos d'un centre militaire quelque part dans les États Unis ~ Janvier 2015

Dire qu'il s'ennuyait comme un rat mort était un doux euphémisme comparé à ce qu'il vivait réellement. Stephen était comme ça. L'enfermer c'était bridée sa liberté et le tuer à petit feu. On l'avait placé là pour qu'il se repose et qu'il récupère de ses blessures qu'il avait eu, sauf que là, il voulait déjà partir. Or on lui avait dit qu'il en avait encore pour minimum quatre mois et ça c'était juste impossible. Alors il était comme en enfant, à faire le maximum de bordel avec d'autres camarades pour qu'on l’éjecte de là. Sauf que le personnel avait été averti et qu'ils paraient à chaque fois les bêtises qu'il pourrait faire.

Pour le moment, il se tenait tranquille, sur le banc dans le jardin, emmitouflé dans une grande couverture. Il réfléchissait a un plan diabolique pour s'enfuir quand d'un coup, il aperçut une petite coccinelle. Se redressant, il eut un sourire quand il remarqua les deux personnes y descendre. Constanty s'élança vers lui telle une marathonienne alors que sa mère allait doucement. En Temps normal, il aurait interception né la jeune fille comme un plaquage de rugbymen, mais là … c'était assez difficile. « Viny, j'ai trouvé le moyen de te faire sortir de là. Tu me sera éternellement redevable. » Levant un sourcil plus qu'intrigué par cette nouvelle, il l'embrassa néanmoins avant de faire l'effort de se lever pour accueillir sa mère. « Je t'avais dit de ne pas venir ... » « Tyty m'a interdit l'accès à l’hôpital et toi là … je vous signale que c'est moi votre mère alors ça suffit un peu. » Il rigola doucement alors que la jeune fille roula des yeux. Il connaissait sa sœur pour savoir que la nouvelle risquait d'être un truc de très fort, et déjà il l'a redouté.

« Bon allez .. sors ton truc sinon je sens que tu vas péter le banc. » « Tu viens habiter avec moi. » . Le silence se fit et un oiseau passa, emmenant avec lui un bon moment de gêne. Stephen resta interdit devant l'annonce surprenante de sa sœur. Pas qu'une colocation l'aurait dérangé, surtout avec elle .. mais .. en réalité si. Il avait son style de vie, son rythme de vie qui était totalement différent du sien et même s'ils s'aimaient à la folie, il savait qu'au bout d'un moment ça ferait des étincelles. « Non mais je rigoles ». Effectivement, un rire assez cristallin s'éleva dans les airs alors que se fut au tour de leur mère de soupirer. « Ce que Tyty veut te dire, c'est que nous t'avons trouver un appartement dans l'immeuble d'en face du sien... » «  Vous vous foutez de ma gueule là … ou c'est une blague douteuse ... » « Nan mais tu vas voir, ça va être génial, comme ça j'aurais toujours un œil sur toi maintenant. » Bon, il comprenait parfaitement qu'elle était traumatisée par ce « petit » incident comme il disait, mais de là à l'infantiliser … il en était hors de question. « De toute façon, ça sert à rien parce que dès que je sors de cet hospice, je reprends la route. » « Alors là mon coco … hors de question, de toute façon, j'suis en train de soudoyer ton chef pour pas qu'il te reprenne. » « Fais ça et crois moi que je te brise ta pseudo carrière en un claquement de doigt. » « T'oserais pas?! » « On pari ? » Un grand sourire sadique barrait maintenant le visage de l'homme alors que la jeune femme se tortillait sur sa chaise.

Forcément, c'est toujours maman qui désamorce le conflit, même à leur âge. « Stop, je repars immédiatement si c'est pour entendre ça. Toi tu arrêtes de l'embêter, il est pas bien encore, et toi, tu ne brises pas la carrière de ta sœur parce qu'elle veut juste t'aider. On a pris cet appartement pour que tu sois plus proche de nous, et que tu puisses te reposer pendant ta période d'invalidité. De toute façon tu n'a pas le choix alors arrête de faire l'enfant sinon je te laisses ici ; » Poussant un énième soupir, Stephen s'enroula dans sa couverture pour seul réponse. Après tout, il pouvait leurs faire se plaisir là pour quelques temps. Il repartirait à l'aventure quand le traumatisme serait évacué et qu'il se serait bien reposé. Ça ne pouvait lui faire du mal de se poser un petit peu et il haussa finalement les épaules en bougonnant. De toute façon, sa sœur avait toujours eu l'ascendance sur lui, même s'il était le plus agé. Quand à sa mère, n'en parlons pas, mais ça c'est normal, les maman avant tous.

[/justify]
hors-jeu:
 


Dernière édition par G. Stephen Johnson le Mer 15 Avr - 23:10, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


...
uc
> arrivé(e) le : 07/02/2015
> messages : 476
> pseudo : Ran94
> double compte : //
> avatar : Bitsie Tulloch
> crédits : Lux Aeterna (avatar) Wild heart (sign) tumblr (gifs)
❥ statut civil : Célibataire
> métier : Journaliste
> immeuble : Reagan
> appartement : appartement 11B
> pêchés mignons : Son fils Oliver - faire du shopping - se regarder des comédies pour bien rigoler - taquiner son jumeau
> points : 500

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: Si la vie ne vaut pas la peine d'être vécue, alors à quoi sert elle ? ~ G.S Johnson [100%] Mer 25 Mar - 19:31

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



*Gouzi gouzi*... Mais .... :c

> arrivé(e) le : 22/03/2015
> messages : 144
> avatar : Luke Newberry
> crédits : Juice
❥ statut civil : Célibataire timide
> métier : Assistant d'Alexander, ou on peut dire aussi esclave rémunéré
> immeuble : Kennedy
> appartement : 3A
> points : 170

MessageSujet: Re: Si la vie ne vaut pas la peine d'être vécue, alors à quoi sert elle ? ~ G.S Johnson [100%] Mer 25 Mar - 20:00

Mr Häagen-Dazs. Rebienvenue à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



> arrivé(e) le : 11/03/2015
> messages : 145
> avatar : zac efron
> crédits : bazzart
> métier : artiste-stripteaseur
> immeuble : Kennedy
> appartement : 33A
> pêchés mignons : les femmes - la peinture - les femmes - la drague - les femmes - le sport - les femmes - faire des conneries avec son meilleur pote - les femmes - son chat Spiddy - les femmes - dormir jusqu'à midi - les femmes - l'inspiration artistiques - les femmes - les soirées - mais surtout les femmes, quand même
> points : 173

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: Si la vie ne vaut pas la peine d'être vécue, alors à quoi sert elle ? ~ G.S Johnson [100%] Mer 25 Mar - 21:27

et bah rebienvenue avec Bradley
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




> arrivé(e) le : 10/02/2015
> messages : 622
> double compte : Asher Thompson <3
> avatar : Colin O'Donoghue
> crédits : Ran94
❥ statut civil : Célibataire mais don juan à plein temps :P
> métier : Fleuriste
> immeuble : Kennedy
> appartement : 42 A
> pêchés mignons : Les femmes, le chocolat, les jeux vidéos, l'alcool avec modération (ou pas (a) ) ...
> points : 868

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: Si la vie ne vaut pas la peine d'être vécue, alors à quoi sert elle ? ~ G.S Johnson [100%] Mer 25 Mar - 21:31

Re bienvenuuue Miam j'adore l'acteur que tu as pris *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Sérieux Ty', j'ai dit quoi ? Motus et bouche cousu c'est pas compliqué pourtant ?



Mais oui mais oui, regarde hop j'fais la neuneu comme ça je ne sais plus rien sur toi



> arrivé(e) le : 25/03/2015
> messages : 167
> pseudo : Chestilly
> double compte : L'avocat dans les nuages j'ai nommée Alexander Ryan ~
> avatar : James D'Arcy
> crédits : sur le vava XD mais souvent moi même
❥ statut civil : Open Bar People ~
> métier : Là ça devient compliqué. Ex Espion pour les gouvernements britaniques et américains qui a pris sa réelle couverture comme métier = Journaliste de Guerre même si maintenant on peut barrer le guerre.
> immeuble : The Kennedy
> appartement : 15 A
> pêchés mignons : Pleins de choses ~ Tu as qu'a venir pour le découvrir ~
> points : 159

MessageSujet: Re: Si la vie ne vaut pas la peine d'être vécue, alors à quoi sert elle ? ~ G.S Johnson [100%] Mer 25 Mar - 21:34



Merchi à vous les amours
Non mais Bradley quoi

_________________
.
A winner is a dreamer who never gives up
Tu as fait ça pour mon bien ma ptit' Ty', mais souviens toi qu'on ne peut enfermer un oiseau dans une cage. Un jour où l'autre j'échapperais à ta vigilance et je repartirais en guerre. Mais je te laisse panser ton cœur pour le moment, je te dois bien ça ma soeur ♥️.  ©️bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




I love the way you lie...


Milie, it's me. With boobs.

> arrivé(e) le : 19/02/2015
> messages : 204
> avatar : Zayn Malik
> crédits : Raven
❥ statut civil : Faussement en couple avec miss Peggy.
> métier : Etudiant en psychologie. Soit disant.
> immeuble : Immeuble Kennedy
> appartement : Appartement 44A
> pêchés mignons : ✽ Ses soeurs, Ana et Sofia. ✽ Les filles ✽ Les tatouages ✽ La musique ✽ La moto ✽ Les courses de moto ✽ Tous les sports apportant de l'adrénaline ✽ Les chips à l'oignon ✽ La malbouffe ✽ Le football ✽ La musique ✽ Le vieux rock ✽ Son groupe de musique ✽ La guitare.
> points : 211

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: Si la vie ne vaut pas la peine d'être vécue, alors à quoi sert elle ? ~ G.S Johnson [100%] Mer 25 Mar - 21:35

Bienvenue par ici Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



" Je n'aime plus le monde dans lequel je vis ! Et tous les gens autour de moi... et l'inertie de mon existence qui se dérobe sous mes pas, sans que je puisse l'en empêcher... J'ai l'horrible impression d'être dans une pièce pleine de monde et j'ai beau hurler comme une folle, il n'y a personne qui se soucie de moi ! "
> arrivé(e) le : 04/01/2015
> messages : 182
> pseudo : Luxette
> double compte : Lucy Grimaldi (JLC) - Janel Doherty (Kristen Bell) & Bridget Echolls (Jaime King)
> avatar : Candice Accola
> crédits : acid lemon (avatar) et TumblR (gifs)
❥ statut civil : Fiancée à un homme qu'elle ne veut pas aimer, un homme qui lui a déjà brisé le coeur. Mariage qu'elle a accepté pour faire plaisir à son père, mariage plutôt imposé ... Craque pour son voisin.
> métier : Psychologue
> immeuble : Immeuble Kennedy
> appartement : 35A
> pêchés mignons : Marc Jacobs ♥️ Tiffany & co ♥️ les émissions de cuisine, elle pourrait passer sa vie devant ♥️ les chats ♥️ les muffins, surtout ceux aux myrtilles ♥️ les séries débiles que sa mère regardait quand elle était jeune ♥️ les jeux vidéos même si elle ne l'avoue pas à tout le monde.
> points : 111

MessageSujet: Re: Si la vie ne vaut pas la peine d'être vécue, alors à quoi sert elle ? ~ G.S Johnson [100%] Jeu 26 Mar - 8:14

Le choix de fou que tu nous as fait là !!!

Re-bienvenue

_________________
to be free

   
Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. Ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, notre fin nous réunira. Mais à la fin n'arrive qu'un putain d'hiver. © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


doudou.tout.doux

> arrivé(e) le : 21/03/2015
> messages : 30
> avatar : pe(zza)rrie edwards.
> crédits : kitkat (ava).
> métier : ""hôtesse"" chez m'sieur ronald.
> immeuble : reagan.
> appartement : 43b.
> points : 39

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: Si la vie ne vaut pas la peine d'être vécue, alors à quoi sert elle ? ~ G.S Johnson [100%] Jeu 26 Mar - 23:08

bradley est un super choix.
rebienvenue chez toi et courage avec ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Friends will be friends, when you're in need of love they give care and attention. Friends will be friends, when you're through with life and all hope is lost, hold out your hand cos friends will be friends right till the end.


Je n'ai pas d'ami comme toi, oh no no no, pas d'autre ami comme toi ! Je comprends mieux le monde, en t'observant je crois que j'y vois plus clair je n'ai pas trouvé la clef du mystère, mais je m'en suis approché


J'aurai aimé t'aimer, comme on aime le soleil, te dire que le monde est beau et que c'est beau t'aimer. J'aurai aimé t'écrire le plus beau des poème et construire un empire juste pour ton sourire, devenir le soleil pour sécher tes sanglots et faire battre le ciel, pour un futur plus beau.


> arrivé(e) le : 02/03/2015
> messages : 246
> pseudo : BouLott
> avatar : jesse eisenberg
> crédits : psychadelya
❥ statut civil : célibâtard (il aime Zelda au plus profond de son coeur, mais passe plus de temps dans le lit de Zoey)
> métier : livreur de pizza
> immeuble : kennedy
> appartement : 43a (avec Alex-le-beau-gosse)
> pêchés mignons : dormir toute la journée - manger des crêpes crèmefraiche/champignon/fromage/lardon - fumer de la marijuana - squatter l'appartement d'en face - rire avec Zoey - rire avec Alex - faire rire Zelda - embêter Aiden - boire des bières - geeker.
> points : 447

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: Si la vie ne vaut pas la peine d'être vécue, alors à quoi sert elle ? ~ G.S Johnson [100%] Ven 27 Mar - 14:26

Gauvin. omg tu me tues. j'adoooore Gauvin dans Merlin, c'est mon personnage (presque) préféré Et puis dans Kaamelott par contre c'est une autre histoire. ahah.

EN TOUT CAS REBIENVENUE chez toi madame l'admin qui fait des personnages trop ouf j'ai hâte de lire ta fiche en détail
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



« Les défaites de la vie conduisent aux grandes victoires. »

> arrivé(e) le : 12/08/2014
> messages : 301
> pseudo : keep smiling
> double compte : Emma, Romy & Grace
> avatar : Nina Dobrev
> crédits : chevalisse
❥ statut civil : Célibataire.
> métier : assistante d'un parfait connard
> immeuble : Kennedy
> appartement : #21A
> pêchés mignons : adore le chocolat + est attirée par son chef sans le savoir
> points : 77

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: Si la vie ne vaut pas la peine d'être vécue, alors à quoi sert elle ? ~ G.S Johnson [100%] Ven 27 Mar - 14:34

Quel choix de fou
Re-bienvenue et tu me réserveras des liens

_________________

« I'm selfish, impatient and a little insecure. I make mistakes, I am out of control and at times hard to handle. But if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best. » Marilyn Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Sérieux Ty', j'ai dit quoi ? Motus et bouche cousu c'est pas compliqué pourtant ?



Mais oui mais oui, regarde hop j'fais la neuneu comme ça je ne sais plus rien sur toi



> arrivé(e) le : 25/03/2015
> messages : 167
> pseudo : Chestilly
> double compte : L'avocat dans les nuages j'ai nommée Alexander Ryan ~
> avatar : James D'Arcy
> crédits : sur le vava XD mais souvent moi même
❥ statut civil : Open Bar People ~
> métier : Là ça devient compliqué. Ex Espion pour les gouvernements britaniques et américains qui a pris sa réelle couverture comme métier = Journaliste de Guerre même si maintenant on peut barrer le guerre.
> immeuble : The Kennedy
> appartement : 15 A
> pêchés mignons : Pleins de choses ~ Tu as qu'a venir pour le découvrir ~
> points : 159

MessageSujet: Re: Si la vie ne vaut pas la peine d'être vécue, alors à quoi sert elle ? ~ G.S Johnson [100%] Mar 31 Mar - 22:41

Roooooooh Merchi beaucoup pour les messages que vous m'avez écris ça me fait très plaisir

Vous inquiétez pas Y aura des liens de fifous avec tous le monde

_________________
.
A winner is a dreamer who never gives up
Tu as fait ça pour mon bien ma ptit' Ty', mais souviens toi qu'on ne peut enfermer un oiseau dans une cage. Un jour où l'autre j'échapperais à ta vigilance et je repartirais en guerre. Mais je te laisse panser ton cœur pour le moment, je te dois bien ça ma soeur ♥️.  ©️bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



♠️ TechnoAddict et pleins d'autres trucs comme ça ~ ♠️

♛♛♛♛♛♛

♣️Very Good Trip parce que pour une fois on a pas volé de panneaux de signalisation, mais juste un caddie de supermarché.♣️



❥❥❥❥❥❥
♥️Soulmate, et ben si tu te moques de moi parce que tu trouves que je suis un petit peu bizarre bah je m'en vais d'abord ... bon d'accord je reviens ~ Oui je peux avoir trois ans d'âge mental.. ♥️



★★★★★★
♦️ Bromance, deux gamins perdus sur le même chemin se protégeant mutuellement des jets de pierres de petits malins. Il n'y aura que des égratignures qui partiront bien vite, et qui dans 40 ans sera totalement oubliés. ♦️


> arrivé(e) le : 21/02/2015
> messages : 700
> pseudo : Chestilly
> double compte : Un ex espion pour différents gouvernements reconverti partiellement dans le journalisme, le fameux G.S.Johanson ~
> avatar : andrew garfield
> crédits : Pleins de personnes trop génial ♥ et moi XD
❥ statut civil : Célibataire pret à le rester pour le moment parce que souffrir y en a marre là .. et en plus j'ai pas de malabar. Tiens j'vais voir si Zooey elle a des malabars ~
> métier : Avocat rattaché au barreau de Phoenix ayant maintenant son propre cabinet ~
> immeuble : Kennedy
> appartement : 43A
> pêchés mignons : L'alcool ♣️ le chocolat ♣️ les pimousses ♣️ Jouer aux jeux vidéos avec Flynn ♣️ Se disputer puis prendre un fou rire avec Flynn ♣️ écouter du Bach pendant la rédaction d'un dossier long ♣️ Courir lors du coucher de soleil ♣️ Se balader lors du crépuscule ♣️ manger à pas d'heure ♣️ les jolies femmes ♣️ Se déchirer avec Zelda puis voler des panneaux de signalisation ♣️ Dormir ♣️ Inventer des histoires ♣️ Plaidoyer à la cour suprême ♣️ Faire le ninja ♣️ Son chat Nath' & son chien Zack & son poisson rouge Bill
> points : 688

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: Si la vie ne vaut pas la peine d'être vécue, alors à quoi sert elle ? ~ G.S Johnson [100%] Mar 31 Mar - 22:46


Bienvenue officiellement sur

My Neighbor Is An Ashole

Toc Toc Toc Penny ! Toc Toc Toc Penny ! Toc Toc Toc Penny !


Félicitations à toi, tu viens d'être validé par le staff. J'espère que tu passera un bon moment et que tu t'amuseras bien parmi nous. Néanmoins n'oublie pas d'aller chercher une maison et de nous dire quel est ton métier. Si tu veux des amis c'est par ici et pour la recherche de RPS par là . Pour ne pas te perdre dans le temps, fait ta chronologie de tes rps. Pour savoir ce que sont les points on va là! Et maintenant rendez vous dans les jeux & le flood

C'est bon, tu es paré pour l'aventure alors fonces jeune Padawan




Spoiler:
 

_________________
.


Je ferais n'importe quoi pour toi & je serais prêt à tout pour vous. Je ferais des folies pour que vous soyez heureux dans vos vies & je pourrais tout quitter si tu me le demander
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chess-society.tumblr.com/

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Si la vie ne vaut pas la peine d'être vécue, alors à quoi sert elle ? ~ G.S Johnson [100%]

Revenir en haut Aller en bas
 

Si la vie ne vaut pas la peine d'être vécue, alors à quoi sert elle ? ~ G.S Johnson [100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Egypte : une croisière sur le Nil tourne mal
» Que dire ... Rien ... Ca ne vaut pas la peine.
» est-ce que ça vaut la peine que je prenne le plan repas...?
» Disney Quest : Est-ce que ça vaut la peine?
» Hogwarts Express est-ce que ça vaut la peine??!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MY NEIGHBOR IS AN ASSHOLE :: COME AS YOU ARE :: born this way :: i'm coming home-