AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (F/LIBRE) MILA KUNIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



> arrivé(e) le : 17/03/2015
> messages : 69
> pseudo : keep smiling
> double compte : Romy, Millie et Emma :)
> avatar : Sophia Bush
> crédits : {*Lux
❥ statut civil : Mariée et enceinte, mais chut c'est un secret :)
> métier : psychologue
> immeuble : Reagan
> appartement : #13B
> points : 75

MessageSujet: (F/LIBRE) MILA KUNIS Mer 18 Mar - 15:38


   
maëlys valentyne
« - LA CLE QUE JE VOUS AI DONNE, C'ETAIT POUR LES CAS D'URGENCE ! - EH BIEN, C'EN ETAIT UN : ON AVAIT PLUS DE TACOS. » - FRIENDS

   ✽ ✽ ✽

   
nom & prénom(s) ☆ maëlys valentyne surnom(s) ☆ lily, au choix date, lieu de naissance ☆ date au choix, Phoenix âge ☆ 30 ans origines ☆ américaines activité professionnelle ☆ au choixsituation amoureuse ☆ au choix caractère ☆ amusante + impulsive + mystérieuse + jalouse + généreuse + à l'écoute groupe ☆ au choix

   
i only miss you when i'm breathing

   

→ La famille Valentyne a toujours vécu à Phoenix et pendant longtemps Maëlys était plus proche de sa mère et Grace de son père.
→ Les deux soeurs se sont détestées pendant longtemps et ont fini par se réconcilier pour devenir à présent inséparables.
→ Maëlys est partie vivre avec sa mère lorsque les parents ont divorcé.
→ Son histoire est totalement libre pour le reste.


   
suddenly my eyes are open

   Installée confortablement dans ma chambre, la tête appuyée contre le carreau de ma fenêtre je regardais la pluie tomber dehors. Le temps était franchement dégueulasse aujourd’hui et pour ma part il allait parfaitement bien avec mon humeur et l’ambiance de la maison. Des cris se firent entendre encore une fois, ils provenaient du salon. Encore une dispute. Je ne savais pas vraiment ce que je devais penser de cette situation. En même temps j’avais quoi, six ans ?! Qu’est-ce que je pouvais bien savoir de tout ça franchement ? Mes parents se disputent, c’est pénible, très pénible même ! Et pis voilà. Je ne sais pas si je devrais leur dire quelque chose, leur demander ce que c’est le problème. Seulement je sais déjà ce qu’ils me diront si jamais je venais à le faire. Je suis trop petite pour comprendre quoi que ce soit et pour qu’ils m’expliquent quoi que ce soit. Cela faisait encore partie d’une des nombreuses choses que je comprendrais quand je serais plus grande. Mais les cris devenaient de plus en plus fréquents. Je ne connaissais jamais les raisons de leur dispute, j’évitais d’écouter ce qu’ils se disaient en fait car j’avais trop peur de ce que je pourrais entendre. La plupart du temps je restais donc dans ma chambre et je tentais de m’occuper comme je le pouvais. Aujourd’hui je n’arrivais rien à faire et la pluie a toujours su m’apaiser, ma mère me le disait d’ailleurs très souvent que quand il pleuvait et que je n’étais encore qu’un bébé, je m’arrêtais aussitôt de pleurer. C’était un bruit que j’appréciais énormément et j’en avais absolument besoin en ce moment précis. Un bruit de verre brisé se fit alors entendre et je fis un léger sursaut. Je tournais la tête vers la porte de ma chambre, comme si je m’attendais à ce que quelqu’un rentre. Que quelqu’un vienne voir si tout allait bien et me dire que je ne devais pas m’inquiéter. Mais personne n’allait venir, je le savais très bien. Bien que mes parents ont essayé de nous montrer leur amour, au final ils ont toujours accordé plus de temps à leur dispute qu’à nous. Oui je dis nous parce que j’ai une soeur. Mais elle non plus n’allait pas faire irruption dans ma chambre. Ca a toujours été chacune pour soi entre nous deux. Le courant n’est jamais passé. Je ne sais pas vraiment pourquoi, je crois en fait qu’il n’y a même pas de raison à cette haine qu’on éprouve l’une pour l’autre. C’est comme ça et puis c’est tout. Elle n’allait donc pas venir pour me rassurer, pour jouer la soeur protectrice, même si ce serait plutôt à moi de la protéger. Non je savais très bien qu’elle se trouvait elle aussi dans sa chambre et qu’elle n’allait pas en sortir non plus. Elle attendait que la tempête se calme pour sortir et aller parler avec ma mère. Je ne sais pas pourquoi, mais elle a toujours été sa chouchou. Toutes les deux elles s’entendent bien, un peu trop à mon goût. Moi je n’ai rien contre ma mère, bien au contraire, mais elle a toujours eu une préférence pour Maëlys, ma soeur donc. C’était comme ça qu’elle était ma famille. Je ne cherchais plus vraiment à comprendre quoi que ce soit, en même temps ce n’était pas à mon âge que je pourrais vraiment comprendre quelque chose. Je restais simplement là, à regarder la pluie et à me dire qu’un jour ou l’autre les choses finiront bien par s’arranger.

Ma vie avançait petit à petit, je continuais mon petit train-train quotidien avec mon père à la maison et mes deux meilleurs amis toujours aussi présents dans ma vie bien évidemment. J’arrivais au lycée à présent, j’avais bien grandi et je commençais à voir beaucoup de choses différemment. Premièrement j’avais choisi de poursuivre des études dans le domaine médical avec la très ferme attention de faire carrière dans ce domaine. J’avais donc déjà défini mon avenir professionnel, maintenant le problème c’était que je n’avais aucun débouché au niveau de ma vie privée. Bien sûr j’avais eu quelques histoires d’amour, mais ça n’a jamais vraiment duré très longtemps. Je n’ai pas trouvé le bon, le mec qui fait vraiment battre mon cœur à cent à l’heure. Ma meilleure amie me répétait souvent. « Faut pas t’en faire, tu vas le trouver ! Y a des tas de mecs géniaux par ici, regardes par exemple Logan ! » Je savais bien qu’elle avait raison, j’allais finir par trouver, mais quand ? C’était ça la question. Logan ne disait jamais grand-chose à ce sujet, il me disait juste d’être patiente et puis voilà et puis de son côté Bridget ne cessait de prendre en exemple Logan. Bien sûr je ne voyais pas du tout où elle voulait en venir, en même temps même à l’heure actuelle je ne l’ai toujours pas compris. Enfin bref, à l’âge de dix-huit ans, j’ai tout de même choisi de faire un pas de plus dans ma vie privée. Ça ne concernait pas les hommes, mais plutôt ma famille et plus particulièrement ma soeur. Ca en étonnera sans doute beaucoup, mais j’ai fini par lui écrire et lui donner un rendez-vous ! Il fallait qu’on discute une fois comme il faut car il me paraissait évident aujourd’hui que les raisons de notre haine l’une envers l’autre n’étaient pas du tout fondées et qu’il fallait arrêter nos bêtises. On se retrouva dans un des petits cafés de la ville, j’étais arrivée en premier et elle finit par me rejoindre à ma table. Un petit sourire s’affichait sur mon visage alors que de son côté elle ne semblait pas vraiment comprendre ce qu’il se passait. « Salut Maëlys, tu vas bien ? » Ma soeur me regardait droit dans les yeux et fronçait légèrement les sourcils. « Heu oui, il se passe quoi ? » On n’avait pas l’habitude de parler toutes les deux, pas du tout même et je savais que cette conversation n’allait pas forcément être très évidente, mais je savais aussi qu’elle était très importante, pour nous deux. « Il se passe que je pense qu’il est temps de grandir. On a fait un petit bout de chemin chacun de notre côté et aujourd’hui j’en viens à me dire que ce n’est pas normal que ma soeur ne partage pas ma vie. J’en viens à me dire qu’on n’a aucune raison valable pour se détester. » Un silence s’installa dans le café, Maëlys me regardait droit dans les yeux et j’attendais qu’elle se décide à répondre quelque chose. « Oui… Je… je pense que tu as raison. » Un sourire s’étira sur le visage de ma soeur et je compris que j’avais réussi à passer l’étape la plus difficile et que la suite serait tout simplement incroyable. On passa le reste de l’après-midi à discuter toutes les deux de tout et n’importe quoi. On parla de nos parents, de nos études, de nos histoires d’amour et puis je sentais que peu à peu nous allions arriver à ce lien de soeurs que beaucoup de gens connaissent, mais que je n’avais pas encore eu la chance de connaître pour ma part.


   
romance your ego for a while

   Alors voici quelques informations à savoir au sujet de ce scénario. I love you

PSEUDO + Le pseudo est non négociable. Le nom de famille ne peut être changé (sauf si vous décidez de la faire mariée) et le prénom j'aimerais bien garder le même. Mais si vraiment on peut en discuter.

HISTOIRE + Elle est en grande partie libre, il faut juste respecter les quelques points notés dans le scénario et il serait bien de lire ma fiche. ici.

AVATAR + Très peu négociable, je trouve que Mila va bien en petite soeur de Sophia, mais si vraiment on peut toujours en discuter

Voilà et si tu prends ce scénario, tu auras la meilleure soeur du mooonde
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



> arrivé(e) le : 11/04/2015
> messages : 3
> avatar : Mila Kunis
> crédits : czart
❥ statut civil : Fiancée à un médecin militaire, souvent en missions, elle le trompe avec d'autres hommes et femmes. Elle doute énormément quant au mariage puisqu'elle tombe amoureuse de l'une de ses aventures à plein temps.
> métier : Dentiste, c'est décidé.
> pêchés mignons : les hommes, les femmes, la luxure, le luxe dans lequel elle vit, la vie de famille, le mariage, l'amour, la romance.
> points : 0

MessageSujet: Re: (F/LIBRE) MILA KUNIS Sam 11 Avr - 20:31

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



> arrivé(e) le : 17/03/2015
> messages : 69
> pseudo : keep smiling
> double compte : Romy, Millie et Emma :)
> avatar : Sophia Bush
> crédits : {*Lux
❥ statut civil : Mariée et enceinte, mais chut c'est un secret :)
> métier : psychologue
> immeuble : Reagan
> appartement : #13B
> points : 75

MessageSujet: Re: (F/LIBRE) MILA KUNIS Dim 12 Avr - 9:22

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (F/LIBRE) MILA KUNIS

Revenir en haut Aller en bas
 

(F/LIBRE) MILA KUNIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Camping libre de Sidi Boulfdail
» Alevins en nage libre = bébés posés sur le fond ?
» Mila caespitosa. kk 243 ou pour rire sisi
» discus passage stade larve à la nage libre
» Libre comme l'air

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MY NEIGHBOR IS AN ASSHOLE :: COME AS YOU ARE :: hello, i love you-