AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (M/LIBRE) DANIEL GILLIES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



Mais vous savez, on peut trouver du bonheur même dans les endroits les plus sombres. Il suffit de se souvenir d’allumer la lumière.
> arrivé(e) le : 21/02/2015
> messages : 49
> pseudo : maman dragibus
> avatar : Phoebe Tonkin
> crédits : smoaks & tumblr
❥ statut civil : Célibataire, elle le clame haut et fort et se dit même plus que prète à tomber amoureuse. Sauf que son coeur semble déjà pris, mais pas par la personne qu'il faudrait.
> métier : Elle tient une petite boutique de lingerie où elle vend ses propres créations.
> immeuble : reagan
> appartement : 14 b
> pêchés mignons : la célèbre marque de chaussures à la semelle rouge, et les chaussures en particulier + la caféine + le chocolat + les bijoux anciens + les romans à l'eau de rose + une bonne soirée entre copines + le fils de son beau-père + les framboises + la lingerie
> points : 100

MessageSujet: (M/LIBRE) DANIEL GILLIES Lun 23 Fév - 22:28


   
Liam
« - LA CLE QUE JE VOUS AI DONNE, C'ETAIT POUR LES CAS D'URGENCE ! - EH BIEN, C'EN ETAIT UN : ON AVAIT PLUS DE TACOS. » - FRIENDS

   ✽ ✽ ✽

   
nom & prénom(s) ☆ Liam, son nom est au choix. surnom(s) ☆ au choix également date, lieu de naissance ☆ au choix âge ☆ entre 35 et 37 ans origines ☆ au choix activité professionnelle ☆ au choix, mais je le voix bien dans un truc qui lui a demandé de longues études. situation amoureuse ☆ célibatire, toujours amoureux de Miranda caractère ☆ sérieux, romantique mais le cache bien, tendre, réfléchi. groupe ☆ au choix.

   
i only miss you when i'm breathing

   
L'histoire de Liam est relativement libre, il faut juste suivre quelques points.
+ Ses parents ne sont plus ensemble depuis au moins 13 ans. Il est resté avec son père. A vous de voir ce qui c'est passé. Mort de la mère, divorce... A vous de voir. Tout est possible.
+ Son père (appelé Fred dans ma fiche) a commencé a voir la mère de Miranda, Lynette, il y a 12 ans.
+ Il a commencé une histoire avec Miranda en pensant que ça ne durerait pas entre leurs parents. Deux ans après, ils rompaient, alors que leurs parents s'installaient ensemble.
+ Leurs parents viennent de se marier.
+ Il vient de s'installer dans son nouvel appartement (De préférence reagan, comme Mira)
   
suddenly my eyes are open

   Elle eut un sursaut en sentant son téléphone vibrer dans sa poche. Elle le sortit doucement. Elle équarquilla les yeux en voyant l'heure. Elle avait pas vu le temps passer, les filles avaient déjà essayer de lui envoyer des tas de messages. Elle n'avait même plus envie de les rejoindre. Elle releva la tête vers Liam. Le fils de Fred. Elle n'aurait pas cru autant apprécier ce moment avec lui. Bon, à table elle s'était mortellement ennuyé, voir sa mère roucouler comme une adolescente c'était impossible pour elle. Elle avait pris le prétexte de débarrasser pour s'esquiver. Et à sa grande surprise, Liam l'avait suivie. Et voilà plus d'une heure qu'ils étaient installés à la table de la cuisine, avec des tasses de cafés. Le courant passait entre elle et lui. Elle s'en étonnait. Surtout au vu de leur différence d'âge. « Va falloir que j'y aille, mes copines s'impatientent. » Elle n'avait plus vraiment envie d'y aller, mais puisqu'elle leur avait promis, elle voulait tenir sa promesse. Elle se leva donc, lentement. Il en fit de même. « Ça m'a fait plaisir de te rencontrer. » Bon sang, elle fondait devant lui. Devant son regard. « Moi aussi. Très. » Elle était hypnotisée. Avec un raclement de gorge, elle rompit le contact en se détournant pour attraper les tasses et les mettre dans l'évier. « Tu aimes manger indien ? » Elle se stoppa subitement, fronçant les sourcils. De quoi il parlait subitement ? Elle se tourna vers lui. « Jamais essayer. » Il engouffra ses mains dans ses poches, comme si subitement il était gêné. « Tu voudrais essayer ? Il y a un nouveau restaurant qui a ouvert la semaine dernière. Si ça te dit, on pourrait y aller ensemble... » Elle se mordilla doucement la lèvre inférieur, son cœur tambourinant dans son torse. Il l'invitait à manger. Elle ne rêvait pas. Elle se lançait peut-être dans un truc de fou, mais elle voulait le faire. « Vendredi soir, ça t'irait ? » Demanda-t-elle alors qu'un large sourire apparut sur ses lèvres.

C'était juste magique, incroyable. Elle avait déjà embrasser des garçons, mais jamais comme ça. Jamais avec cette intensité. Elle nouait ses mains autour de sa nuque, l'approchant au plus près d'elle. Tandis que lui avait ses mains posés sur ses hanches. Comme pour l'empêcher de s'enfuir. Comme si elle le voulait de toute façon. Finalement, leurs lèvres de détachèrent. Les laissant tout deux pantelants. Doucement, elle posa sa tête sur son épaule, profitant de son étreinte. Avant que l'impossibilité de leur histoire ne les frappe. C'est vrai, il y a avait tellement de choses qui compliquaient leur histoire. Pourtant, elle avait envie de s'y jeter à corps perdus. Liam serra davantage la jeune fille contre lui. Comme si, lui aussi, il voulait profiter de cette étreinte.  Finalement, il posa ses mains autour de son visage, relevant sa tête pour déposer un baiser sur son front. La tendresse de ce geste l'émut plus qu'elle ne l'aurait cru possible. Et il resta ainsi, ses lèvres posés contre son front. « Tu sais que ça va être compliqué nous deux... » Elle préféra ne pas parler, ne pas bouger. Elle voulait qu'il reste là, près d'elle. Elle se contenta de fermer les yeux. « Tu es beaucoup trop jeune pour moi. »La première des raisons. La plus évidente. « C'est toi qui est trop vieux. » Murmura-t-elle. Elle le sentit sourire contre son front. Après tout, ce n'était rien ça. Un détail. Un détail qui serait surtout jugé aux yeux des autres. Mais ils pourraient surmonter ça. Elle voulait s'en persuader. « Nos parents sortent ensemble. » Ce fut son tour de sourire. Ça aussi c'était un problème évident. Et même si elle savait que sa mère avait la fâcheuse manie de changer d'homme comme de chemises, cette constatation la dérangeait. Plus qu'elle ne l'aurait cru. « Ils ne resteront pas longtemps ensemble. C'est sûr. » Voilà que pour son bonheur, elle misait sur le malheur de sa mère. Elle se détestait pour ça. Mais Liam avait raison. Il fallait faire face à la situation. Finalement, elle releva la tête vers lui. « Je sais que ça sera compliquée. Mais je veux essayer. » « Moi aussi. » Puis il se pencha de nouveau vers elle. Ce deuxième baiser l'envoyant une nouvelle fois ailleurs.

« Ils seront bientôt séparé, hein ? » Mira sursauta en entendant la voix de Liam en entendant dans la chambre. Sa chambre maintenant. Elle se tourna lentement vers lui. Cette situation était insoutenable. « Qui aurait pu croire quoi ça, hein ? Surtout en connaissant ma mère ? » Elle allait s’effondrer, elle voulait se mettre à pleurer. Pourtant, elle faisait tout pour que rien ne paraisse, pour que sa mère la croit heureuse de déménager dans la maison de Fred. Mais c'était plus dur qu'elle ne l'aurait cru. Sa mère et le père de Liam s'était plus important qu'elle ne croyait finalement. Plus fort. Il fallait croire que sa mère craquait pour la même famille. Et si sa mère y était dupe, ce n'était pas le cas de Liam. Elle pouvait lire la même douleur dans son regard. Il fait un pas vers elle. Elle savait ce qu'il voulait faire. Il voulait la consoler. Mais elle ne pouvait plus se le permettre maintenant. Elle fit un pas en arrière, l’empêchant de la toucher, et il restera ainsi, le bras tendu alors qu'elle échappait à son étreinte. Elle secoua négativement la tête. « Non, s'il te plaît. C'est trop dur. » « Miranda... » A partir du moment où sa mère lui avait annoncé son emménagement, elle avait compris qu'elle devait stopper ça. Elle ne pouvait plus continuer avec Liam. Pas si le bonheur de sa mère en dépendait. Elle était heureuse avec Fred et elle n'avait encore droit de lui enlever cela. Pas après tout les sacrifices que sa mère avait pu faire pour elle. C'était à son tour de le faire. « C'est fini, Liam. On ne peut pas continuer tout ça. » Il leva la tête vers le ciel. Elle ne voulait plus le voir, elle allait pleurer sinon. Et elle avait des cartons à vider. Elle lui tourna alors le dos. Il fallait qu'il sorte. Elle ne pourrait pas tenir sinon. Mais, au contraire, sans qu'elle ne s'y attende, il posa ses mains ses bras. Il ne chercha pas à la tourner vers lui, il reste juste comme ça. Puis il vint déposer un baiser sur ses cheveux, au sommet de son crâne. Et avant qu'elle ne se rende compte de ce qui se passait, il était finalement sortie. Lui laissant un énorme vide.

Miranda gigota dans sa chaise. C'était intenable. Chaque repas de « famille » était une torture pour elle. S’asseoir près de Liam sans pouvoir le toucher ou juste lui parle normalement, sans avoir l'impression de devoir faire attention à tout les mots qu'elle prononçait. La peur de montrer ses vrais sentiments ou de voir sa mère découvrir le pot aux roses étaient insoutenables. Elle avait passer presque deux ans à vivre son histoire caché. Et trois aux c'était encore écoulé depuis. Trois ans où malgré tout ses efforts, elle ne parvenait pas à se sortir Liam de la tête. Peu importe qui elle rencontrait, avec qui elle sortait. C'était lui et toujours lui pour elle. Il fallait qu'elle fasse quelque chose, qu'elle trouve le moyen de ne plus avoir à le croiser aussi souvent. Mais ce n'était pas dans cette maison qu'elle allait y arriver. C'était peut-être le moment de prendre le taureau par les cornes. « Je voulais vous annoncer quelque chose. » Dit-elle finalement, décidé à se lancer. Elle avait réussi à avoir l'attention de tout le monde. Même Liam ne la quittait plus des yeux. Bon sang, elle ne supportait même plus son regard sur elle. « J'ai décidé de me prendre mon appartement. Pas tout de suite, bien sûr, mais après mon diplôme, cet été. » Elle évita soigneusement le regard de Liam, se concentrant sur sa mère. Cette dernière semblait affolée. « Tu n'es pas heureuse avec nous ? » Voilà que sa mère s'inquiétait d'être la cause de son envie de déménager. Mira ne s'attendait pas à une telle chose. N'était-ce pas normal, à son âge de vouloir enfin voler de ses propres ailes ? Elle n'avait même pas chercher à quitter la région en cherchant une université, elle avait pris la plus proche, pour rester auprès de sa mère. Et c'était elle qui en perdait la tête à la place. « Mais non, maman, ça n'a rien à voir. Et c'est pas comme si j'allais partir loin. Je compte bien rester en ville. » Sa mère sembla se calmer un peu, mais à peine. Miranda allait avoir du boulot pour la rassurer. Finalement, elle risqua un regard vers Liam. Il avait compris, il savait pourquoi elle faisait ça. Elle pouvait le lire dans son regard.

Elle tenta de se redresser, doucement, sans le réveiller. Elle était une idiote. Elle avait beau avoir 26 ans maintenant, elle était toujours la même idiote que depuis ses 15 ans. Des années à éviter Liam, des années à se concentrer sur son boulot avant tout. Elle pensait réussi pourtant. C'est vrai, elle avait un diplôme de stylisme facilement, avait vite trouver des gens pour la financer quand elle avait voulu lancer sa boutique de lingerie. Deux ans qu'elle travaillait comme une acharnée pour faire fonctionner son magasin. Et elle y arrivait, elle réussissait. Et voilà qu'elle venait tout gâcher, se mettre dans des problèmes qu'elle pensait avoir complètement oublié. Mais il avait fallu du mariage de leurs parents pour qu'elle replonge dans ses bras sur le coup de l'émotion. Pourtant, il était maintenant officiellement son demi-frère, c'était encore pire que tout. Pendant que sa mère partait en voyage de noces, elle prenait encore le risque de blesser totalement sa mère. Une idiote, une égoïste, c'était tout ce qu'elle était. Elle parvint finalement à poser les pieds au sol. Il fallait qu'elle s'enfuit de là, avant qu'il ne se réveille. Avant que tout devienne encore plus dur. Mais alors que ses fesses quittait le moelleux matelas, elle l'entendit bouger derrière elle. Tant pis pour la discrétion. Elle se dépêcha d'attraper ses vêtements pour les enfiler. « Miranda. » Elle ne se tourna pas, enfilant sa robe de demoiselle d'honneur. Elle se donnait encore plus envie de vomir. « Non, ne t'enfuis pas encore, s'il te plaît. » Zut, elle ne pouvait pas supporter ce ton. Elle n'allait pas juste faire du mal à sa mère. Elle lui faisait du mal à lui aussi. Elle se tourna alors vers lui. « Et je devrais faire quoi, alors ? » Elle était finalement en train d'exploser. « Miranda... » « Non, arrêtes ! Quoique je fasse, j'arrive jamais à t'oublier. Mais c'est impossible ! Tu comprends ? Nos parents sont mariés, bon sang ! » Et voilà, elle pleurait maintenant. En un quart de secondes, Liam était près d'elle et elle était dans ses bras. Il lui caressa doucement la tête, tentant de la rassurer, de la calmer. « Chut, chut... J'ai compris, pardon. » Elle s'accrocha à lui, pleurant encore plus. Mais finalement, elle prit son courage à deux mains et le lâcha se détournant. Prête à partir. « Je t'aime. » La déchirure fut encore plus forte. Elle sortit de la pièce, sans un regard en arrière.


   
romance your ego for a while

   Salut petit invité   Merci de m'avoir lu. Mais sans doute as tu besoin de plus de précisions. Je vais essayer de le faire.

Alors tout d'abord, l'avatar. Daniel est parfait, nan sérieusement, c'est l'homme parfait. Mais bon, je peux concevoir que vous ne l'aimiez pas. Je serais alors prête à négocier. Mais faudra vraiment être convaincant.

Ensuite son nom. J'ai surtout mis Liams pour éviter de mettre X. Après, puisque c'est le nom qui apparait partout, ce serait sympa qu'il reste mais si vous n'aimez pas n'hésitez surtout pas à en changer. Quand a son nom de famille, à vous de le choisir.

Ensuite pour ce qui est de la connexion, tant que vous ne vous transformer pas en fantôme, ça m'ira. Je peux totalement comprendre que vous ayez une vie en dehors du forum. Une réponse par semaine me suffira largement (mais plus aussi :p). Pour ce qui est des rp, je peux m'adapter, plus cout, long tout me va. Tant que ce que je lis me plait et m'inspire.

Bref, je ne suis pas bien méchante. Alors n'hésitez paaaaas      
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(M/LIBRE) DANIEL GILLIES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Camping libre de Sidi Boulfdail
» Alevins en nage libre = bébés posés sur le fond ?
» discus passage stade larve à la nage libre
» Libre comme l'air
» Apisto Panduro Première ! Nage libre !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MY NEIGHBOR IS AN ASSHOLE :: COME AS YOU ARE :: hello, i love you-