AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Toc toc ! Qui est là ? C'est le loup ! [Romy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar




> arrivé(e) le : 10/02/2015
> messages : 622
> double compte : Asher Thompson <3
> avatar : Colin O'Donoghue
> crédits : Ran94
❥ statut civil : Célibataire mais don juan à plein temps :P
> métier : Fleuriste
> immeuble : Kennedy
> appartement : 42 A
> pêchés mignons : Les femmes, le chocolat, les jeux vidéos, l'alcool avec modération (ou pas (a) ) ...
> points : 868

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Toc toc ! Qui est là ? C'est le loup ! [Romy] Lun 23 Fév - 0:02

Une fois de plus, la soirée a été d’une simplicité hier soir, je n’ai eu aucun mal à trouver une fille très sexy pour m’occuper. Dès que je l’ai aperçu, une belle blonde, j’ai repensé directement à ma voisine, à défaut de l’avoir pour le moment, je pouvais toujours me contenter d’avoir quelques filles qui pouvaient lui ressembler, de plus j’aimais beaucoup les blondes, une petite préférence particulière. Je l’avais très vite ramené chez moi, et tous les deux n’avions pas perdu de temps. Mes talents en avaient encore été récompensés, et la jeune femme avait donné tout ce qu’elle avait, comme toutes les autres. De quoi ravir une fois de plus ma voisine du dessous, puisque j’avais encore eu le droit à son coup de balai pour m’indiquer du bruit que je faisais. En tant que gentleman et voisin, je devrais surement me montrer plus docile, plus respectueux envers les autres, mais comment faire quand on a trop de talent justement ? Impossible… Je ne pouvais pas ralentir le rythme, ce serait trop dur, je me donnais toujours à 100% dans mes relations, même d’un soir, et ce n’était pas de ma faute si toutes celles que je ramenais, éprouvaient cet envie de crier pour montrer leur contentement. J’étais beaucoup trop fier de mes talents pour leur dire de faire attention, c’est toujours plaisant de les entendre me hurler de continuer, de ne pas m’arrêter, ce qui me motive et ça peut durer des heures comme ça…

Ce matin, la fille que j’avais satisfait toute la nuit, partit dès son réveil, je restais dans mon lit alors qu’elle sortait de ma chambre, un sourire sur les lèvres. Voici mon quotidien, et pour l’instant je ne m’en laissais pas. Je finis par sortir de mon lit et allais dans la cuisine pour me prendre un café. Aujourd’hui c’était le week-end, et je comptais bien en profité, il fallait absolument que j’aille voir ma chère voisine. Depuis quelques mois, cette dernière me laissait tout un tas de note sur le tableau d’affichage de l’entrée, non seulement tout le monde dans l’immeuble était au courant de mes ébats mais en plus connaissait à quel point je pouvais être doué. Elle m’avait collé une belle réputation de coureur de jupon mais qu’importe, je me fichais bien de ce qu’on pensait de moi, je vivais bien comme ça, cela ne me posait aucun problème. De plus, cette Mlle Shepperd me donnait du fil à retordre, c’était bien la première fois qu’une fille me disait non, d’habitude quand je leur proposais un verre, elles n’hésitaient pas et craquaient pour mon sourire ravageur ! Sauf que sur elle, ça ne marchait pas, d’habitude les filles me résistaient pas autant. Mais j’adore tout de même les challenges et je n’abandonne pas aussi facilement, Romy Shepperd finira dans mon lit d’une façon ou d’une autre, non seulement elle était jolie, belle et séduisante, mais aussi elle avait un sale caractère. Et ça me plaisait bien.

Après m’être habillé, coiffé, je me regarde dans le miroir, histoire de voir si je suis sous mon meilleur jour, avant de descendre. Je quitte mon appartement, et descend donc chez ma chère voisine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



> arrivé(e) le : 27/01/2015
> messages : 239
> pseudo : keep smiling
> double compte : Millie, Emma & Grace
> avatar : Jennifer Morrison
> crédits : tearsflight
❥ statut civil : Célibataire endurcie
> métier : pédiatre
> immeuble : Kennedy
> appartement : #32A
> points : 82

MessageSujet: Re: Toc toc ! Qui est là ? C'est le loup ! [Romy] Mar 24 Fév - 8:34




Aiden & Romy
Toc toc ! Qui est là ? C'est le loup !

E
ncore une nouvelle nuit passée à écouter les ébats sexuels de mon cher voisin du dessus. Depuis le temps je commençais à avoir l'habitude d'entendre toutes ces filles qui semblaient vraiment prendre du plaisir avec ce Monsieur Stevenson. Mais ça ne m'empêchait pas pour autant de toujours me plaindre de ce bruit. Cette nuit-là, une nouvelle demoiselle arriva dans son appartement, encore une nouvelle façon de crier et parfois je peux vous assurer que certaines sont vraiment insupportables. Allongée dans mon lit, je fixais le plafond tout en écoutant ce bruit répété qui me rendait folle. Puis je me mis à m'imaginer cette scène, à présent que j'avais pu mettre une tête sur ce fameux voisin du dessus il m'était nettement plus facile de pouvoir m'imaginer ce qu'il se passait là-haut. Je finis par secouer la tête et par sortir de mon lit. Il était hors de questions que je commence à me faire des films au sujet de cet abruti. Il avait beau être sacrément sexy, il restait le pire voisin que je n'ai jamais eu. Je me dirigeais directement vers le placard où je rangeais mon balais et je recommençais comme quasiment tous les soirs à donner des coups au plafond pour le faire taire. Quelques secondes de silence et c'était reparti. Comme d'habitude, tout ce que je faisais ne servais à rien du tout. Je poussais un soupir et retournais dans mon lit. J'attrapais mon Ipod et j'insérais mes écouteurs dans mes oreilles, essayant de m'endormir au son de musiques qui me détendaient. C'était la meilleure solution que j'avais trouvé jusqu'à maintenant pour pouvoir m'endormir. Ce n'était pas exceptionnel, mais au moins j'arrivais quand même à dormir durant quelques heures. Les écouteurs finissaient toujours par sortir de mes oreilles lorsque je bougeais, mais une fois endormie je n'entendais quasiment plus rien.

Toc, toc, toc... J'ouvris les yeux en sursaut. On venait de frapper à ma porte. C'était le week-end et en général j'aimais bien m'accorder quelques grasses matinées. Surtout avec le peu de sommeil que j'avais durant la semaine. Encore une fois, merci M. Stevenson. Je poussais un soupir et sortit de mon lit, pour me diriger vers la porte. Peut-être était-ce ma soeur qui venait prendre le café. Je priais pour que ce soit elle car je n'avais pas franchement envie de recevoir qui que ce soit d'autre ce matin. J'avançais jusqu'à la porte d'entrée posait ma main sur la poignée et ouvris délicatement la porte pour découvrir avec horreur qu'il ne s'agissait absolument pas de ma soeur. Non il s'agissait de M. Stevenson en personne. Je restais quelques secondes en silence à le regarder là devant chez moi alors que j'étais vêtue d'un simple mini short et d'un petit débardeur tout simple. Bonjour, je peux vous aider ? Je le regardais droit dans les yeux avec mon air le plus assuré possible. Je n'étais pas du tout à l'aise en réalité, mais je comptais bien tout faire pour qu'il ne le remarque pas. Je ne savais absolument pas ce qu'il venait faire ici, mais ce qui était certain c'est que j'aurais préféré être légèrement plus présentable. Je n'étais pas maquillée et mes cheveux n'étaient pas du tout coiffé. Pourtant je faisais au mieux pour garder bonne figure. Je ne comptais certainement pas me laisser abattre par cet abruti.
WILDBIRD

_________________

« You've gotta dance like there's nobody watching, love like you'll never be hurt, sing like there's nobody listening and live like it's heaven on earth. » William W. Purkey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




> arrivé(e) le : 10/02/2015
> messages : 622
> double compte : Asher Thompson <3
> avatar : Colin O'Donoghue
> crédits : Ran94
❥ statut civil : Célibataire mais don juan à plein temps :P
> métier : Fleuriste
> immeuble : Kennedy
> appartement : 42 A
> pêchés mignons : Les femmes, le chocolat, les jeux vidéos, l'alcool avec modération (ou pas (a) ) ...
> points : 868

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: Toc toc ! Qui est là ? C'est le loup ! [Romy] Dim 1 Mar - 22:43

Je regardais dans le couloir en attendant que ma voisine vienne m’ouvrir. Je me sentais en pleine forme, il n’y avait rien de tel que de faire du sport de chambre pour être bien dans sa peau et ma voisine, Mlle Shepperd, n’allait pas me résister bien longtemps. Elle allait très vite comprendre qu’on ne dit jamais non longtemps à Aiden Stevenson, elle ne savait pas ce qu’elle ratait actuellement. Je comptais bien lui faire comprendre doucement tout ça ce soir, mais pour l’heure, je devais la jouer courtois en sachant qu’elle avait, encore une fois, tout entendu de mes sacrés ébats avec ma partenaire de cette nuit. La porte fini par s’ouvrir et je tournais la tête en découvrant ma voisine, mon regard se baladait de la tête au pied de la jeune femme, ce qui me fit sourire. Je ne pensais pas du tout qu’elle viendrait m’ouvrir dans cette tenue, qui, je dois l’avouer, la rendait super sexy, on dirait une lionne tout droit sorti de sa cage, au moins je pouvais me l’imaginer maintenant en pétard avec ça, alors qu’elle serait en train de frapper avec son balai à son plafond. Elle a cependant de très jolies cuisses. Mlle Shepperd finit par ouvrir la bouche alors que je finissais de faire l’inspection de sa silhouette. Un sourire s’afficha sur mes lèvres à sa question. Est-ce qu’elle pouvait m’aider ? Bien sûr que oui, si elle pouvait enlever ses vêtements, ce serait parfait et tellement plus simple. Mais telle que je vois les choses, elle ne me facilitera jamais la tâche, tant pis, elle risque de m’avoir sur le dos un bon moment. Comme me l’avait dit Karl, ces petits mots à l’entrée, pouvait sonner comme un appel à l’aide, elle devait surement avoir envie secrètement de mon corps sans trop oser l’avouer. Je faisais toujours ce genre d’effet aux femmes.

« Bonjour chère voisine. Je tenais encore à m’excuser de ce qui s’était passé hier soir, ma partenaire a été … très expressive encore une fois. Et plutôt que de vous faire perdre du temps avec votre paperasse habituelle, j’ai préféré venir directement. »

Comme ça je lui prouvais que je pouvais être présent, et être civilisé au lieu d’être un sauvage qui se prend presque une fille chaque soir. Elle m’avait peut-être dit non la dernière fois pour le verre, mais elle savait aussi que je n’avais jamais dit mon dernier mot, j’étais du genre tenace quand je le voulais et voir ce genre de fille, aussi belle qu’elle, qui reste seule, j’ai toujours du mal à comprendre. Alors oui, je pouvais être curieux, civilisé et en même temps m’inquiéter du bien être d’une femme, parce que oui, pour qu’elle ait le temps de mettre en place ces petites notes, c’est qu’elle ne devait rien affaire dans ces moments de repos et pour une femme, ce n’était pas du tout normal.

« Je pourrais m’excuser davantage si vous acceptiez de boire un verre avec moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



> arrivé(e) le : 27/01/2015
> messages : 239
> pseudo : keep smiling
> double compte : Millie, Emma & Grace
> avatar : Jennifer Morrison
> crédits : tearsflight
❥ statut civil : Célibataire endurcie
> métier : pédiatre
> immeuble : Kennedy
> appartement : #32A
> points : 82

MessageSujet: Re: Toc toc ! Qui est là ? C'est le loup ! [Romy] Mar 10 Mar - 11:15




Aiden & Romy
Toc toc ! Qui est là ? C'est le loup !

J
e ne m'attendais certainement pas à me retrouver en face de mon voisin du dessus en ouvrant ma porte ce matin. En fait, jusqu'à ce que je l'ouvre j'étais restée persuadée que j'allais me retrouver devant ma magnifique soeur avec qui j'aurais pu partager à un agréable café tout en essayant de me réveiller au mieux. Malheureusement, il ne s'agissait absolument pas d'Eleonora, mais bel et bien de Monsieur Stevenson, ce cher voisin que je ne porte absolument pas dans mon coeur. Il avait encore réussi à me faire passer une nuit horrible et je n'étais pas franchement contente de le retrouver devant chez moi à cet instant précis. Pourtant lui me regardait avec le sourire, visiblement content de déceler la fatigue sur mon visage. Moi je n'avais pas du tout envie de rire. Apparemment il avait décidé de venir s'excuser avant que je n'aille mettre un mot sur le panneau d'affichage. Je croisais les bas sous ma poitrine tout en le regardant droit dans les yeux. Il venait s'excuser, quel exploit. A croire qu'il commençait à comprendre que ce n'était pas franchement agréable pour tout le monde d'entendre ses ébats sexuels. Bien que je me sentais toujours très mal à l'aise dans cette situation, vêtue de mon petit pyjama, je ne comptais pas me laisser abattre par cet abruti pour autant. Oh mais comme c'est aimable à vous, vraiment. Me voilà vraiment touchée. Je marquais une petite pause tout en gardant mon sourire forcé accroché au visage. Mais la prochaine fois, si vous pouviez plutôt éviter de faire du bruit, ça m'éviterait d'avoir à m'énerver et ça vous éviterait d'avoir à descendre ici à une heure aussi... matinale. En réalité je ne savais plus vraiment l'heure qu'il était, mais je n'avais pas beaucoup de journées dans la semaine où ej pouvais me reposer. Donc lorsque c'était le cas, c'était vraiment sacré pour moi !

Je pensais qu'il allait me laisser tranquille par la suite et retourner à ses petites occupations, mais celui-ci restait devant maporte et me proposait même de s'excuser en allant boire un verre avec lui. Je laissais échapper un petit rire tout en le fixant droit dans les yeux. Je croyais avoir déjà répondu à cette question lors de notre dernière rencontre. Je marquais à nouveau une pause. J'avais déjà répondu non à cette demande une fois, je ne comptais pas céder si facilement. Même si je devais bien l'avouer l'idée de pouvoir le connaître un peu plus ne me dérangerait finalement pas tant que ça. Après tout il était carrément canon, mais je n'oubliais pas qu'il était aussi le voisin le plus insupportable de l'immeuble. Vous croyez vraiment que je vais finir par accepter ? Pour que vous me fassiez votre petit numéro de grand séducteur et tentiez de me ramener dans votre lit comme vous le faites tous les soirs avec ces filles ? Désolée Monsieur Stevenson, mais je ne ferais pas partie de vos nombreuses conquêtes qui réveillent vos voisins. Je ne voulais pas céder, vraiment pas. Il fallait que je sois forte, mais en même temps je repensais à ce que m'avez dit ma soeur. Il faudrait peut-être que je pense à sortir un peu de ma routine, à sortir avec des mecs, j'en avais certainement besoin. Mais j'avais peur et puis mon voisin du dessus n'était certainement pas l'homme le plus gentleman qui existe. Je le voyais tout à fait me faire du mal comme les autres hommes que j'ai pu fréquenter. Mais dites-moi toutes ces filles que vous amenez dans votre lit, elles sont au moins d'accord ou vous les droguez les unes après les autres ? Parce que pour accepter d'aller dans votre lit, il faut quand même être sacrément aveugle. Je continuais de sourire tout en le regardant droit dans les yeux. Finalement c'était devenu assez amusant de discuter avec lui. Je pouvais lui envoyer quelques piques et enfin me défouler un petit peu.
WILDBIRD

_________________

« You've gotta dance like there's nobody watching, love like you'll never be hurt, sing like there's nobody listening and live like it's heaven on earth. » William W. Purkey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




> arrivé(e) le : 10/02/2015
> messages : 622
> double compte : Asher Thompson <3
> avatar : Colin O'Donoghue
> crédits : Ran94
❥ statut civil : Célibataire mais don juan à plein temps :P
> métier : Fleuriste
> immeuble : Kennedy
> appartement : 42 A
> pêchés mignons : Les femmes, le chocolat, les jeux vidéos, l'alcool avec modération (ou pas (a) ) ...
> points : 868

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: Toc toc ! Qui est là ? C'est le loup ! [Romy] Dim 15 Mar - 17:05

Quelle jolie réaction lorsque Mlle Shepperd a ouvert la porte, me trouvant là, à mon avis, elle ne devait pas s’attendre à ce qu’un mec sexy comme moi débarque devant sa porte, comme un ange tombé du ciel. Je savais qu’elle ne m’appréciait pas, malheureusement, ce n’était pas réciproque puisque moi, je l’aimais bien. Elle était belle, et avait un caractère qui me forçait à me lancer de nouveau défis, et pour ça, j’étais doué pour les relever. Et depuis que j’avais vu à quoi ressembler ma chère voisine, je m’étais dit que j’allais venir m’excuser, et continuer à lui demander d’aller boire un verre. Ce n’était pas un refus qui allait me laisser de côté, ah ça non ! Elle me plaisait et j’avais vraiment envie de l’avoir à moi pour la soirée. Une fille comme elle avait surement des choses à raconter et vu comment elle s’est acharné sur moi avec ses notes dans l’entré, elle ne devait pas avoir grand-chose à faire de ses journées. Pour moi, je considérais ça comme un appel à l’aide. C’est une fille qui a besoin qu’on fasse attention à elle, j’étais quand même bien gentil pour répondre à son appel au secours. Elle ne le sait peut-être pas encore, mais un jour, elle finira par me dire merci. Je lui souris en entendant ses propos. Je ne savais même pas comment arrêté mes conquêtes de la nuit, ce n’était pas réellement ma faute si elles ne savaient pas se conduire décemment, je leur donnais du plaisir, après je ne gérais pas le son. Rebecca m’avait dit un jour que j’allais finir par devenir sourd avec tout ça, et parfois je ne peux m’empêcher de penser qu’elle a raison, mais c’est parfois inévitable quand on est aussi doué.

« Désolé, je n’ai aucun contrôle sur ce genre de bruit, mes partenaires ne me donnent aucun moyen pour baisser le son. On vous a déjà dit que vous étiez vraiment magnifique dès le matin ? »

Je n’avais pas pour habitude de sortir ce compliment à mes conquêtes puisque la plupart du temps, elles prenaient leurs affaires, et s’en allaient, comme elles étaient venues. Mais là, ma voisine était tout simplement mignonne dans son pyjama avec ses cheveux non coiffé, au moins, c’est du naturelle et c’est ce qui la rend encore plus belle. Pas qu’elle ne l’est pas en général, elle m’a fait une très bonne impression le jour où l’on s’est rencontré mais voir une femme à l’aise chez elle, ce n’était pas une habitude pour moi. La plupart des soirées se passaient chez moi, pas chez mes conquêtes. Mlle Shepperd finit par refuser une fois de plus ma proposition. Aouch ! C’est la deuxième fois qu’elle me dit non, décidément, je ne m’y prenais pas de la bonne manière avec elle. Autant dire qu’elle n’était pas comme toutes les autres femmes, il y avait surement quelque chose qui pourrait la faire craquer.

« Qui vous parle de finir dans mon lit ? Je ne vous parle que d’un simple verre, et vu votre caractère de furie, il me semble que toutes tentatives de drague ne marcheraient pas, vous avez l’air complètement immunisé contre mon charme irrésistible.»

Je lui fis un clin d’œil, il ne faut pas se leurrer, même si elle refuse, elle ne peut pas dire à quel point je ne suis pas attirant, sinon je n’aurais pas autant de succès. Eh ben, même si ma voisine n’avait pas dormis comme il fallait à cause de moi, on ne pouvait pas dire qu’elle n’était pas en forme. Je ne pus m’empêcher de rire à sa boutade. Si elle voulait qu’on joue à la bataille navale, on pouvait dire que là, c’était un touché, mais pas coulé. Et j’étais d’humeur très joueuse ce matin.

« Ouch… vous m’avez démasqué… c’est vrai, je plaide coupable, j’utilise tout un tas d’artifice naturel pour arriver à mes fins. Et je vous promets de ne pas en abuser si vous avez accepté mon offre. Laissez-moi vous montrer que je ne suis pas celui auquel vous pensez. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



> arrivé(e) le : 27/01/2015
> messages : 239
> pseudo : keep smiling
> double compte : Millie, Emma & Grace
> avatar : Jennifer Morrison
> crédits : tearsflight
❥ statut civil : Célibataire endurcie
> métier : pédiatre
> immeuble : Kennedy
> appartement : #32A
> points : 82

MessageSujet: Re: Toc toc ! Qui est là ? C'est le loup ! [Romy] Lun 16 Mar - 11:48




Aiden & Romy
Toc toc ! Qui est là ? C'est le loup !

J
e remarquais très rapidement à quel point mon voisin du dessus pouvait être prétentieux. Le fait qu'il ne puisse pas contrôler le bruit que font ses conquêtes n'étaient pas totalement vrai. J'avais même des tas de suggestions à lui donner afin d'éviter que leurs cris réveillent tout le voisinage. Parfois je me demandais pourquoi j'étais la seule à me plaindre de ce genre de chose, après tout les autres voisins devaient certainement entendre la même chose que moi et pourtant je ne les voyais pas se plaindre. Peut-être que j'étais devenue nettement moins tolérante avec l'âge ou peut-être que les voisins allaient directement toquer chez Monsieur Stevenson pour lui faire part de leur mécontentement, je n'en savais rien. Et puis à la fin de sa phrase il plaça un petit compliment qui me surpris. Je ne m'y attendais certainement pas et sans que je ne puisse le contrôler je sentis mes joues rougir légèrement. Cela faisait beaucoup trop longtemps que je n'avais pas entendu de compliment de la part d'un homme et c'était plaisant. Je ne ressemblais à rien à cet instant précis, j'en étais tout à fait consciente et pourtant il venait bel et bien de me dire qu'il me trouvait magnifique à cet instant précis. J'essayais de cacher le fait que cela me faisait plaisir du mieux que je le pouvais. Je ne voulais certainement pas qu'il pense avoir réussi à toucher l'un de mes points faibles. Aucun contrôle vraiment ? Je peux vous donner quelques petits conseils si vous voulez, comme par exemple arrêtez d'en ramener tous les soirs tout simplement, ou leur mettre la tête dans un coussin, ça aiderait grandement. Je marquais une petite pause, j'hésitais à relever son compliment ou à faire comme si je ne l'avais pas entendu. Alors c'est comme ça que vous essayez de draguer ? Je décidais finalement de faire une simple petite remarque, tout en essayant de l'embêter un petit peu au passage.

Finalement il avait essayé une nouvelle fois de me proposer d'aller boire un verre avec lui, proposition à laquelle je venais de répondre une nouvelle fois par la négative. Je lui faisais même remarquer que je n'avais pas envie de finir dans son lit et mon voisin du dessus me corrigea immédiatement en disant qu'il ne cherchait qu'à boire un verre avec moi, rien de plus. Peut-être que c'était vraiment ça et puis comme il venait de le dire, je n'étais pas prête à me laisser avoir aussi facilement. Si ma soeur était là à cet instant précis elle m'aurait certainement suppliée de dire oui et d'aller boire un verre avec lui. Pourtant j'aimais bien l'idée de lui tenir un peu tête avant de céder, c'était assez amusant de le voir trouver d'autres moyens pour me faire craquer. Un simple verre, vous me l'assurez ? Parce qu'effectivement, votre charme irrésistible comme vous dites, ne l'est en fait pas du tout. En tout cas pas pour moi. Ce n'était pas totalement vrai en fait, Monsieur Stevenson avait en réalité un sacré charme et je savais que si je continuais à lui parler et à faire sa connaissance je risquais de tomber sous son charme. Mais si c'était encore un de ces nombreux abrutis qui me feraient du mal ? Et quand je vois le nombre de conquêtes qui passent dans son lit j'ai de la peine à croire qu'il puisse se résoudre à se consacrer à une seule et unique personne. Je le voyais déjà aller voir ailleurs. Finalement il me demanda d'accepter sa proposition afin qu'il me montre qu'il n'est pas celui que je pense. C'était tentant, je devais bien l'avouer. Mais en même temps j'avais toujours autant peur. La voix de ma soeur raisonnait dans ma tête et puis finalement je levais le regard vers lui. Très bien, je veux bien aller boire un verre avec vous. Mais si je trouve ça désagréable, vous me laisserez tranquille après ? Et si ça ne l'est pas et bien je serais bien obligée d'avouer que vous n'êtes pas si horrible que je pensais. Un petit sourire s'étira sur mon visage. Finalement l'idée d'aller boire un verre avec lui me réjouissait nettement plus que je ne l'aurais pensé.
WILDBIRD

_________________

« You've gotta dance like there's nobody watching, love like you'll never be hurt, sing like there's nobody listening and live like it's heaven on earth. » William W. Purkey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




> arrivé(e) le : 10/02/2015
> messages : 622
> double compte : Asher Thompson <3
> avatar : Colin O'Donoghue
> crédits : Ran94
❥ statut civil : Célibataire mais don juan à plein temps :P
> métier : Fleuriste
> immeuble : Kennedy
> appartement : 42 A
> pêchés mignons : Les femmes, le chocolat, les jeux vidéos, l'alcool avec modération (ou pas (a) ) ...
> points : 868

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: Toc toc ! Qui est là ? C'est le loup ! [Romy] Mer 18 Mar - 23:36

Je n’avais jamais eu de problème avec les voisins quand j’emmenais toutes mes conquêtes à la maison, la plupart me regardaient parfois bizarrement, et d’autres d’une façon admirative, voir respectueuse. Ca aidait d’avoir des garçons comme voisins à certain moment. Alexander était d’ailleurs le seul voisin avec qui je passais du temps, s’il n’était pas un garçon, je crois que j’irais tout de suite le violer sur place vu les soirs où l’on s’amusait avec nos jeux vidéo. Mais fort heureusement pour lui, ce n’était qu’un mec... Non, en fait la seule personne qui n’arrêtait pas de se plaindre n’était autre que Mlle Shepperd, la seule et l’unique. Belle, mais ô combien mordante, elle n’avait pas la langue dans sa poche lorsqu’il s’agissait de se plaindre de mes bruits à répétition. Encore heureux que je n’ai pas de voisin en dessus de ma tête, on dit souvent que le bruit monte, ce serait sans doute pire. Mais même si je savais que ma voisine ne m’avait pas dans son collimateur, je ne pouvais m’empêcher de venir la voir, pour m’excuser, évidemment, je ne le pensais pas vraiment, mais j’avais tellement envie de la revoir. Il n’y avait pas que le fait qu’elle soit belle qui m’attirait, il y avait aussi son caractère, elle était différente des autres femmes. Toutes celles que j’avais déjà dragué, ne me résistait jamais bien longtemps, et me disaient oui en l’espace de 5 minutes à peine. Alors que Mlle Shepperd, me résistait beaucoup plus que toutes les autres. Et ça ! C’était vraiment quelque chose d’inattendu et qui me plaisait bien. Je me mis à rire doucement en entendant les conseils de ma voisine.

« C’est une solution, je ne pense pas que ça marche mais je pourrais essayer. » Voilà un échange constructif, même si je doutais de faire moins de bruit, parce que j’étais de nature à en faire, au moins j’appréciais le fait que nous parlions, sans ses notes à l’entrée. Je regardais ma voisine avec un air charmeur. C’est comme ça que je draguais ? Peut-être… d’une certaine façon on pouvait considérer ça comme de la drague, même si, tout ce que je disais était la vérité. Et les femmes avaient toujours besoin qu’on leur dise à quel point elles sont jolies, voir élégante. Ce n’était pas dans mes habitudes de mentir pour arriver à mes fins. « Peut-être bien que oui… mais sachez, Mlle Shepperd, que je dis toujours la vérité. Vous êtes belle, il va falloir vous y faire. »

Quand elle finit par refuser à nouveau ma demande, je ne me laissais pas faire. Elle ne voulait peut-être pas finir dans mon lit, et même si, pour le moment, ce n’était pas dans mon attention de le faire, je savais qu’elle finirait par craquer. Toutes les femmes finissaient tôt ou tard dans mon lit ou ailleurs ou nous aurions joué au docteur… enfin, pas toutes les femmes non plus, je ne toucherais pas à ma famille, ni à mes amies, elles étaient intouchables. Je posais mon bras sur l’embrasure de la porte, tout en regardant ma voisine en souriant suite à sa pique. Je savais qu’elle me mentait, ce n’était pas possible qu’elle ne me trouve pas du tout attirant… je voyais bien son regard, il était pétillant, mais elle ne voulait pas craquer. J’adorais ça. « Je vous assure et je vous le promet. Vous verrez si vous ne changerez pas d’avis. » Je lui fis un léger clin d’œil. Elle re considérait ma proposition, après tout, je n’avais qu’une parole, si elle n’appréciait pas notre rendez-vous, je la laisserais tranquille. Elle finit par accepter, et je me retenais de montrer ma joie suite à sa réponse. Elle me rendait heureux là, je ne savais pas pourquoi puisque d’habitude je n’éprouvais que de la satisfaction, là il y avait le bonheur en plus. « C’est juré, dîtes moi quand vous êtes libre, à moins que vous ayez du temps ce matin et qu’on puisse aller boire un verre dès maintenant, je vous paie le croissant. » Il était encore tôt, autant qu’ils en profitent. « D’ailleurs, si on arrêtait avec monsieur Stevenson… c’est mon père ça, appelez-moi Aiden. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



> arrivé(e) le : 27/01/2015
> messages : 239
> pseudo : keep smiling
> double compte : Millie, Emma & Grace
> avatar : Jennifer Morrison
> crédits : tearsflight
❥ statut civil : Célibataire endurcie
> métier : pédiatre
> immeuble : Kennedy
> appartement : #32A
> points : 82

MessageSujet: Re: Toc toc ! Qui est là ? C'est le loup ! [Romy] Mar 31 Mar - 10:59




Aiden & Romy
Toc toc ! Qui est là ? C'est le loup !

M
onsieur Stevenson était certainement loin d'être celui que j'imaginais. Mais pour le moment je restais sur mon idée qu'il n'était qu'un parfait abruti qui ne trouvait pas d'autres occupations que de ramener des conquêtes chez lui et de leur faire faire le plus de bruit possible. En même temps pour le moment c'était la seule chose que je connaissais à son sujet. Il sait faire beaucoup de bruit et il drague bien. Bon en réalité ça fait deux choses. Quoi que pour la deuxième je ne suis pas encore vraiment convaincue. Il drague bien mais pour le moment ça n'avait pas vraiment marché sur moi. Enfin bref, je lui avais fait quelques suggestions pour réussir à faire taire ses nombreuses conquêtes, ce qui sembla le faire rire. Alors que pour ma part j'étais tout à fait sérieuse. Il fallait que tout cela cesse et le plus vite possible. Oh et moi je suis sûre que ça marcherait très bien. Je rêvais d'avoir à nouveau le droit à une nuit complète où je n'entendrais aucun bruit de sa part, mais au fond je savais que c'était peine perdue. Il était comme ça et il ne semblait prêt à changer de comportement du tout. Il me fit un compliment, auquel je répliquais immédiatement en lui demandant si c'était sa manière de draguer. Dans tous les cas, ça ne fonctionnait absolument pas sur moi. Ses compliments me faisaient plaisir certes et j'avais dû tout faire pour me retenir de trop rougir. Jamais je ne lui donnerais la satisfaction de voir que ses compliments me touchent. Je gardais donc mon sang froid et faisait tout mon possible pour cacher mon plaisir. Toujours la vérité... je demande à voir. Mais si vous le dites, alors partons du principe que je suis belle. Je n'étais pas vraiment prête à argumenter sur ma beauté durant des heures avec lui.

Aiden me proposa ensuite à nouveau d'aller boire juste un verre et je lui demandais de me le promettre. Je n'avais aucune envie de le voir essayer d'obtenir autre chose de ma part. De toute façon je ne céderais pas. Il me fit la promesse que ce ne serait qu'un simple verre, rien de plus. Et il ajouta que je verrais bien ensuite si je ne changerais pas d'avis à son sujet. Oui on verra bien, ce sera à vous de faire vos preuves. Un sourire s'élargit sur mon visage, sans doute pour la première fois depuis que je l'ai rencontré. C'était un exploit, il fallait l'avouer. Mais il fallait avouer qu'il n'était pas si désagréable que ça et je ne pouvais pas lui en vouloir à vie d'avoir gâché la plupart de mes nuits de sommeil. Il fallait que j'essaye moi aussi de faire des efforts. Je savais que ma soeur serait fière de moi si elle s'était trouvée à côté de moi en cet instant précis. En tout cas je me réjouissais de lui raconter ça et de l'entendre me dire que j'aurais dû l'écouter beaucoup plus vite. Il me demanda ensuite quand je pourrais être libre et il proposa même d'aller boire un café maintenant et qu'il pourrait m'offrir un croissant. J'étais prête à dire oui, lorsque je réalisais que pour le moment je n'étais absolument pas prête à sortir. Hum... Je crois que vous n'avez pas vraiment réalisé la tenue dans laquelle je suis. Vous dites que je suis belle, mais je ne suis pas sûre que les gens penseront la même chose que vous dans le café. Est-ce que vous seriez d'accord d'attendre quelques minutes que je me change et on pourrait y aller ? A présent que j'avais accepté sa demande, je devais bien avouer que je me réjouissais à l'idée d'aller boire un petit café avec lui et de pouvoir faire sa connaissance. D'accord Aiden, moi c'est Romy et on va clairement commencer par se dire tu. Un sourire s'étira encore une fois sur mes lèvres. Finalement il était loin d'être si horrible que ça. Il était même très sympathique.
WILDBIRD

_________________

« You've gotta dance like there's nobody watching, love like you'll never be hurt, sing like there's nobody listening and live like it's heaven on earth. » William W. Purkey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




> arrivé(e) le : 10/02/2015
> messages : 622
> double compte : Asher Thompson <3
> avatar : Colin O'Donoghue
> crédits : Ran94
❥ statut civil : Célibataire mais don juan à plein temps :P
> métier : Fleuriste
> immeuble : Kennedy
> appartement : 42 A
> pêchés mignons : Les femmes, le chocolat, les jeux vidéos, l'alcool avec modération (ou pas (a) ) ...
> points : 868

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: Toc toc ! Qui est là ? C'est le loup ! [Romy] Dim 5 Avr - 0:54

Ma voisine était tout bonnement une femme compliqué, je ne savais peut être rien d’elle, mais si je me fiais à mon instinct, c’était une femme qui n’avait pas pour habitude qu’on vienne la déranger, qui ne devait sans doute pas s’éclater et je devais absolument y remédier avant qu’elle n’arrive à la soixantaine avec plusieurs chats autour d’elle, se disant qu’elle n’aurait même pas profité de sa jeunesse. Un jour elle finira par me remercier de lui avoir rendu service. Elle était sûre que ses conseils porteraient leur fruit, et qu’il y aurait moins de bruit. Je ne savais même pas si je pouvais réussir tout ça, de plus, j’étais bien comment j’étais, et je ne me voyais pas du tout en train de tenter de m’améliorer. En plus, j’aimais beaucoup les petits mots que me laissaient Mlle Shepperd à mon intention, c’était tellement mignon de la savoir en colère.

Elle n’avait pas l’air de me croire quand je lui disais qu’elle était belle, mais c’était réellement le cas, pour moi elle était magnifique, même comme ça, au naturel, sinon je ne me casserais pas la tête à tenter de la séduire. Bon, on va éviter de lui dire ça sinon j’étais sûr de la faire fuir. Elle a déjà du mal à me faire confiance, alors on va y aller tout doucement pour commencer. « Ce sera à vous de juger de ma sincérité mlle Shepperd. » Je ne détachais pas mon sourire de mon visage, content de voir par la suite qu’elle acceptait quand même de venir boire un verre avec moi. Ce serait à moi de faire mes preuves, sans doute et elle sera surpris à quel point je peux me montrer très patient quand je veux quelque chose, je suis déterminé et j’attaque toujours au bon moment. Voir son sourire s’élargir me fit plaisir, voilà surement le premier vrai sourire que je vois sur son visage depuis que l’on s’est rencontrer. « Vous risquez sans doute d’être très surprise parce que vous allez voir. »

Je ne savais pas si elle accepterait qu’on y aille maintenant, parce qu’en tous les cas, moi j’étais libre comme l’air, j’avais même très hâte d’aller avec elle, ça ressemblait plus à un rendez-vous amicale qu’à un rendez-vous de conquête… ça faisait un peu bizarre. « Il n’y a pas de soucis, prenez votre temps pour vous préparer, je ne bougerais pas d’ici. » Même si attendre sur le pas de la porte ne m’enchanterait pas du tout, mais je n’allais pas me montrer impoli en lui demandant si je peux l’attendre à l’intérieur. Ce serait à elle de décider toute seule de ce qu’elle voulait. « Jolie prénom Romy et d’accord pour le tu, ça me va parfaitement. » Je n’allais pas dire non, tu, c’était parfait pour moi, surtout que ça disait que j’avais quand même réussi à faire une avancé colossal dans notre relation. « Tu devrais sourire beaucoup plus souvent, ça te va à ravir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



> arrivé(e) le : 27/01/2015
> messages : 239
> pseudo : keep smiling
> double compte : Millie, Emma & Grace
> avatar : Jennifer Morrison
> crédits : tearsflight
❥ statut civil : Célibataire endurcie
> métier : pédiatre
> immeuble : Kennedy
> appartement : #32A
> points : 82

MessageSujet: Re: Toc toc ! Qui est là ? C'est le loup ! [Romy] Mar 21 Avr - 9:52



   
   Aiden & Romy
   Toc toc ! Qui est là ? C'est le loup !

F
inalement je m'étais certainement trompée sur ce cher Monsieur Stevenson. J'avais tiré des conclusions un peu hâtive à son sujet simplement à cause du fait qu'il a tendance à faire un peu trop de bruit avec ses conquêtes. Il est certain que le fait que cela me dérange au plus haut point n'est pas prêt de changer, même si je pense qu'il n'est pas si méchant que ça. Il reste tout de même trop bruyant à mes yeux et m'empêche de dormir beaucoup trop souvent et pour moi le sommeil c'est vraiment sacré. Mais enfin je voulais bien admettre que je m'étais légèrement trompée sur son compte et qu'il pouvait se montrer très sympathique quand il le veut. Après je ne comptais pas le lui dire, il risquerait de prendre la grosse tête et de penser qu'il m'a dans sa poche. Pour le moment en tout cas je voulais encore apprendre à le connaître et voir qui il est vraiment avant de me faire une réelle opinion à son sujet. En tout cas il semblait se considérer comme quelqu'un de très sincère et il me laissait juger par moi-même de cela. Je verrais bien avec le temps et nos discussions à quel point il peut se montrer sincère. Et puis selon lui il allait me surprendre. Ca on verra bien, pour le moment nous en étions encore à décider si nous allions réellement aller boire un verre tous les deux, je ne pouvais encore absolument pas m'avancer sur mon opinion à son sujet. Enfin dans tous les cas j'avais fini par accepter d'aller boire un verre avec lui, ça ne pourrait pas me faire de mal, bien au contraire. Je savais que j'avais vraiment besoin de me changer un peu les idées et de profiter. C'était ma soeur qui me le répétait depuis bien longtemps, il était donc vraiment temps de respecter cela et de me lancer.

Il m'avait proposé d'y aller tout de suite et je lui avais demandé un petit moment afin que je puisse me préparer. Aiden me laissa faire tout en me disant qu'il ne bougerait pas d'ici. J'avais commencé à me diriger vers ma chambre et je m'arrêtais à mi-chemin. Tu peux sans problème entrer en fait. Je ne vais quand même pas te faire attendre devant la porte. Tu peux t'installer au salon, j'arrive très vite. Et promis j'essayerais de sourire un peu plus souvent. Je laissais échapper un petit rire avant de me diriger dans ma chambre pour rapidement me changer. J'enfilais une simple robe noire avec des collants et je partis ensuite en direction de ma salle de bains pour me maquiller et me coiffer. Je m'attachais rapidement les cheveux en un chignon désordonné et me maquillais de manière très simple comme j'ai toujours eu l'habitude. Un dernier regard dans le miroir et je retournais dans le salon pour retrouver Aiden. Et voilà je suis prête. On peut y aller. Je marquais une petite pause avant d'ajouter. Tu voudrais aller où pour boire ce café ? Pour ma part je n'avais aucune préférence et c'était lui qui invitait donc je préférais le laisser choisir. Le sourire aux lèvres je continuais de le regarder droit dans les yeux tout en attendant de savoir ce qu'il avait envie de faire. Je me réjouissais finalement de passer ce moment avec lui. Boire un café avec un mec ne pourrait pas me faire de mal, bien au contraire. Il était vraiment grand temps que je passe par-dessus toute la rancoeur que j'ai envers les hommes et que je me décide à en trouver un pour moi. Il doit bien exister un prince charmant à quelque part qui ne me fera pas souffrir comme mes précédents petits amis.
WILDBIRD

_________________

« You've gotta dance like there's nobody watching, love like you'll never be hurt, sing like there's nobody listening and live like it's heaven on earth. » William W. Purkey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




> arrivé(e) le : 10/02/2015
> messages : 622
> double compte : Asher Thompson <3
> avatar : Colin O'Donoghue
> crédits : Ran94
❥ statut civil : Célibataire mais don juan à plein temps :P
> métier : Fleuriste
> immeuble : Kennedy
> appartement : 42 A
> pêchés mignons : Les femmes, le chocolat, les jeux vidéos, l'alcool avec modération (ou pas (a) ) ...
> points : 868

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: Toc toc ! Qui est là ? C'est le loup ! [Romy] Dim 26 Avr - 19:56




   

Toc toc ! Qui est là ? C'est le loup ! [Romy]
Je ne me lassais pas du tout de la regarder dans cette tenue, en mode décontracté, ça lui allait bien, elle était très jolie. Déjà qu’elle était belle d’ordinaire, ca me faisait plaisir de la voir dans un autre registre que dehors, c’était la première fois que je voyais une femme sur qui j’avais des vus dans son antre. D’habitude je les voyais toutes chez moi, pour éviter justement de penser à elles dans leur intimité. Mais avec Romy, c’était différent, j’avais vraiment envie d’en connaître plus sur elle et rien que le fait de la voir comme ça, je me doutais déjà qu’elle aimait bien dormir, et à en juger par les bruits que je faisais, je pouvais comprendre pourquoi. J’espérais qu’elle me pardonne mes écarts de conduite, je n’étais pas un voisin parfait, ni un ange lorsqu’il s’agissait des femmes en général, mais que voulez-vous ? J’avais beaucoup de succès, ce n’était pas de ma faute si dieu m’avait fait comme j’étais. Mais en tous les cas, je voulais réellement avoir Romy à dîner, d’habitude je ne me donnais pas autant de mal pour une fille mais elle m’intriguait, je voulais la connaître, en savoir plus sur elle, passer de bons moments. Elle avait même accepté de boire un coup avec moi, ce qui m’avait fait plaisir ! Je devais me retenir pour ne pas lever le poing et crier en guise de victoire.

J’étais prêt à attendre qu’elle se prépare puisqu’elle n’était pas encore en tenue, c’est vrai, elle n’avait pas tort, autant être présentable pour sortir. Je fis un petit sourire amusé, surtout lorsqu’elle me proposa de rentrer chez elle pour l’attendre. « Merci Romy, je t’attends sagement. » C’était agréable de l’entendre rire, beaucoup mieux que de l’entendre râler sur mes parties bruyantes de jambe en l’air. Je la regardais aller se changer et lorsqu’elle disparut de mon champ de vision, je regardais dans le salon. Plusieurs photos s’y trouvaient ainsi que des DVD et CD, tous les deux avions plus ou moins les mêmes goûts sur certaines choses, ce qui me fit sourire, de quoi avoir des sujets de conversations en commun. Je me tournais en l’entendant revenir et me dire qu’elle était prête. Je restais surpris en la voyant, sa simple robe noire moulait bien son corps de déesse et ses cheveux attachés en queue de cheval révélait une nuque magnifique. Je la détaillais de haut en bas en souriant avant de la regarder à sa question. « Il y a un bar non loin de là assez sympa… cette robe te va à merveille, vraiment. » J’avais terriblement hâte de passer du temps avec elle que je ne pourrais pas aller bien loin. J’avais déjà mis du temps avant qu’elle accepte enfin de boire un verre avec moi, et il me faudrait surement du temps avant qu’elle accepte d’autre de mes propositions. « J’espère que tu as tout ton temps ce matin, j’ai beaucoup envie d’apprendre à te connaître. » Je me dirigeais vers l’entrée après lui avoir fait un sourire amusé et ouvrit la porte pour la laisser sortir.



   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Toc toc ! Qui est là ? C'est le loup ! [Romy]

Revenir en haut Aller en bas
 

Toc toc ! Qui est là ? C'est le loup ! [Romy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cherche chiot loup ou malamute
» pate a loup et dorade
» tatouage
» HERNIE DISCALE !!!
» fin été 2010 ou début printemps 2011 ? :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MY NEIGHBOR IS AN ASSHOLE :: PARADISE VALLEY :: immeuble kennedy :: 3ème étage :: appartement 32A-