AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tell Me Sweet Little Lies ▬ Peggy & Adam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar




I love the way you lie...


Milie, it's me. With boobs.

> arrivé(e) le : 19/02/2015
> messages : 204
> avatar : Zayn Malik
> crédits : Raven
❥ statut civil : Faussement en couple avec miss Peggy.
> métier : Etudiant en psychologie. Soit disant.
> immeuble : Immeuble Kennedy
> appartement : Appartement 44A
> pêchés mignons : ✽ Ses soeurs, Ana et Sofia. ✽ Les filles ✽ Les tatouages ✽ La musique ✽ La moto ✽ Les courses de moto ✽ Tous les sports apportant de l'adrénaline ✽ Les chips à l'oignon ✽ La malbouffe ✽ Le football ✽ La musique ✽ Le vieux rock ✽ Son groupe de musique ✽ La guitare.
> points : 211

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Tell Me Sweet Little Lies ▬ Peggy & Adam Sam 21 Fév - 22:09


Peggy & Adam


     

R
igolant en entendant les rires de ma petite soeur, je déposai Sofia sur le sol après lui avoir fait faire l'avion. L'avantage d'avoir un grand frère musclé était sans doute de pouvoir avoir ce genre de jeux sans prendre le risque de finir la tête sur le plancher. C'était ce que je me disais, en tout cas. Et ce que Sofia semblait penser également, même si elle se dépêcha d'aller courir sur les genoux de notre grande soeur. Qui était elle-même installée aux côtés de son petit-ami. Aujourd'hui, nous étions en week-end et mes parents avaient décidé d'inviter toute la famille pour un repas de famille. Famille paternelle donc, étant donné que la famille de ma mère se trouvait au Liban. On pouvait donc compter mes deux oncles et mes deux tantes, ainsi que mes cinq cousines. Ana était de loin la plus jeune, et avait le rôle de petite princesse, c'était vrai. De mon côté, j'étais le seul héritier mâle Daniels, alors je n'avais pas n'importe quel rôle non plus. Depuis quelques temps, je faisais croire à ma famille et mes proches que j'étais en couple avec Peggy, la babysitter de Sofia. C'était faux, complètement faux. Je crois même que cette dernière me haïssait fortement, en même temps je ne lui avais pas rendu la vie facile au lycée, c'était vrai. Mais elle était la seule à me rendre la monnaie de ma pièce quand je la provoquais. Et je trouvais cela vraiment très amusant, même si c'était vrai que j'avais été plus que surpris la première fois où c'était arrivé.

Mais donc, pour continuer cette mascarade, Peggy devait venir aujourd'hui pour ce repas. J'espérais vraiment qu'elle n'allait pas me faire faux bond. C'était ce à quoi je pensais, alors que ma jambe bougeait nerveusement de haut en bas. Installé sur le canapé à côté de l'une de mes nombreuses cousines, je jetais des coups d'oeil de plus en plus rapproché à l'horloge de mon téléphone. Jusqu'à ce que la sonnette retentisse enfin, faisant décamper Sofia comme une fusée en direction de la porte d'entrée. Comme le reste de ma famille, Sofia adorait Peggy. « Damdam! C'est Peggy! » cria-t-elle à travers tout l'appartement, alors que je m'approchais en levant les yeux au ciel avec un sourire amusé. Effectivement, c'était Peggy. Et elle avait fait des efforts vestimentaires, elle était à tomber. Sofia avait déjà fait entrer la demoiselle lorsque j'arrivai à leur hauteur, et je fronçai les sourcils en voyant ma petite soeur se cacher les yeux. « Vous pouvez faire le bisou, je vois pas! » Je souris une nouvelle fois, mais sentant le regard des membres de ma famille me vriller le dos, je déposai rapidement ma main sur la taille de Peggy avant de lui faire un rapide baiser sur les lèvres. « J'ai cru que tu ne viendrais plus » fis-je, avant de l'entraîner avec moi au salon, Sofia toujours sur nos talons. Arrivés dans la pièce à vivre, je la présentai à ma famille en tant que petite-amie, lui sortant tous les prénoms des gens présents. Bon elle connaissait déjà mes soeurs, mes parents et le copain d'Ana, mais les autres je ne pensais pas. Ma mère arrivant avec les différentes boissons et petits fours, il était temps de s'installer à nouveau sur le canapé. Malheureusement, il n'y avait plus qu'une place disponible. Et ce fut en retenant un petit sourire amusé que je m'assis, attirant Peggy pour qu'elle s'installe sur mes genoux. Si je pouvais un peu m'amuser pendant cette journée, je n'allais pas m'en priver.

© Sheepirl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



shake it off + Hey, hey, hey ! Just think while you've been getting down and out about the liars and dirty, dirty cheats in the world. You could have been getting down to this sick beat.
> arrivé(e) le : 07/02/2015
> messages : 238
> pseudo : DOUCEUR.
> double compte : aucun pour le moment.
> avatar : selena gomez.
> crédits : Greer (avatar) .unbreakable (signature)
❥ statut civil : comment dire que c'est plus que compliqué ? aux yeux du monde, Peggy est en couple mais il n'en est rien. elle est juste la complice d'un mensonge familial. en plus elle déteste celui qu'elle est censée chérir, c'est pour dire.
> métier : étudiante en marketing & babysitter, d'ailleurs si elle avait su elle n'aurait jamais postulé, heureusement qu'elle aime ce petit bout de chou.
> immeuble : reagan
> appartement : #33B
> pêchés mignons : ses cheveux ♡ les dragibus ♡ l'odeur des marqueurs ♡ les vernis ♡ chanter même-si elle chante faux. ♡ regarder le foot à la télé ♡ jouer au football, non pas celui des américains, celui des anglais, osez confondre et elle vous encastre.
> points : 230

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: Tell Me Sweet Little Lies ▬ Peggy & Adam Dim 22 Fév - 17:08



Adam & Peggy



Mais qu'est-ce que je suis en train de faire ? Cette question me trottait depuis ce matin. Moi, Peggy Dawson, personnalité la plus honnête de toute la région je m'apprêtais à mentir à une famille entière contre de l'argent, c'était ignoble et pas du tout dans mes habitudes mais en penchant sur mes comptes mes remords me quittèrent très vite, après tout ce n'était pas si grave que ça, non ? De toute façon je n'avais plus le temps de réfléchir à mes actes, j'avais accepté et je me devais de tenir ma promesse. A contrecœur, je me levais de mon canapé-lit et me dirigeais vers mon placard. Je n'avais rien de très classe ou autre mais cette robe noire ferait forcément l'affaire. Enfilant mon habit, je me contentais de passer ma main dans mes cheveux, d'appliquer rouge à lèvres rouge vif et une once de mascara. J'étais fin prête. Claquant la porte de mon appartement je disais bonjour aux voisins que je trouvais sur mon passage avant de courir vers l'immeuble des Daniels, de peur d'être déjà en retard. Malgré le fait que l'immeuble Kennedy était tout juste à côté de l'immeuble Reagan, mes pieds, perchés sur des talons de 10 cm ne supportait absolument pas cette courte marche. Je n'étais décidément pas habitué à marcher en talons. Marchant avec difficulté jusque chez les Daniels, je sonnais à la porte tout en essayant de calmer ma respiration. « Allez Peggy, tout va bien se passer. » J'entendais déjà les cris de joie de Sofia ce qui me fit sourire. J'aimais énormément cette petite, c'était en parti pour elle que je faisais tout cela, je savais que m'imaginer à son frère lui faisait plaisir. La porte s'ouvrit sur une petite fille, toute souriante, je lui rendis son sourire mais celui-ci s'estompa quelque peu en voyant Adam arriver derrière elle. Son apparition me rappelait de plein fouet ce que je faisais là. Subitement gênée je riais nerveusement aux paroles de Sofia mais je ne m'attendais certainement à ce que son frère le fasse. Ce fut si rapide que je n'eus même pas le temps de me rendre compte de la situation. Encore secouée, je me laissais traîner jusqu'au salon où toute la famille nous attendaient. J'allais très certainement faire un malaise. Alors qu'Adam me présentait je me contentais de sourire et saluer les gents présents. La mère Daniels semblait réellement heureuse de me voir, je m'approchais donc d'elle pour la saluer personnellement. Nous nous dirigions tous vers le canapé et je remarquais avec effroi qu'il ne reste plus qu'une seule place, pas le temps de réfléchir, mon bourreau m'avait déjà attiré sur ses genoux. Je me retenais de lui asséner une gifle. Il fallait que je garde mon calme « T'emballes pas trop, idiot. » murmurais-je avant de feindre un sourire auprès de la famille, ceux-ci me regardaient comme-ci j'étais une sorte d'alien surgit de nul part. Adam ne leur avait-il pas déjà ramené mille et une copines ? Cette journée allait être longue, très longue.

made by pandora.





_________________
make a wish. « Boy, when you're with me. I'll give you a taste. Make it like your birthday everyday. I know you like it sweet, so you can have your cake. Give you something good to celebrate. So make a wish. I'll make it like your birthday everyday, I'll be your gift. Give you something good to celebrate. - .unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




I love the way you lie...


Milie, it's me. With boobs.

> arrivé(e) le : 19/02/2015
> messages : 204
> avatar : Zayn Malik
> crédits : Raven
❥ statut civil : Faussement en couple avec miss Peggy.
> métier : Etudiant en psychologie. Soit disant.
> immeuble : Immeuble Kennedy
> appartement : Appartement 44A
> pêchés mignons : ✽ Ses soeurs, Ana et Sofia. ✽ Les filles ✽ Les tatouages ✽ La musique ✽ La moto ✽ Les courses de moto ✽ Tous les sports apportant de l'adrénaline ✽ Les chips à l'oignon ✽ La malbouffe ✽ Le football ✽ La musique ✽ Le vieux rock ✽ Son groupe de musique ✽ La guitare.
> points : 211

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: Tell Me Sweet Little Lies ▬ Peggy & Adam Dim 22 Fév - 19:43


Peggy & Adam


     

R
Malgré tout, j'étais soulagé de voir que Peggy était arrivée et avait tenu son engagement. Certes dans le cas contraire elle n'aurait pas eu son argent, qui n'était qu'un petit détail pour moi. Mes cousines avaient commencé à s'imaginer que je préférais les garçons, il était donc hors de question que je les laisse imaginer une chose pareille. Je n'avais rien contre les gays ou même les bisexuels, je vous arrête tout de suite. Mais je n'aimais pas qu'on me prenne pour ce que je n'étais pas. De toute manière, ma réputation n'était plus à faire, par ici. Adam Daniels était plus connu pour ses talents de drague que pour sa fréquentation à une église quelconque. La bonne blague. Nous étions désormais installés sur le canapé du salon, et j'avais attiré Peggy pour qu'elle se retrouve installée sur mes genoux. « T'emballes pas trop, idiot. » J'avais senti sa surprise, et du me retenir de rigoler lorsqu'elle murmura à mon attention. Cette situation m'amusait énormément, même si j'étais apparemment le seul. J'avais remarqué les regards curieux et inquisiteur sur ma fausse-petite-amie, ce qui n'avait rien d'étonnant. « Tu es la première petite-amie que je leur présente » fis-je l'air de rien à Peggy. J'avais oublié de lui donner cette précision, mais cela me semblait être complètement logique. « Et il ne pouvait pas faire un meilleur choix, Peggy est une fille parfaite pour lui » intervins joyeusement ma mère, en distribuant des verres autour d'elle. Je me retins de lever les yeux au ciel, sachant que trop bien combien Peggy était appréciée chez les Daniels. Limite ils préféreraient l'avoir elle comme troisième enfant plutôt que moi. Bon j'exagérais peut-être un peu, mais quand même. « Merci » fis-je pensivement à ma mère en acceptant un verre. J'avais voulu leur présenter Amy, à l'époque. Mais un accident de voiture et un décès s'étaient mis en travers de notre chemin. Je n'avais jamais parlé de ce sujet-là avec mes parents ou qui que ce soit, d'ailleurs. Mis à part la personne qui me suivait lorsque j'étais en maison de repos. Mais mon attention revint rapidement, lorsqu'une de mes cousines questionna Peggy sur la durée de notre relation. « Laisse-la tranquille Jess. Je n'ai pas amené Peggy pour que vous la cuisiniez avec vos questions indiscrètes » intervins-je avec un petit sourire. Nous n'avions pas vraiment parlé de détails, et si on pouvait éviter de mettre les pieds dans le plat ce n'était pas plus mal. L'air de rien, j'avais déposé ma main sur la cuisse de Peggy, à l'endroit précis où s'arrêtait le tissu de sa robe. Là aussi, j'avais du retenir un sourire amusé.

© Sheepirl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



shake it off + Hey, hey, hey ! Just think while you've been getting down and out about the liars and dirty, dirty cheats in the world. You could have been getting down to this sick beat.
> arrivé(e) le : 07/02/2015
> messages : 238
> pseudo : DOUCEUR.
> double compte : aucun pour le moment.
> avatar : selena gomez.
> crédits : Greer (avatar) .unbreakable (signature)
❥ statut civil : comment dire que c'est plus que compliqué ? aux yeux du monde, Peggy est en couple mais il n'en est rien. elle est juste la complice d'un mensonge familial. en plus elle déteste celui qu'elle est censée chérir, c'est pour dire.
> métier : étudiante en marketing & babysitter, d'ailleurs si elle avait su elle n'aurait jamais postulé, heureusement qu'elle aime ce petit bout de chou.
> immeuble : reagan
> appartement : #33B
> pêchés mignons : ses cheveux ♡ les dragibus ♡ l'odeur des marqueurs ♡ les vernis ♡ chanter même-si elle chante faux. ♡ regarder le foot à la télé ♡ jouer au football, non pas celui des américains, celui des anglais, osez confondre et elle vous encastre.
> points : 230

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: Tell Me Sweet Little Lies ▬ Peggy & Adam Lun 2 Mar - 10:39



Adam & Peggy



Les regards curieux constamment posés sur ma personne s'expliquait par le fait qu'Adam n'avait jamais ramené une seule petite amie chez les Daniels. Inconsciemment mes sourcils se froncèrent. Moi qui pensais qu'une dizaine de bimbos blondes avaient défilé dans ce salon avant moi. Hochant simplement la tête à sa réponse je m'empourprais rapidement en entendant les éloges de sa mère. Je lui offris un grand sourire avant de répondre tout aussi joyeusement : « Vous êtes adorable, merci. » Sa remarque ma rappela de plein fouet que je mentais à des personnes que je considérais comme ma deuxième famille, je n'avais aucune expérience en babysitting, je n'avais même pas de petit frère ou petite sœur pourtant ils n'avaient pas hésité à me confier leur plus petite pour m'aider à payer mes études et mon logement, ils avaient tout bonnement le cœur sur la main. Je la remerciais de nouveau en prenant le verre qu'elle me tendait mais je crois que ce soir je ne pourrais rien boire ou manger, j'étais bien trop nerveuse. De plus, la position dans laquelle je me trouvais était pire qu'inconfortable. Bougeant discrètement pour essayer de me détacher de lui je remarquais rapidement qu'Adam semblait ailleurs. « Adam ? » Je fus coupé dans mon élan par la voix d'une de ses cousines, voix qui le ramena lui aussi la conscience d'ailleurs. La durée de notre relation ? Alors que je commençais à paniquer intérieurement la réponse du garçon me fit souffler. Peut-être qu'avec cette remarque il nous évitait les questions sur notre relation durant toute la soirée. En y réfléchissant nous nous étions même pas concertés pour parler de ce dîner. J'allais devoir improviser et esquiver ce genre du sujet, super. J'offrais un petit sourire à la prénommée Jess qu'elle me rendit tout aussi timidement. Fallait vraiment que j'arrête de sourire à tout va, j'allais passer pour une potiche sans cervelle surtout qu'aux premiers abords c'est l'image que tout le monde a de moi, ne me demandez pas pourquoi. Mes yeux s'écarquillèrent en sentant la main d'Adam se posait sur ma cuisse découverte, le tissu de ma robe s'arrêtant un peu plus haut. J'étais en train de virer au rouge et je ne pouvais pas dégager sa main au risque d'attirer un peu trop l'attention...Et les suspicions. C'est qu'il le faisait exprès cet idiot en plus ! « Enlève ta main. » Murmurais-je. En voyant la mère Daniels se diriger vers la cuisine pour faire je ne sais quoi je me levais à mon tour. « Attendez, je vais vous aider. » Elle m'offrit un petit sourire. « Si Adam vient avec toi, il a deux bras, deux jambes, il peut lui aussi nous aider, n'est-ce pas mon chéri ? » Je feignais un sourire alors qu'à l'intérieur je bouillonnais. Prendre quelques assiettes pour les déposer sur une table il n'avait rien de bien compliqué, non ? Je la soupçonnais de vouloir nous avoir rien que pour elle pour nous poser toutes les questions qui lui passaient par la tête. Me tournant vers Adam, j'affichais un grand sourire (potiche) avant de tendre ma main vers lui. S'il fallait jouer, j'allais jouer. Je l'entraînais vers la cuisine où se trouvait déjà sa mère en plein assemblage de l'apéritif.


made by pandora.






_________________
make a wish. « Boy, when you're with me. I'll give you a taste. Make it like your birthday everyday. I know you like it sweet, so you can have your cake. Give you something good to celebrate. So make a wish. I'll make it like your birthday everyday, I'll be your gift. Give you something good to celebrate. - .unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




I love the way you lie...


Milie, it's me. With boobs.

> arrivé(e) le : 19/02/2015
> messages : 204
> avatar : Zayn Malik
> crédits : Raven
❥ statut civil : Faussement en couple avec miss Peggy.
> métier : Etudiant en psychologie. Soit disant.
> immeuble : Immeuble Kennedy
> appartement : Appartement 44A
> pêchés mignons : ✽ Ses soeurs, Ana et Sofia. ✽ Les filles ✽ Les tatouages ✽ La musique ✽ La moto ✽ Les courses de moto ✽ Tous les sports apportant de l'adrénaline ✽ Les chips à l'oignon ✽ La malbouffe ✽ Le football ✽ La musique ✽ Le vieux rock ✽ Son groupe de musique ✽ La guitare.
> points : 211

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: Tell Me Sweet Little Lies ▬ Peggy & Adam Lun 2 Mar - 18:58


Peggy & Adam


     

J
e m'étais perdu dans mes pensées quelques instants, ces dernières s'envolant vers Amy. Ma décédée petite-amie, qui avait été la seule petite-amie sérieuse, il fallait bien l'avouer. Elle était très loin de ressembler à Peggy, d'ailleurs. Grande, blonde aux yeux bleus, elle était même tout son contraire. Mais mes pensées semblaient être visibles par tout le monde, ou au moins pour Peggy. « Adam ? » Je relevai mon regard sur elle en entendant sa voix, avant de venir à son secours lorsque ma cousine lui posa une question sur la durée de notre couple. Nous n'avions pas parlé de détails, et je n'avais pas vraiment envie de donner plus d'informations que nécessaires. J'avais donc gentiment demandé à ma cousine de se mêler de ses affaires, avant de trouver très drôle de tester les limites de Peggy. Je ne pus que sourire lorsque je la vis se teinter d'une couleur rouge vive, cachant mon amusement en appuyant mon menton contre son omoplate. « Enlève ta main. » Je lâchai quelques rires discrets, avant d'obéir et de ramener ma main à la hauteur de son genou. Il fallait bien que je la mette quelque part, et c'était sûrement moins dérangeant que sa place initiale. Ma mère se releva et je la suivis machinalement des yeux, jusqu'à ce que Peggy se lève pour la suivre. « Attendez, je vais vous aider. » Je ne savais pas si elle cherchait à m'éviter ou si elle voulait vraiment jouer les petites-amies modèles, mais j'avoue que j'étais surpris par son action. « Si Adam vient avec toi, il a deux bras, deux jambes, il peut lui aussi nous aider, n'est-ce pas mon chéri ? » Je souris et levai les yeux au ciel, avant de lâcher un « Oui mamaaaan » digne d'un ado de treize ans qui se retrouverait traumatisé par sa famille. Mais cela amusa plus ma mère qu'autre chose, et je souriais également. Saisissant la main que me tendait Peggy, je suivis les deux femmes jusqu'à la cuisine. Ma mère avait mit les petits plats dans les grands pour aujourd'hui, et on se serait cru dans une émission culinaire diffusée sur les grandes chaînes de télévision du pays. « Etant donné que je fais plus confiance aux talents esthétiques de Peggy, je peux te demander d'assembler les assiettes mademoiselle? Adam s'occuper de découper ce qu'il faut mettre dedans. » Encore une fois, elle ne me laissa pas le choix, mais je m'y mis de bonne grâce. Malgré le comportement que je pouvais avoir à l'extérieur et mon côté enfant gâté et salaud, j'étais un vrai agneau avec ma mère. Avec mon père c'était autre chose, rapport masculin oblige. Je me saisis donc du couteau, relâchant au passage la main de Peggy et me mis au travail. Sofia nous rejoignit à la cuisine, et je lui adressai une grimace lorsqu'elle voulut piquer un morceau de pain, la faisant rigoler au passage. « Je dois bien avouer que vous êtes mignons tous les deux » fit ma mère en déposant une nouvelle pile d'assiette sur la table où nous travaillons. « Vous nous avez cachés longtemps votre couple? » Et voilà que cela recommençait. Je jetai un rapide coup d'oeil en direction de Peggy, avant de répondre, sachant qu'on n'aurait pas la paix si on ne répondait pas quelque chose. « Ca fait environ un mois qu'on est ensemble » répondis-je en fixant encore quelques secondes Peggy avant de reporter mon attention sur ce que j'étais en train de couper. « Et c'est justement pour éviter ce genre de questions qu'on n'avait rien dit » ajoutai-je avec un sourire en coin, ce qui fit lever les yeux à ma mère bien qu'elle affichait toujours un sourire amusé. Apparemment, c'était un tic familial. « Ouvre la bouche Peg' » lançai-je à ma fausse petite-amie en lui présentant un morceau de nourriture pour le lui faire goûter. Finalement, jouer le parfait petit couple était bien plus amusant que ce que je pouvais bien imaginer. Même si cela me révélait sous un autre jour à Peggy, et que cela me rendait sans doute bien plus vulnérable que ce que j'aurais aimé.

© Sheepirl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



shake it off + Hey, hey, hey ! Just think while you've been getting down and out about the liars and dirty, dirty cheats in the world. You could have been getting down to this sick beat.
> arrivé(e) le : 07/02/2015
> messages : 238
> pseudo : DOUCEUR.
> double compte : aucun pour le moment.
> avatar : selena gomez.
> crédits : Greer (avatar) .unbreakable (signature)
❥ statut civil : comment dire que c'est plus que compliqué ? aux yeux du monde, Peggy est en couple mais il n'en est rien. elle est juste la complice d'un mensonge familial. en plus elle déteste celui qu'elle est censée chérir, c'est pour dire.
> métier : étudiante en marketing & babysitter, d'ailleurs si elle avait su elle n'aurait jamais postulé, heureusement qu'elle aime ce petit bout de chou.
> immeuble : reagan
> appartement : #33B
> pêchés mignons : ses cheveux ♡ les dragibus ♡ l'odeur des marqueurs ♡ les vernis ♡ chanter même-si elle chante faux. ♡ regarder le foot à la télé ♡ jouer au football, non pas celui des américains, celui des anglais, osez confondre et elle vous encastre.
> points : 230

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: Tell Me Sweet Little Lies ▬ Peggy & Adam Mer 18 Mar - 19:51



Adam & Peggy



Moi qui espérais éviter Adam en proposant à sa mère de l'aider je venais de prendre une claque. J'aurais à la limite préférée rester dans le salon avec toute sa famille. Là, nous étions dans une pièce en comité restreint et j'étais encore plus mal à l'aise. Hochant et souriant (une nouvelle fois) simplement à la mère Daniels, j'assemblais ensuite en un truc à peu près correct ce qu'il y avait à mettre dans les assiette, c'était certainement la seule chose que je pouvais faire. Tandis que j'essayais de donner une véritable forme à ce que je faisais je me tournais en entendant des rires joyeux dans mon dos. Sofia venait de pénétrer dans la cuisine. J'esquissais un sourire en la voyant rire avec son frère. L'idée que je me faisais d'Adam se nuançait quelque peu, l'image du macho badboy que j'avais de lui contrastait complètement avec le jeune homme que j'avais en face de moi. Il semblait si différent. Me tournant, je continuais ma besogne en espérant que ce que j'étais en train de faire ressemblait un peu à quelque chose même-si je n'en étais pas certaine. La réflexion soudaine de la mère d'Adam me prit tellement au dépourvu que j'en fis tomber les concombres que je tenais dans la main. Vérifiant d'abord que personne ne m'avait vu, je les ramassais rapidement avant de les reposer ni vu ni connu dans l'assiette. Ce sera celle de mon soit disant petit ami. J'esquissais un sourire diabolique à l'idée. Me tournant vers les Daniels, je remarquais qu'Adam me lançait des coups d’œils, il avait certainement du voir ce que je venais de faire tout en répondant à sa mère. Haussant les épaules, je ne m'attendais pas à ce que le garçon vienne vers moi tout en m'intimant de manger ce qu'il tenait dans la main. Fronçant légèrement les sourcils, je me décrispais rapidement avant de finalement ouvrir la bouche. « C'est délicieux ! » Je sentais que j'allais me régaler ce soir. Étant donné que depuis ce mensonge j'évitais de passer à la maison voulant retarder à tout prix la fameuse confrontation, autant dire que j'ai mangé des pâtes toute la semaine, ce dîner s'annonçait donc plutôt bien. Continuant la tâche qui m'avait été confié, je tendais deux assiettes à Adam. « Tu peux les poser là mon amour ? » Je lui désignais du menton le plan de travail près de la porte. Mon sang ne fit qu'un tour en me rendant compte que je venais de l'appeler instinctivement « mon amour » mais j'essayais tant bien que mal de me dire que c'était pour le bien de notre supercherie. Le regard tendre que nous lançait sa mère me fit m'empourprer quelque peu. « Ils se donnent des noms d'amoureux ! » Le cri suivit du rire jovial de Sofia me fit sourire. Je tirais la langue avant de rire avec elle, cette petite était juste a-do-rable. Je risquais à coup d’œil vers le jeune homme à mes côtés. Même-si je préférais dire le contraire je devais avouer qu'Adam était magnifique. Sa barbe taillé sans être taillée, ses cheveux rabattu sur le côté, son corps fin et musclé en même temps et ses yeux...Tout était à tomber chez lui et ça me faisait beaucoup de mal de l'admettre. Wow ! Que m'arrivait-il ? Secouant la tête je reprenais l'assemblage des assiettes.


made by pandora.






_________________
make a wish. « Boy, when you're with me. I'll give you a taste. Make it like your birthday everyday. I know you like it sweet, so you can have your cake. Give you something good to celebrate. So make a wish. I'll make it like your birthday everyday, I'll be your gift. Give you something good to celebrate. - .unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




I love the way you lie...


Milie, it's me. With boobs.

> arrivé(e) le : 19/02/2015
> messages : 204
> avatar : Zayn Malik
> crédits : Raven
❥ statut civil : Faussement en couple avec miss Peggy.
> métier : Etudiant en psychologie. Soit disant.
> immeuble : Immeuble Kennedy
> appartement : Appartement 44A
> pêchés mignons : ✽ Ses soeurs, Ana et Sofia. ✽ Les filles ✽ Les tatouages ✽ La musique ✽ La moto ✽ Les courses de moto ✽ Tous les sports apportant de l'adrénaline ✽ Les chips à l'oignon ✽ La malbouffe ✽ Le football ✽ La musique ✽ Le vieux rock ✽ Son groupe de musique ✽ La guitare.
> points : 211

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: Tell Me Sweet Little Lies ▬ Peggy & Adam Mer 18 Mar - 20:29


Peggy & Adam


     

L
a situation était toujours aussi amusante qu'au début, à mon avis. J'en jouais peut-être un peu trop, mais il fallait quand même que je sois convaincant vis à vis de ma famille. S'ils découvraient la vérité, je crois que j'étais bon pour creuser directement ma tombe. Déjà que mes amis semblaient en douter, ma famille était encore plus difficile à convaincre. Mais j'étais également très soulagé que Peggy joue aussi bien le jeu que cela. Je retins un sourire amusé lorsque je vis que ma pseudo petite-amie avait fait tomber des concombres lorsque ma mère avait posé des questions supplémentaires concernant notre faux couple. J'espérais m'en être plus ou moins bien sorti, même si apparemment Peg' était plus occupée à ramasser ses morceaux de concombre qu'autre chose. Je venais de lui demander d'ouvrir la bouche et il lui fallut une seconde de plus que nécessaire pour le faire, mais apparemment ni Sofia ni ma mère ne sembla le remarquer. « C'est délicieux ! » Je souris en voyant le sourire empli de fierté de ma mère. Elle avait passé des heures entières derrière le fourneau. Mon attention se reporta sur Peggy lorsqu'elle reprit la parole. « Tu peux les poser là mon amour ? » Ce fut à mon tour de perdre une seconde en réaction, surpris par le surnom qu'elle venait d'utiliser à mon égard. Mon amour, c'était quelque chose d'inédit. « Ils se donnent des noms d'amoureux ! » Les mots de Sofia me réveillèrent, et je rigolai malgré la culpabilité qui m'envahit lorsque je regardai à nouveau ma mère. Mais je souris malicieusement, passant derrière elle en m'arrêtant quelques secondes pour murmurer un « Bien sûr bébé » dans le creux de son oreille. Sofia tournait autour des jambes de Peggy alors que je déposai les assiettes sur le comptoir, refaisant l'aller-retour lorsque Peggy eut terminé deux nouvelles assiettes. « Je crois que je peux me débrouiller pour le reste, merci » fit ma mère au bout de quelques minutes. « Peggy connait bien l'appartement, mais si tu lui montrais ta chambre Adam? Il n'y a rien de mieux qu'une chambre pour découvrir la véritable personnalité de son petit-ami, et je suis sûre que Peggy n'attend que ça » ajouta-t-elle en lançant un clin d'oeil complice à Peggy. « Oh... » fis-je complètement pris par surprise. « Heu... Oui, bien sûr. Viens Peg' » ajoutai-je en l'attrapant par la main, après me les avoir essuyé sur un torchon.

Ma chambre se trouvait tout au bout de l'appartement, et on passa devant le salon sans s'y arrêter. Contrairement à Sofia qui nous avait suivi et qui partis grimper sur les genoux de notre grande soeur. C'était la première fois que j'étais pris par surprise depuis le début de la soirée, et ce fut en fronçant légèrement les sourcils que j'actionnai la poignée de la porte. « Les filles qui sont entrées ici se comptent sur les doigts d'une main » précisai-je à Peggy avec un petit sourire, avant de pousser la porte. Porte de couleur noir, qui annonçait déjà bien la couleur. J'étais fan de rock et ma chambre définissait bien la chose. Les murs étaient remplis de poster de groupes divers. Queen, Nirvana, The Doors, The Cranberries, Placebo, les Rolling Stones... Le mobilier de ma chambre était lui aussi dans les couleurs rock. Donc noir, blanc, rouge et un peu d'orange. Un grand lit double se trouvait en face du lit, j'avais un coin dressing caché par un rideau rouge sang, un bureau avec le dernier ordinateur sorti, un coin "salon" avec canapé, télé et console vidéo. Sans oublier ma précieuse guitare qui trônait dans un coin de la chambre, et mes skates derrière la porte. « Tu en penses quoi? » demandai-je curieusement en tirant la porte derrière nous. Je ne voulais pas qu'on nous entende du salon, même si cela semblait impossible rien qu'à en juger par les rires qui s'en échappaient.

© Sheepirl


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



shake it off + Hey, hey, hey ! Just think while you've been getting down and out about the liars and dirty, dirty cheats in the world. You could have been getting down to this sick beat.
> arrivé(e) le : 07/02/2015
> messages : 238
> pseudo : DOUCEUR.
> double compte : aucun pour le moment.
> avatar : selena gomez.
> crédits : Greer (avatar) .unbreakable (signature)
❥ statut civil : comment dire que c'est plus que compliqué ? aux yeux du monde, Peggy est en couple mais il n'en est rien. elle est juste la complice d'un mensonge familial. en plus elle déteste celui qu'elle est censée chérir, c'est pour dire.
> métier : étudiante en marketing & babysitter, d'ailleurs si elle avait su elle n'aurait jamais postulé, heureusement qu'elle aime ce petit bout de chou.
> immeuble : reagan
> appartement : #33B
> pêchés mignons : ses cheveux ♡ les dragibus ♡ l'odeur des marqueurs ♡ les vernis ♡ chanter même-si elle chante faux. ♡ regarder le foot à la télé ♡ jouer au football, non pas celui des américains, celui des anglais, osez confondre et elle vous encastre.
> points : 230

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: Tell Me Sweet Little Lies ▬ Peggy & Adam Dim 22 Mar - 12:35



Adam & Peggy



Cette situation me gênait de plus en plus. Surtout que j'avais bien remarqué l'air surpris qu'avait prit le visage d'Adam après que je l'ai appelé « mon amour » mais la douceur avec laquelle il m'avait répondu m'avait arraché un frisson, cela devait-être aussi dû à la proximité que nous avions eu à cette occasion. Alors que je continuais ma tâche avec le même entrain, la mère Daniels m'arracha dans mon élan en disant qu'elle allait pouvoir se débrouiller pour le reste. Je n'étais pas mécontente du travail que j'avais fourni pour une fois, ma mère aurait été si fière de me voir mettre les pieds dans une cuisine pour faire autre chose que manger. Sa deuxième proposition me fit écarquiller les yeux tandis que je jetais un coup d’œil à Adam. Il semblait tout aussi surpris mais il me prit tout de même par la main pour m'emmener vers sa chambre. Sofia ne nous suivit pas, préférant retourner auprès de sa sœur. J'essayais de contrôler ma respiration tandis qu'Adam actionnait la poignée, une chambre était quelque chose de très intime, aussi loin que je m'en rappelle seulement un garçon avait eu le privilège d'entrer dans la mienne pour un contrôle de biologie ou quelque chose comme ça. La précision d'Adam m'arracha un petit sourire. « J'aimerais te croire. » Avançant dans la pièce, son atmosphère très rock ne m'étonna pas plus que ça, elle était à l'image de son propriétaire même-si elle était un poil trop sombre pour moi. Ce qui m'étonnait le plus était la grandeur de sa chambre, elle devait certainement faire la taille de mon salon. « C'est coloré. » lançais-je sarcastiquement. M'approchant de la guitare du jeune homme qui devait certainement coûter le prix de mon loyer, je la touchais du bout des doigts et l'inspectait minutieusement, elle était magnifique. « Tu fais encore de la guitare ? » Si je me rappelle bien il en faisait déjà au lycée mais je ne savais pas que c'était une passion, dans ma tête c'était plus quelque chose qu'il faisait pour faire tomber les filles. Il m'arrivait des fois de l'écouter quand il en jouait en salle de musique mais toujours de loin et en feignant l'indifférence, je ne voulais pas ressembler à ses groupies mais je devais admettre qu'il en jouait très bien.

Me posant sur sa chaise de bureau, j'observais une nouvelle fois les alentours. Sa chambre contrastait tellement avec la mienne, elle était beaucoup plus grande mais surtout beaucoup plus sombre. Celle que je possédais chez mes parents était dans des tons pastels et possédait de nombreuse couches de blanc, c'était une atmosphère différente mais qui ne me dérangeait pas plus que ça.
made by pandora.






_________________
make a wish. « Boy, when you're with me. I'll give you a taste. Make it like your birthday everyday. I know you like it sweet, so you can have your cake. Give you something good to celebrate. So make a wish. I'll make it like your birthday everyday, I'll be your gift. Give you something good to celebrate. - .unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




I love the way you lie...


Milie, it's me. With boobs.

> arrivé(e) le : 19/02/2015
> messages : 204
> avatar : Zayn Malik
> crédits : Raven
❥ statut civil : Faussement en couple avec miss Peggy.
> métier : Etudiant en psychologie. Soit disant.
> immeuble : Immeuble Kennedy
> appartement : Appartement 44A
> pêchés mignons : ✽ Ses soeurs, Ana et Sofia. ✽ Les filles ✽ Les tatouages ✽ La musique ✽ La moto ✽ Les courses de moto ✽ Tous les sports apportant de l'adrénaline ✽ Les chips à l'oignon ✽ La malbouffe ✽ Le football ✽ La musique ✽ Le vieux rock ✽ Son groupe de musique ✽ La guitare.
> points : 211

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: Tell Me Sweet Little Lies ▬ Peggy & Adam Dim 22 Mar - 17:04


Peggy & Adam


     

P
eggy était la première fille à entrer dans ma chambre, si on mettait de côté les membres de ma famille et la femme de ménage. Ah, et Milie aussi. Mais Milie était Milie. De toute manière, Peggy ne semblait pas vraiment y croire. « J'aimerais te croire. » J'arquai un sourcil dans sa direction, remarquant son petit sourire. J'oubliais quelques fois que ma réputation de coureur de jupons avait quelques points négatifs. Mais je me contentai de hausser les épaules avant d'ouvrir la bouche à mon tour. « Pourtant c'est vrai. Sans compter les membres de ma famille, vous êtes deux » fis-je simplement en la laissant découvrir les moindres recoins de ma chambre. J'étais curieux de savoir ce qu'elle en pensait, puisqu'elle était la seule fille à y être entrée. Je ne ramenais jamais de filles à la maison, à la fois parce que je n'aimais pas spécialement me dévoiler plus que nécessaire, et si c'était une histoire d'un soir c'était toujours plus facile de rentrer que de faire partir la fille de chez moi. Question pratique. « C'est coloré. » Je rigolai et la laissai s'approcher de ma guitare alors que je m'asseyais sur le bord de mon lit. Elle savait que j'en jouais, puisqu'à l'époque du lycée je la trimballais très souvent avec moi partout. Cela servait beaucoup pour séduire et charmer les filles, à l'époque. Mais je n'avais plus vraiment besoin de la sortir, je savais maintenant comment fonctionnait la gente féminine. Au niveau de la séduction en tout cas, pour ce qui était la psychologie, c'était autre chose. « Tu fais encore de la guitare ? » J'eus un sourire en coin, malgré tout content qu'elle s'en souvienne. Et je profitai qu'elle ne me regarde pas pour pouvoir laisser glisser mon regard sur ses formes féminines. Peggy frôlait la perfection de ce côté là. « Bien sûr... J'ai même monté un groupe avec Jackson et Milie, tu te souviens d'eux? » demandai-je en la suivant des yeux lorsqu'elle se releva pour s'asseoir sur ma chaise de bureau. Mes deux meilleurs amis, même si c'est vrai que Milie avait également été ma première petite-amie. « Et je peux te jouer n'importe quel morceau » ajoutai-je en sautant sur mes jambes avant de me saisir de ma guitare. « Donne-moi un nom et je te le joue. Si j'y arrive pas je resterai sage jusqu'à la fin du repas » ajoutai-je avec un sourire en coin, en la regardant droit dans les yeux. Je parlais naturellement de mes mains baladeuses, qui l'avait déjà faite rougir une fois lorsque nous nous trouvions sur le canapé. « Cap ou pas cap? » ajoutai-je avec un petit air insolent.

© Sheepirl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Tell Me Sweet Little Lies ▬ Peggy & Adam

Revenir en haut Aller en bas
 

Tell Me Sweet Little Lies ▬ Peggy & Adam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Peggy dite "pedg"
» 'Sweet Juliet'
» [SITE] Home Sweet Art - CODE PROMO spécial DECO DESIGN ! :)
» Poivron Sweet Chocolate
» Peggy belle minette rousse à poils longs.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MY NEIGHBOR IS AN ASSHOLE :: PARADISE VALLEY :: immeuble kennedy :: 4ème étage :: appartement 44A-