AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 we need to talk (leo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



Aimer quelqu'un, c'est être capable de le laisser partir. C'est accepter le fait qu'il ne veuille pas de vous ; qu'il finisse par se lasser, vous oublier. Mais quand on aime, on le sait : on n'hésite pas, on le veut. On pardonne parce que nous sommes faibles et que nous n'attendions qu'une chose, c'est qu'il revienne. On espère. On y croit. On se dit que c'est une évidence.
> arrivé(e) le : 28/12/2014
> messages : 317
> pseudo : Luxette
> double compte : Camilla Hamilton (Candicola) - Janel Doherty (Kristen Bell) & Bridget Echolls (Jaime King)
> avatar : JLC ♥
> crédits : Lily/Chestilly (avatar) et TumblR (gifs)
❥ statut civil : Célibataire, toujours déséspérement en train de craquer sur son meilleur ami
> métier : Organisatrice d'événements, rêve d'ouvrir sa propre boîte !
> immeuble : Immeuble Reagan
> appartement : 5B
> pêchés mignons : les séries romantiques ♥️ le chocolat ♥️ les tartes aux pommes ♥️ les chatons et chiots ♥️ la bit-littérature ♥️ le maquillage ♥️ les parfums ♥️ les sacs à mains ♥️ les belles robes de mariées
> points : 206

MessageSujet: we need to talk (leo) Lun 16 Fév - 21:19




we need to talk
Ft. Leo & Lucy
Lucy souffla et regarda l’heure qui s’affichait sur l’horloge de son salon. Les minutes ne semblaient pas vouloir tourner. Il était à peine 8h mais elle était déjà prête, vêtue d’une jolie jupe noire et d’un chemisier en soie rose pâle qui mettait son teint pâle en valeur. Elle enfila rapidement sa paire de Louboutins et passa une main dans ses cheveux bruns. Elle regrettait encore de les avoir coupés avant son retour à New-York, mais au moins elle n’avait plus son épaisse chevelure et ses pointes abîmées. Elle vérifia une dernière fois son sac à main et y fourra son téléphone. Selon ses calculs, et si Elena lui avait dit la vérité, ce dont elle était quasi certaine, sa cousine venait de partir pour ouvrir sa boutique. Jeune fleuriste, elle se donnait à fond dans son boulot et Lucy savait que pour ça, elle devait faire des grosses journées. Elena le lui avait confié lors de leur petit rendez-vous il y a quelques jours. Et même si elle se détestait par avance pour ça, elle allait profiter des informations que lui avait données la jeune femme pour aller voir Leo, le petit ami d’Elena. Parce qu’avant d’être le petit ami de la brunette, Leo avait été son meilleur ami, et bien plus d’ailleurs. Il était la cause de son départ quelques années plus tôt lorsqu’ils avaient fini par coucher ensemble juste après que Lucy ait appris pour lui et Elena. Elle soupira et sortit de chez elle, sac à la main. Au moins, s’il la virait sans ménagement, ou s’il était absent, elle pouvait repartir directement au travail. Elle serait en avance mais de toute façon, en ce moment, elle se noyait dans le boulot pour ne pas penser trop à Leo. Elle grimpa les quelques escaliers qui la séparait de l’appartement du jeune couple. Dire qu’elle avait réussi à s’installer juste à côté de chez eux, quelle cruche ! Elle n’avait vraiment pas de chance … Jusque-là, elle avait réussi à éviter Elena, et elle avait vite compris que Leo l’évitait aussi. Et sa voisine, Rebecca, lui avait donné un bon conseil en lui disant de le coincer pour qu’ils puissent se parler. Ils ne s’étaient pas revus depuis que Leo était parti la chercher à l’aéroport pour son retour comme sa mère et sa sœur n’avaient pas pu le faire. Elle soupira, et regarda un instant la porte du jeune homme. Elle toqua doucement deux coups, espérant que lui par contre n’était pas encore au boulot.
© Belzébuth



_________________
Je voulais t'aimer
   
[...] comme je n'avais encore jamais aimé. Je voulais être celle qui te marquerait, celle qui te manquerait, celle qui te ferait sourire et te redonnerait l'espoir lorsque seul dans le noir, tu ne distinguerais plus la lumière. En fait, je voulais que tu crois assez à nous pour me donner envie d'y croire vraiment. © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



> arrivé(e) le : 10/02/2015
> messages : 43
> avatar : Wyatt Nash
> crédits : .sparkle
❥ statut civil : en couple
> métier : pédiatre
> immeuble : reagan
> points : 75

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: we need to talk (leo) Dim 22 Fév - 0:22




     


 
Lucy & Leo
we need to talk
Leo ne dormait pas, ou plutôt ne dormait plus. Il était 8 heures du matin et quand on était médecin, à cette heure-ci on était généralement debout depuis longtemps déjà. Enfin, quand on travaillait à l'hôpital au moins. Pourtant aujourd'hui le blond commençait plus tard, étant donné qu'il avait été de garde la veille. Mais même lorsque c'était le cas, le Jefferson n'était pas de ceux qui se levaient tard, il préférait profiter de la matinée pour passer un peu de temps avec Elena avant son départ pour la boutique et puis au moins, si son bipeur sonnait, il serait déjà prêt et n'aurait plus qu'à faire la route pour se rendre sur son lieu de travail.

Il lui restait encore deux bonnes heures devant lui au moins et puisque Elena était déjà partie travailler, il n'avait rien prévu de particulier. Et c'était tant mieux dans un sens puisque quelqu'un venait de sonner. À cette heure-ci, qui ça pouvait être ? Elena peut-être, qui avait oublié ses clés ? Le blond regarda sur la table mais il n'y avait rien.
Le verrou n'était pas enclenché, Leo ne le mettait jamais lorsqu'il était tout seul, de toute manière personne n'entrait comme ça et l'immeuble n'était pas réputé pour être victime d'effractions. Pourtant, il savait que même s'il s'agissait de sa petite-amie, celle-ci n'ouvrirait pas la porte comme ça, ça n'était pas son genre. Et il aurait reçu un message avant, étant donné qu'elle ne se séparait jamais de ton téléphone, elle l'aimait bien trop pour ça.

Fronçant les sourcils, le Jefferson boutonna sa chemise qui était encore ouverte et traversa la cuisine pour ouvrir la porte. En découvrant qu'il ne s'agissait pas d'Elena, ou de n'importe qui d'autre même, mais de Lucy, Leo resta là, un instant, à la regarder. Il ne s'y attendait pas vraiment. Bon d'accord, il l'évitait depuis son retour mais il savait très bien qu'un jour ou l'autre, il devrait lui parler. Mais la voir là, devant sa porte, comme cinq ans auparavant, avant son départ.... Non, il ne pouvait pas y repenser, cette fois tout était différent. Ou peut-être pas tant que ça finalement. Enfin, maintenant qu'il avait ouvert la porte et qu'il se tenait là, devant elle, il ne pouvait pas faire marche arrière. Mais la réalité, c'est que Leo ne savait même pas par où commencer, un "Bonjour" lui paraissait peu convenable. Après tout, il ne savait pas quoi penser de son retour et de cette visite. Ça lui faisait plaisir de revoir son visage et qu'elle allait bien mais il avait du mal à exprimer de la joie. Elle était quand même partie sans dire au revoir et ça, le jeune homme avait toujours du mal à le digérer. "Lucy ? Qu'est-ce que tu fais ici ? "


     
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Aimer quelqu'un, c'est être capable de le laisser partir. C'est accepter le fait qu'il ne veuille pas de vous ; qu'il finisse par se lasser, vous oublier. Mais quand on aime, on le sait : on n'hésite pas, on le veut. On pardonne parce que nous sommes faibles et que nous n'attendions qu'une chose, c'est qu'il revienne. On espère. On y croit. On se dit que c'est une évidence.
> arrivé(e) le : 28/12/2014
> messages : 317
> pseudo : Luxette
> double compte : Camilla Hamilton (Candicola) - Janel Doherty (Kristen Bell) & Bridget Echolls (Jaime King)
> avatar : JLC ♥
> crédits : Lily/Chestilly (avatar) et TumblR (gifs)
❥ statut civil : Célibataire, toujours déséspérement en train de craquer sur son meilleur ami
> métier : Organisatrice d'événements, rêve d'ouvrir sa propre boîte !
> immeuble : Immeuble Reagan
> appartement : 5B
> pêchés mignons : les séries romantiques ♥️ le chocolat ♥️ les tartes aux pommes ♥️ les chatons et chiots ♥️ la bit-littérature ♥️ le maquillage ♥️ les parfums ♥️ les sacs à mains ♥️ les belles robes de mariées
> points : 206

MessageSujet: Re: we need to talk (leo) Lun 23 Fév - 20:51




we need to talk
Ft. Leo & Lucy

Elle patienta quelques instants devant la porte de Leo, espérant qu’il allait ouvrir, et surtout que Elena ne serait plus là. Elle lui avait confiée qu’elle commençait tôt pour ouvrir sa boutique et elle en avait profité pour tenter de voir son meilleur ami quelques instants. Du moins, pouvait-elle encore l’appeler comme ça alors qu’ils ne s’étaient pas parlé pendant toutes ces années. Elle soupira, nerveuse, se demandant ce qu’elle allait pouvoir lui dire. Mais maintenant, elle était là, il était trop tard pour reculer. D’ailleurs, la porte s’ouvrit doucement et elle vit le visage de Leo se dessiner dans l’encadrement de la porte. Elle constata rapidement qu’il était surpris à la moue qui s’était dessinée sur son visage. Il devait se demander ce qu’elle faisait ici, après tout depuis l’aéroport, elle ne lui avait plus adressé la parole, ni même remercié. En même temps, elle était quasi sûre qu’il la fuyait. "Lucy ? Qu'est-ce que tu fais ici ? " Elle se mordilla doucement la lèvre et il ouvrit un peu plus la porte. Elle passa une main dans ses cheveux bruns, légèrement ondulés et elle haussa les épaules. « Je me disais que … On ne s’est pas encore vraiment revu depuis mon retour, et … Je voulais prendre des nouvelles. Discuter un peu.» Mon dieu, elle avait l’air tellement gauche. Leo ne la connaissait pas ainsi, si maladroite, si timide, … Elle qui avait toujours quelque chose à dire, qui mettait les pieds dans le plat, elle ne savait juste plus comment lui parler, ni ce qu’elle pouvait lui dire. « Je peux entrer ou … Je te dérange peut-être ? » Après tout, elle n’allait pas s’incruster comme ça. Il risquait peut-être de partir travailler, c’était ce qu’elle craignait. En attendant sa réponse, son regard se posa sur le visage fin du jeune homme. Cinq années avaient passées et pourtant, il était toujours le même. Peut-être un peu plus mature, le visage plus fermé, plus adulte. Elle pouvait voir que son corps était peut-être aussi un peu plus musclé. Mais il était toujours le même, son Leo. L’homme avec qui elle avait grandi, l’homme qui avait partagé tous les instants marquants de sa vie, l’homme qu’elle avait aimé, plus que tout, même si elle se l’était avoué beaucoup trop tard. Et dire qu’il n’était plus son Leo désormais. Ils n’étaient plus que des étrangers …

© Belzébuth


_________________
Je voulais t'aimer
   
[...] comme je n'avais encore jamais aimé. Je voulais être celle qui te marquerait, celle qui te manquerait, celle qui te ferait sourire et te redonnerait l'espoir lorsque seul dans le noir, tu ne distinguerais plus la lumière. En fait, je voulais que tu crois assez à nous pour me donner envie d'y croire vraiment. © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



> arrivé(e) le : 10/02/2015
> messages : 43
> avatar : Wyatt Nash
> crédits : .sparkle
❥ statut civil : en couple
> métier : pédiatre
> immeuble : reagan
> points : 75

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: we need to talk (leo) Jeu 5 Mar - 0:00




     


 
Lucy & Leo
we need to talk
Il fut un temps où les deux jeunes gens se voyaient tous les jours, un temps où ils venaient chercher l'autre en criant par la fenêtre, un temps où leur amitié était telle que personne n'aurait pu se mettre en travers. Personne, mais pas quelque chose, quelque chose que l'on appelle sentiments. Cette époque était révolue et désormais, Lucy et Leo, on en parlait plus qu'au passé. On en parlait pas du tout même. Parce qu'il évitait le sujet, il évitait d'y penser et de se sentir coupable pour Elena par la suite. Ça avait fonctionné, en quelque sorte, pendant cinq ans mais voilà que la jeune femme était de retour et il était plus difficile de faire comme si elle n'existait pas. Et le Jefferson ne pouvait pas l'éviter indéfiniment, ce qu'elle semblait avoir compris puisqu'elle se trouvait là, devant sa porte. Alors oui, il était surpris. Ou plutôt perdu. La meilleure chose à faire, c'était d'écouter ce qu'elle avait à dire. La raison de sa venue ici, même si le blond pouvait s'en douter.

Alors il la fixait presque, attendant une réponse de sa part. Et à la manière dont elle s'exprima, Leo pouvait voir qu'elle n'était pas très à l'aise, lui non plus ne l'était pas d'ailleurs. Ça faisait bien trop longtemps qu'ils ne s'étaient pas parlés, vraiment parlés je veux dire et peut-être bien que c'était vrai ce qu'on disait, qu'avec le temps, même les gens les plus proches pouvaient redevenir des inconnus. Car là, on pouvait presque croire que c'était le cas. Un bras adossé contre la porte, il se contentait toujours de l'écouter jusqu'à ce qu'elle demande pour entrer. Relevant les yeux, il prit enfin la parole : "Oui vas-y, entre. Elena est déjà partie." Il s'écarta pour la laisser entrer et referma la porte derrière elle. C'était mieux que de discuter sur le pas de la porte, surtout que la conversation n'allait pas être bouclée en cinq minutes. Mais il n'était pas pressé, il avait du temps devant lui avant d'aller travailler. Et peut-être que finalement, avoir une discussion était la meilleure chose pour repartir d'un bon pied ou du moins, arrêter de faire semblant.

S'avançant un peu plus dans l'appartement, ses yeux se posèrent d'abord sur la cafetière qui n'était pas vide. Elena l'avait utilisée pour boire du café un peu plus tôt. Le Jefferson n'en avait pas pris, n'étant pas vraiment un adepte de cette boisson. Se tournant vers Lucy, il ajouta : "Tu... Tu veux boire quelque chose ? Il reste du café." La jeune femme avait sûrement dû déjà en boire puisque à cette heure, il pouvait supposer qu'elle allait travailler après. Mais malgré l'ambiance, n'était-ce pas la première chose que l'on demandait lorsque l'on recevait chez soi ?


     
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Aimer quelqu'un, c'est être capable de le laisser partir. C'est accepter le fait qu'il ne veuille pas de vous ; qu'il finisse par se lasser, vous oublier. Mais quand on aime, on le sait : on n'hésite pas, on le veut. On pardonne parce que nous sommes faibles et que nous n'attendions qu'une chose, c'est qu'il revienne. On espère. On y croit. On se dit que c'est une évidence.
> arrivé(e) le : 28/12/2014
> messages : 317
> pseudo : Luxette
> double compte : Camilla Hamilton (Candicola) - Janel Doherty (Kristen Bell) & Bridget Echolls (Jaime King)
> avatar : JLC ♥
> crédits : Lily/Chestilly (avatar) et TumblR (gifs)
❥ statut civil : Célibataire, toujours déséspérement en train de craquer sur son meilleur ami
> métier : Organisatrice d'événements, rêve d'ouvrir sa propre boîte !
> immeuble : Immeuble Reagan
> appartement : 5B
> pêchés mignons : les séries romantiques ♥️ le chocolat ♥️ les tartes aux pommes ♥️ les chatons et chiots ♥️ la bit-littérature ♥️ le maquillage ♥️ les parfums ♥️ les sacs à mains ♥️ les belles robes de mariées
> points : 206

MessageSujet: Re: we need to talk (leo) Jeu 5 Mar - 10:27




we need to talk
Ft. Leo & Lucy

« Oui vas-y, entre. Elena est déjà partie. » Lucy hocha doucement la tête et suivit le jeune homme à l’intérieur de l’appartement. En réalité, venir ici était une très mauvaise idée. Elle aurait peut-être du l’inviter chez elle ou lui proposer de boire un café à l’extérieur. Mais pénétrer dans cet appartement, leur appartement lui montrait à quel point il était loin le temps de Léo et Lucy, les inséparables. A une époque, on parlait d’eux comme s’il s’agissait parfois d’une seule personne. A une époque, ils avaient l’habitude de parler de tout, de rire pour un rien et de se comprendre sans même un mot. Aujourd’hui, ce temps était loin, il était même révolu. Ils n’étaient plus que deux étrangers, l’ombre de leurs passés, et se parler semblait devenu presque impossible. Elle souffla, détournant son regard d’une photo d’eux, encadrée dans le salon et suivit le jeune homme qui finit par rompre le silence, pesant. « Tu... Tu veux boire quelque chose ? Il reste du café. » Elle haussa les épaules et esquissa un mince sourire : « Je veux bien, s’il te plaît. Un double.» Elle se doutait bien qu’il ne devait plus se rappeler ses préférences en café, et pourtant, elle se rappelait qu’il n’avait jamais apprécié le café, et qu’elle se moquait souvent de sa virilité à ce sujet. Chaque chose, même la moindre broutille, réveillait le souvenir endormi, douloureux, de leur complicité passée, et la blessait au plus profond d’elle. Elle le laissa la servir et le remercia d’un signe de tête et d’un sourire, décidément peu bavarde, contrairement à son habitude. Elle but une gorgée, appréciant la chaleur de la boisson, et reposa la tasse avant de fixer le jeune homme. « Encore désolée de débarquer comme ça à l’improviste mais j’avais vraiment besoin qu’on puisse se parler un peu toi et moi...» Sans Elena bien sûr, il devait s’en douter. Mais pas besoin de le préciser. Elle n’avait pas envie de passer pour la fille jalouse et aigrie. Surtout après cinq ans. « Depuis mon retour, on a pas eu vraiment l’occasion de se croiser. Ou peut-être qu’on a plutôt tenté d’éviter de se croiser.» Surtout lui, mais ça non plus, elle ne le dirait pas. Elle n’avait pas envie de le lui reprocher. Elle se mordilla doucement la lèvre et posa son regard sur lui. Elle avait brisé la glace, car elle savait que sinon, il serait resté sur la défensive.

© Belzébuth


_________________
Je voulais t'aimer
   
[...] comme je n'avais encore jamais aimé. Je voulais être celle qui te marquerait, celle qui te manquerait, celle qui te ferait sourire et te redonnerait l'espoir lorsque seul dans le noir, tu ne distinguerais plus la lumière. En fait, je voulais que tu crois assez à nous pour me donner envie d'y croire vraiment. © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



> arrivé(e) le : 10/02/2015
> messages : 43
> avatar : Wyatt Nash
> crédits : .sparkle
❥ statut civil : en couple
> métier : pédiatre
> immeuble : reagan
> points : 75

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: we need to talk (leo) Ven 20 Mar - 19:29




     


 
Lucy & Leo
we need to talk
« Je veux bien, s’il te plaît. Un double.» Leo étira ses lèvres en un semblant de sourire avant de s'avancer pour attraper une tasse dans laquelle il versa le café, encore bien chaud. S'ils avaient - ou avaient eu - énormément de points communs, il y avait bien une chose en laquelle ils ne s'étaient jamais mis d'accord, c'était le café. Lucy aimait cette boisson, comme la plupart des gens qui peuplaient cette terre, mais Leo lui, n'était pas un grand fan. Il n'allait pas jusqu'à dire qu'il détestait le café, disons simplement que ça restait occasionnel pour le jeune homme d'en boire. Mais après tout ce temps, difficile de savoir si les points qu'ils avaient en commun étaient resté les mêmes. Car si en apparence, la Grimaldi était toujours plus ou moins celle d'il y a cinq ans, en était-il toujours autant aujourd'hui ? En fait, la vraie question était : est-ce que les gens pouvaient vraiment changer avec le temps ? Après tout, ils étaient capables de vous surprendre, de vous décevoir surtout, alors changer ? Pour Leo c'était complètement envisageable... Mais l'heure n'était pas à cette réflexion, il le verrait bien assez vite de toute manière, si ces dernières années loin de Pheonix l'avaient transformée. Lui faisant face, le blond lui tendit la tasse avant d'ajouter : "Tu peux t'assoir tu sais." Il sourit légèrement en jetant un coup d'oeil vers la chaise puis reporta son attention sur Lucy qui s'excusait de venir sans avoir prévenu auparavant. Dans tout ce qu'elle disait, la Grimaldi avait raison. Elle avait d'ailleurs bien vu qu'il l'évitait mais le blond n'avait rien à dire là-dessus, elle savait pourquoi il réagissait de cette manière, pourquoi tout avait tellement changé entre eux, tout était "mort". Et si Leo avait sans doute un peu de mal à l'avouer, il savait que la jeune femme avait bien fait de venir le trouver, l'incitant ainsi à avoir une conversation avec. Car la situation dans laquelle ils se trouvaient tous les deux depuis le retour de Lucy, ça ne pouvait pas durer éternellement. Et oui ils devaient parler, plus elle que lui. Mais ils devaient parler. "Non, tu as raison. " Le petit hic, c'est qu'il ne savait pas vraiment quoi dire, c'était à elle de s'expliquer. Enfin, c'était ce qu'il pensait. Le Jefferson était loin d'être un macho, égoïste ou tout ce que vous voulez, il avait plutôt bon caractère mais il n'oubliait pas si facilement et surtout, il ne pardonnait pas comme ça. Lui aussi devait sûrement s'expliquer sur certains points, mais pour l'heure, c'était à Lucy de parler. C'était elle qui était venue le trouver après tout. C'était elle qui était revenue après cinq ans sans aucune nouvelles. "Alors... Comment était New-York ?"


     
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Aimer quelqu'un, c'est être capable de le laisser partir. C'est accepter le fait qu'il ne veuille pas de vous ; qu'il finisse par se lasser, vous oublier. Mais quand on aime, on le sait : on n'hésite pas, on le veut. On pardonne parce que nous sommes faibles et que nous n'attendions qu'une chose, c'est qu'il revienne. On espère. On y croit. On se dit que c'est une évidence.
> arrivé(e) le : 28/12/2014
> messages : 317
> pseudo : Luxette
> double compte : Camilla Hamilton (Candicola) - Janel Doherty (Kristen Bell) & Bridget Echolls (Jaime King)
> avatar : JLC ♥
> crédits : Lily/Chestilly (avatar) et TumblR (gifs)
❥ statut civil : Célibataire, toujours déséspérement en train de craquer sur son meilleur ami
> métier : Organisatrice d'événements, rêve d'ouvrir sa propre boîte !
> immeuble : Immeuble Reagan
> appartement : 5B
> pêchés mignons : les séries romantiques ♥️ le chocolat ♥️ les tartes aux pommes ♥️ les chatons et chiots ♥️ la bit-littérature ♥️ le maquillage ♥️ les parfums ♥️ les sacs à mains ♥️ les belles robes de mariées
> points : 206

MessageSujet: Re: we need to talk (leo) Lun 23 Mar - 12:55




we need to talk
Ft. Leo & Lucy

Lucy se déplaçait mal à l’aise dans l’appartement du jeune homme, évitant de croiser les quelques photos pleines de promesses et de bonheur qui le représentait en compagnie d’Elena. Elle accepta de prendre un café, insistant bien sur le double ce qui fit sourire Leo. Sur ce point-là, elle n’avait pas changé. Elle était tout aussi accro à la caféine, et elle se doutait que pour le jeune homme, c’était loin d’être le cas. Il n’avait jamais aimé le café et elle se souvenait souvent qu’elle se moquait gentiment de lui à ce sujet. "Tu peux t'assoir tu sais." La brunette se mordilla la lèvre et hocha doucement la tête, prenant place à la table de la cuisine. « Merci.» souffla-t-elle lorsqu’il déposa la tasse devant elle. Elle s’agrippa de suite à la tasse, perdant son regard dans le breuvage noir avant d’en prendre une gorgée qu’elle savoura. Lucy rentra rapidement dans le vif du sujet, à savoir qu’elle avait vite remarqué que le jeune homme l’évitait, et peut-être en avait-elle fait de même aussi, et qu’ils devaient parler, peut-être mettre les choses au clair. Tout ce qu’elle voulait, c’était justement éviter cette sensation de malaise entre eux. Elena, elle le savait, lui proposerait forcément un jour de passer à la maison dîner avec eux, et elle remarquerait vite que quelque chose clochait. "Non, tu as raison. " Elle fut soulagée qu’il approuve, il aurait pu tout autant dire qu’ils n’avaient plus rien à se dire et la dégager gentiment de chez lui. Elle hocha la tête et lui sourit, un sourire timide, gêné. C’était bien beau de savoir qu’ils devaient parler, mais au final par où commencer ? "Alors... Comment était New-York ?" Elle souffla, presque soulagée, qu’il lance un sujet, n’importe lequel et elle sourit en haussant les épaules. « Génial ! C’est une ville fantastique, qui bouge tout le temps. C’est sans doute pour ça que j’y suis restée si longtemps.» Elle but une autre gorgée de café avant de continuer : « Je ne voulais pas quitter la ville si longtemps. Quand je suis partie … Je …» Elle souffla et posa son regard sur le jeune homme : « Je voulais juste prendre l’air, faire le point et puis revenir. Sauf que … J’ai pas eu le courage. Et puis, la vie se passait bien là-bas.» A aucun moment, elle ne l’avait cité lui, mais il se douterait bien que le besoin de faire le point le concernait de très près. Cette nuit avait tout bouleversé en elle et elle avait été incapable de supporter une confrontation avec Leo, ni même d’en parler simplement. Pour entendre que c’était une erreur, et qu’il voulait continuer de vivre son grand amour ? Pas question. Elle en aurait trop souffert et elle le savait. Fuir, c’était la solution la plus simple, la plus facile pour elle. « Et toi alors ? La vie ici ? Tout s’est bien passé ? »

© Belzébuth


_________________
Je voulais t'aimer
   
[...] comme je n'avais encore jamais aimé. Je voulais être celle qui te marquerait, celle qui te manquerait, celle qui te ferait sourire et te redonnerait l'espoir lorsque seul dans le noir, tu ne distinguerais plus la lumière. En fait, je voulais que tu crois assez à nous pour me donner envie d'y croire vraiment. © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: we need to talk (leo)

Revenir en haut Aller en bas
 

we need to talk (leo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MY NEIGHBOR IS AN ASSHOLE :: PARADISE VALLEY :: immeuble reagan-