AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aiden Stevenson - Je ne pose aucune questions, je fonce !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar




> arrivé(e) le : 10/02/2015
> messages : 622
> double compte : Asher Thompson <3
> avatar : Colin O'Donoghue
> crédits : Ran94
❥ statut civil : Célibataire mais don juan à plein temps :P
> métier : Fleuriste
> immeuble : Kennedy
> appartement : 42 A
> pêchés mignons : Les femmes, le chocolat, les jeux vidéos, l'alcool avec modération (ou pas (a) ) ...
> points : 868

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Aiden Stevenson - Je ne pose aucune questions, je fonce ! Mar 10 Fév - 22:20


 
Aiden Stevenson
« - LA CLE QUE JE VOUS AI DONNE, C'ETAIT POUR LES CAS D'URGENCE ! - EH BIEN, C'EN ETAIT UN : ON AVAIT PLUS DE TACOS. » - FRIENDS

 ✽ ✽ ✽

 
nom & prénom(s) ☆  Aiden Stevenson. surnom(s) ☆ J'en ai pas vraiment, à vous d'en trouver. date, lieu de naissance ☆ 18 Avril 1980. âge ☆ 34 ans. origines ☆ Irlandaise. activité professionnelle ☆ Fleuriste. situation amoureuse ☆ Célibataire. caractère ☆ séducteur + impulsif + amusant + déterminé + intelligent + protecteur + maladroit + actif + bricoleur + doux + gourmand + fidèle + fêtard + vantardgroupe ☆ Chili con carne.

Even at my worst, I'm best with you

Ici il vous suffit de cocher la bonne réponse, enfin celle qui vous correspond le mieux car il n'y a pas de bonne ou mauvaise réponse... vous devez simplement enlever le "un" devant le "unchecked"....

+ Si ton ami t'appelle à trois heures du matin pour l'aider à se sortir d'une situation, que fais tu?
Tu ignores son appel, oui c'est ton ami mais tu as besoin de sommeil aussi.
 Tu te lèves en quatrième vitesse et tu prends ta pelle, ne sait-on jamais ce qui peut se passer.
Tu lui dis d'appeler la police, hors de question que tu sois mêlé à une histoire louche.
Tu prends ta carte bleue et va payer la caution, sauf si celui-ci est dans un autre État ou si cette caution est démesurément élevée.

Quand tu rentres du boulot après une dure journée, tu es plutôt:
Petite sortie entre amis, rien de tel pour se changer les idées.
Tu restes au calme chez toi et débranche ton téléphone.
Petite soirée avec ton amoureux/amoureuse: un dîner et un film.
Tu vas directement dans ton frigo attraper ton pot de glace et la bouteille de vodka. Tu déprimes pour la soirée!

Tu es quel genre de coloc:
Celui qui ne ramasse rien, et qui attends patiemment que les autres le fasses pour toi.
Tu fais ta part des corvées, tu as même instauré le planning des tâches.
Tu respectes le code de colocation, tu fais même signer un contrat à tes colocs pour ne pas avoir de surprise.
Tu préfères vivre seul(e) au moins aucune contrainte, tu es le maître de ton appart un point c'est tout.

Qu'est ce que l'amitié pour toi?:
C'est faire des trucs stupides du moment que tous tes amis le font.
Tu peux vivre sans après tout, on ne peut compter que sur soit même.
C'est indispensable. Tu ne peux pas vivre sans tes amis.
C'est un moyen d'avoir des gens à qui demander de l'aide quand on en a besoin sans pour autant faire d'efforts de son côté.

Ton voisin du dessous ressembles plus à :
Barney Stinson, tu as du mal à suivre sa vie amoureuse.
Mr Heckles avec son chat... il n'arrête pas de se plaindre du bruit que tu fais.
Tu n'as jamais vu ton voisin. Mais j'ai un voisin au dessous?
Un serial Killer et donc tu préfères l'éviter au maximum. On ne sait jamais et tu ne veux pas finir découpé en morceau dans sa cuisine.

Si tu croises ton voisin/ta voisine hyper canon dans les couloirs très peu vêtu, quelle est ta réaction ?
Tu n'hésites pas une seconde et vas le/la draguer
Tu deviens rouge comme une tomate, bafouille un bonjour et pars précipitamment
Tu n'y prêtes même pas attention, de toute façon t'as l'habitude
Tu admires pendant quelques secondes et tu pars sans un mot


QUE PENSEZ VOUS DE L'AMITIE L'amitié c'est quelque chose de très important pour moi, même si la compagnie des femmes est primordiale, celle de mes amis c'est une autre histoire. On partage tout ensemble, nos coups d'un soir, nos relations de couple, nos coups de gueule, nos centres d’intérêt et surtout nos moments de bonheur et de réussite. Je pense que sans amitié, personne ne survivrait, chacun se méfierait des autres et le monde ne ressemblerait pas à celui que l'on connait.  On ne choisit pas sa famille mais ses amis oui. VOTRE MEILLEUR SOUVENIR Le meilleur souvenir auquel je pense tout de suite, c'est celui ou mon père et moi avions fini ma cabane dans les arbres et que nous avions officiellement posé nos pieds à l'intérieur. C'était notre repaire de garçon, là où aucunes filles n'avaient le droit de venir, pas même ma mère. La vie paraissait plus simple et les moments partageaient avec mon père dans cet endroit reste mémorable.  UNE ANECDOTE MARRANTE En y repensant, c'est vrai que c'est plutôt drôle, même si, sur le moment, on a pas très envie de rigoler... Pour l'anniversaire de ma sœur, j'ai décidé de lui offrir un chien. Le chiot avait deux mois et était prêt à être adopter, ce qui était parfait. Imaginez ma surprise lorsque j'ai compris que cette petite bête à quatre pattes ne supportait pas du tout la voiture ! Résultat des courses, ma voiture a non seulement été bénis dans bien des façons, mais mes vêtements aussi. VOTRE VOISIN IDEAL Mon voisin idéal... déjà pour moi j'aimerais que mes voisins soient des femmes (célibataires de préférence et jeunes), et qu'elles soient toutes sexy et restent la majeure partie de leur temps libre en sous vêtement, ce qui serait plus facile pour moi à les faire venir dans ma chambre. Mais j'aime aussi les personnes calmes ou qui aiment s'amuser, je ne suis pas très difficile. 20 CHOSES A SAVOIR SUR TOI(tics, manies, habitudes) J'adore tous les animaux • J'ai la phobie des araignées • J'ai toujours été franc quand je pense quelque chose • Je suis vraiment quelqu'un de débrouillard, si je me retrouve dans la merde à un moment, je finis toujours par trouver une solution • Je ne supporte pas l'infidélité, J'en ai complètement horreur quand je me retrouve dans une relation sérieuse et que je tiens à quelqu'un • Je n'hésite pas à accourir lorsque quelqu'un a besoin d'aide • J'ai mon petit rituel du matin ou je prend mon café tout de suite, sinon on dirait un gros ours à peine sorti de son sommeil • J'ai un sourire à tomber, difficile de ne pas en être charmer • J'ai cette tendance à se gratter la nuque quand je réfléchis • J'aime l'odeur de la pluie quand elle tombe, je n'hésite pas aussi à la regarder derrière ma fenêtre • Je suis un touche à tout, j'aime bricoler, réparer, construire, j'ai des doigts de fée, utile quand je manie aussi les fleurs • J'ai cette mauvaise habitude de boire en soirée, ce qui me rend dans un état d'ébriété important • J'aime beaucoup aller dans le même bar pour courtiser mes conquêtes • Je me met toujours à la même place lorsque je vais au cinéma • Je déteste ma belle mère plus que tout • Je suis un fana de la glace au chocolat • Je ne peux jamais sm'empêcher de dire une bêtise pour détendre l'atmosphère • Je suis un grand fan de jeux vidéos • Je suis un grand frère protecteur envers ma sœur, je ne supporte pas la voir malheureuse • Je suis parfois tête en l'air, ça m'est arrivé de laisser la télé allumé une fois en partant ou d'oublier mes clés au travail.
Your job's a joke, you're broke, your love life's D.O.A.

I Naissance

18 Avril 1980, en Irlande, à cette époque, Estelle ne pensait pas que sa journée se finirait d’une façon inattendue. Ça faisait déjà 8 mois qu’elle était enceinte de son mari, George, elle pensait encore avoir le temps, sauf qu’en plein dîner chez le patron de son mari, elle finit par perdre les eaux. Au début, la douleur était là mais elle pensait que cela passerait, sauf qu’en plein dans le dessert, elle se tourna vers George, le visage déformé par la douleur. « Le bébé… il arrive… faut absolument qu’on y aille chéri… » En pleine panique, il balbutia quelque mot, un merde au passage, s’excusa auprès de son patron et fila à toute allure à l’hôpital, sans faire attention au feu rouge qui se mettait sur son passage, heureusement il était bon conducteur et ils arrivèrent sain et sauf. Estelle fut prise en charge, et fut emmener en salle d’accouchement, elle eut du mal à faire sortir le bébé. Ce dernier n’avait pas très envie de se dépêcher de sortir de son petit cocon mais au bout de plusieurs heures de souffrance, le bébé finit enfin par sortir, poussant son premier cri. « C’est un garçon Madame Stevenson ! » Le docteur lui nettoya un peu le visage et le donna à sa mère, le bébé bougeait ses petits bras et continuait d’hurler à plein poumons. La jeune mère eut un sourire amusé en voyant ce petit garçon, déjà avec autant d’énergie dans les bras. Elle lui caressa sa petite joue tendrement, regardant son mari qui vint se placer à côté d’elle, un peu foufou. « On a qu’à l’appeler Aiden. » George regarda sa femme en souriant, un peu ému, Aiden c’était le nom de son père, du grand père du bébé en quelque sorte, qui était mort il y a peu de temps. « Va pour Aiden. Bienvenue dans la famille mon garçon… » Il lui caressa doucement la tête avant d’embrasser sa femme.

II Une enfance, pleine de rebondissement

Je grandissais donc, entouré de plein d’amour de la part de mes parents. Je me sentais bien, j’évoluais à mon rythme, j’apprenais à écrire, à lire, à marcher, parler, et même à courir. Il m’arrivait de faire des bêtises mais je me faisais réprimander et j’apprenais à ne plus en faire après ça. Malgré l’absence de ma mère, à cause de son métier d’hôtesse de l’air et de mon père qui est banquier, je me suis bien épanoui, je m’entendais bien avec la baby Sitter, après tout, il n’y avait qu’avec elle que je pouvais passer mon temps quand j’étais petit et que je ne pouvais pas rester seul. Mais un jour on devient grand, on devient autonome, et là elle a dû partir, se trouver un autre travail, je garde toujours contact avec elle-même si elle me manque. J’aurais tant eu besoin d’elle quand mes parents ont divorcé, mon père ne supportait plus du tout le train de vie de ma mère, il se disputait souvent et même s’il ne le faisait pas en ma présence, je savais que c’était le cas, je ressentais une mauvaise tension, une tension que je n’aimais pas du tout, mes notes s’en sont fait ressentir au collège et là, le divorce a été prononcé, ça a été pire. Mes parents ne se parlaient plus que pour parler de mon avenir. Ils se disputaient pour moi, chose que je n’aimais pas, mon père disait que ma mère n’était pas assez présente pour m’élever, qu’il était mieux à même de s’occuper de moi, sauf que je ne voulais pas être partagé moi, je voulais seulement être avec eux tout simplement… sauf que ce n’était plus possible. L’amour qui existait autrefois entre mes parents n’était plus… mon père s’était entiché d’une autre femme, une que je n’aimais pas du tout. Je suis donc resté dans ma chambre, à regarder la fenêtre, sans trop parler ni quoique ce soit d’autre en fait. Je jetais juste ma balle de tennis sur le mur, regardant ce dernier d’un air absent. Quelqu’un frappa à ma porte, je tournais la tête, la voyant s’ouvrir et ma mère entra, un petit sourire triste sur son visage. Elle vint s’assoir sur mon lit, je continuais de faire la tronche, regardant de nouveau mon mur pour continuer de jouer avec ma balle, sans trop de plaisir. Ma mère la rattrapa au vol. « Tu sais… si ton père et moi on ne s’aime plus comme avant, ça ne veut pas dire que tu es une erreur Aiden. Tu es la plus belle chose qui nous soit arrivé avec ton père et tout ce qu’on veut, c’est ton bonheur, tu comprends ça ? Tu as 10 ans, tu finiras par comprendre tôt ou tard mais sache que je t’aime, tu es mon fils et ça ne change pas. » Elle finit par me faire un bisou sur la joue, et là, elle m’arracha un petit sourire. « Je t’aime aussi maman. » Je finis par l’étreindre, fermant les yeux alors que je sentais ses caresses dans mes cheveux, ça me faisait du bien, je ne voulais plus partir de là, me sentant en sécurité dans les bras de ma mère, comme si rien ne pouvait m’atteindre.

Un an plus tard, mon père s’était marié avec cette femme… Lisa, il vivait dans une belle maison, et moi aussi, quand c’était au tour de mon père de me garder. Sauf que je ne m’entendais pas avec Lisa, elle était méchante et manipulatrice, mon père ne voyait rien mais moi je voyais à quel point elle était perfide et malfaisante… comme les marâtres dans les contes de fées, elle ne m’aime pas, cela se voit comme le nez au milieu de la figure, elle est même surement jalouse de ma relation avec mon père. Tous les deux nous sommes proches, mais depuis qu’elle est là, qu’il est marié avec elle, elle fait tout pour nous séparer. Nous ne faisions plus rien ensemble, les matchs de football auxquels on assistait souvent ensemble, étaient remplacés par les dîners chic avec sa femme... je regrettais ma cabane dans les arbres chez ma mère. Lisa doit être une sorcière pour détruire tout ce qu'elle touche, et ce fut d’ailleurs le cas ce jour-là… vous savez, les adolescents ont très mauvais caractère dans leur crise d’ado, et bien j’étais en plein dedans. Lisa venait de m’apporter mon linge, évidemment, elle avait brûlé mon t-shirt préféré, celui que je mettais toujours pour aller faire du foot avec les copains. « Vous l’avez fait exprès ! » Elle se mit à rire. « Tu te fais des idées jeune homme, j’ai juste raté mon coup… » Et elle disait ça avec un sourire en plus. « Vous êtes ignoble ! Vous savez exactement que c’est l’un de mes t-shirt favori ! Vous avez fait exprès, je le sais, ne mentez pas ! » Je sursautais en voyant mon père qui venait d’arriver. « Arrête de parler comme ça à Lisa, Aiden ! Elle est maintenant ma femme, tu lui dois du respect mon garçon, c’est regrettable pour ton t-shirt mais le repassage n’est pas son fort, ça viendra. » « Mais papa ! » « Ça suffit ! Je ne veux plus t’entendre ! Tu es sous mon toit et je compte bien à ce que tu obéisses. » Et il sortit, accompagné de sa chère et beurk femme, qui venait de me lancer un sourire plutôt satisfait sur les lèvres. Je les regardais sortir de ma chambre et je fermais la porte en la claquant violemment. Ainsi il préférait sa Lisa plutôt que son fils? Qu'à cela ne tienne... ils avaient cherché la guerre, eh bien, ils allaient l'avoir ! J'ai toujours été d'un tempérament déterminé, voir même très rancunier, ce dernier je le tenais entièrement de mon père d'ailleurs, et ils allaient vite regretter de m'avoir cherché. J'ai très vite mis en oeuvre ma petite vengeance personnelle en allant prendre tout ce que je trouvais dehors pour les faire rentrer dans la maison, je savais que Lisa avait une peur bleue des insectes ou de la moindre petite saleté dans sa maison. Mais même si je m'amusais beaucoup à leur pourrir la vie pendant mes moments chez eux, je n'étais chez moi que quand je rentrais chez ma mère. De plus cette dernière venait de trouver un homme avec qui elle s'entendait bien et se sentait heureuse, ils se voyaient quand il faisait une escale en Irlande ou quand ma mère se rendait en Amérique pour le travail.

Et de fil en aiguille, elle est tombée enceinte de ma petite sœur, Lila, une petite fille adorable auquelle je n’ai pas pu résister. J’ai tout de suite eu envie de la protéger et de lui apprendre toutes les choses que ma mère m’avait elle-même apprises. C’est là que cette dernière me fit part de son envie d’aller vivre dans la maison de Charles aux Etats Unis, mais elle hésitait. « Tu comprends, je n’ai pas envie de te laisser ici avec ton père, il a encore son droit de garde sur toi… » Je quitte difficilement ma petite sœur des yeux et regarde ma mère, lui faisant un sourire pour la rassurer, lui prouver que tout irait bien. « Ce n’est pas grave, tu n’as qu’à y aller. Je m’en sortirais en attendant, puis je pourrais venir te rejoindre après. » Je voyais bien à quel point ma mère était triste, elle savait quelle opportunité c’était d’aller vivre avec son nouveau copain mais aussi de me laisser ici. Moi aussi ça me fichait la trouille, je ne savais pas ce qu’elle allait décider… surtout que je n’avais pas du tout envie de rester chez mon père et sa… femme. « Attend une seconde mon cœur, je vais l’appeler. » Elle me tendit Lila pendant qu’elle allait s’isoler pour parler avec mon paternel. Je ne faisais même pas l’effort d’écouter, ma petite sœur occupait toute mon attention, elle avait l’air si fragile, si belle, comment on ne pouvait ne pas craquer ? Pas possible. Ma mère revint quelques minutes plus tard, une mine assez étrange sur le visage. « Aiden, il faut qu’on parle. »

III Vive les Etats Unis !

Chose surprenante, mon père a abandonné ses droits envers moi, ce qui a grandement étonné ma mère d’ailleurs. Elle ne pensait pas du tout qu’il céderait aussi facilement mais il avait choisi une fois de plus sa femme plutôt que moi, son fils, celui pour qui il doit sacrifier ses envies… même si au début, aller vivre avec ma mère et son nouveau copain m’a ravi, j’ai très vite eu le mal du pays en arrivant. Je repensais souvent à l’Irlande et forcément, en repensant à notre pays, je pensais à mon père et aux moments merveilleux que j’avais passé là-bas. Comme mon beau père avait fait toutes les démarches pour m’inscrire dans une école sans trop attendre, je n’ai pas mis trop de temps à m’intégrer et me changer les idées, à ne plus penser à ma vie passée et j’ai pu me construire un futur ici.

« Je crois que t’as une touche Aiden ! » Karl, mon meilleur ami depuis le collège, me tapote l’épaule en souriant et me montre discrètement cette fille qui m’observe depuis de longues minutes. Nous sommes tous les deux en train de fumer, assis sur notre banc dans le parc. Je la regarde doucement, enlevant ma clope pour l’éteindre, me retrouvant toujours un peu gêné.
« Pas intéressé… »
« Comment ça ? Arrête de faire ton timide et vas-y, elle va pas te bouffer tu sais. Je sais que les américaines ne sont pas faites comme les irlandaises mais cette fille-là vaut le détour. Vas lui parler, je suis sûr que ça te fera du bien. »
Je hausse un sourcil, hésitant, c’est vrai que je n’ai jamais été proche des filles, hormis Lila, elle n’était encore qu’une enfant mais elle était drôle et c’était ma sœur. Quant aux autres filles, je ne les avais jamais trop fréquentées pour en penser quoique ce soit. Mais je n’avais pas envie de briser ma petite routine, même si cette fille était très jolie, que j’avais bien envie d’aller la voir, je savais que mes pieds ne bougeraient pas. Chose surprenante, c’est que la jeune fille n’attendit pas que je fasse quoique ce soit, qu’elle s’était elle-même avancée et de près elle était encore plus belle, une brune aux yeux bleus qui n’avait pas l’air d’avoir froid aux yeux. « Salut ! C’est toi Aiden ? » Je regarde Karl puis cette fille, me demandant comment elle peut connaitre mon nom, je ne suis pas le mec le plus populaire du lycée pourtant. « Euh… oui pourquoi ? » Elle s’assoit sur ma cuisse, sans se gêner alors qu’on se connait à peine, je n’ose même pas bouger, légèrement timide sur le coup. Jamais aucune fille n’avait jamais osé faire ça, pourtant il y avait de la place sur le banc, ce n’est pas comme si on était plusieurs. « Eh bien, j’ai très envie de savoir si tu veux sortir avec moi. Tu serais d’accord ? » Et pour argumenter sa proposition, elle prit ma main qu’elle posa sur sa hanche, j’avais une vue plongeante sur son décolleté, ce qui était… très joli d’ailleurs. Et au lieu de mes refus habituels pour dire non à une fille je m’entends dire « Oui » au grand bonheur de cette femme, dont je ne connais pas encore le nom.

IV L’appart idéal

Le timide Aiden n’est plus, au lieu de ça, je suis devenu l’homme le plus doué, le plus beau et le plus intelligent qu’il existe sur la planète. Kathy, la fameuse et talentueuse Kathy m’a montré l’art et la manière de montrer comment sortir de ma coquille et on peut dire qu’elle a réussi, puisque rien ne me résiste. Chaque filles que je vois, du moins celles qui me plaisent, finissent toutes dans mon lit. Seul grand soucis ? C’est que je suis tellement doué qu’elles font beaucoup de bruit. Je ne contrôle pas ce genre de chose, mais habitant toujours chez ma mère, elle m’a dit qu’il serait temps de me trouver un appartement pour éviter que ma sœur ne tombe sur moi dans ce genre de situation. Elle était encore toute jeune, et comme je commençais déjà à gagner ma vie, je pouvais me le permettre. J’avais été embauché dans une boutique de fleurs ou le gérant m’apprenait tout ce qu’il savait, tout ce qu’il avait vu ou entendu à propos de telle plante, et surtout comment on devait en prendre soin. Mais même si j’avais trouvé un travail intéressant, je mis beaucoup de temps à trouver l’appartement qui me convenait, revenant de temps à autre chez mes parents, jusqu’à ce que mon patron décide de partir en retraite. Chose assez dure pour moi, même si je comprenais sa décision, j’ai dû partir en recherche d’un autre travail mais quand on est déterminé comme moi, on trouve toujours ce que l’on veut et il faut croire que ce jour-là j'ai gagné le gros lot, puisque de toute évidence, je suis tombé sur une annonce intéressante à Phoenix, une jeune femme qui recherchait quelqu’un pour sa boutique et une fois avoir postulé, je trouvais tout juste un super appartement au Kennedy. Il répondait exactement à mes attentes et je n’hésitais pas une seule seconde à emménager dans cette petite merveille.

J’ai donc repris mes vieilles habitudes assez vite une fois que tous mes cartons furent vidés. J’avais même repéré quelques bars dans le coin, au moins je savais que j’avais un grand terrain de chasse les soirs ou j’allais sortir pour me ramener quelques filles par ci ou par-là qui voudraient bien d’une aventure avec moi. En règle générale je n’ai jamais de mal à avoir une fille, elles fondent toutes devant moi et les nuits sont toutes aussi excellentes. Mais je n’osais jamais imaginer en passant devant le panneau d’affichage un jour que je verrais ce mot. « Cher M. Stevenson, je vous prierais de demander à vos compagnes, différentes chaque soir, de bien vouloir faire mon de bruit lors de vos ébats. Je ne remets absolument pas en doute vos compétences à ce niveau-là, cependant cela dérange mon sommeil. Merci. Votre voisine du dessous. » Oh oui, ma voisine du dessous, il me semblait avoir entendu ses coups de balai ces dernières soirées. C’est vrai qu’elle devait tout entendre, surtout si ma chambre était au-dessus de la sienne. Bon allez, je crois que je vais être gentil et lui laisser quelques jours de tranquillité avant de recommencer, peut-être qu’elle est jalouse ? Pour moi il n’y a aucune explication à ce genre de message, à moins qu’elle ait un enfant à charge mais d’après ce que j’ai entendu dire des autres voisins, elle vit seule. Tiens, comme c’est étrange, une fille seule qui a apparemment une vie bien tranquille ? Ce n’est pas normal. « Tu devrais surement aller la voir, t’excuser et plus, mec. » Karl a toujours été de bons conseils, et nous sommes toujours restés en contact malgré nos emplois du temps différents. « Ce serait une idée. Elle doit surement s’ennuyer pour me laisser tous ces petits mots, ça sonne comme une invitation à la sortir de là. » « Alors fonce, qu’est-ce que tu attends ? » « Tu as raison ! Je vais encore jouer le sauveur des demoiselles en détresse ! »

J’ai revu ma voisine tout de suite en rentrant chez moi, elle venait de déposer une jolie note sur le panneau d’affichage et j’ai supposé, une fois encore, qu’elle était pour moi. Je trouvais déjà cela amusant qu’elle remette une note sur ce panneau alors qu’elle pourrait tout simplement venir me voir, ce qui aurait surement eu plus d’impact sur moi, ou peut-être pas. En tous les cas, même si elle laissait ces notes à mon intention, elle ne savait pas du tout à quoi je ressemblais, quoique, je devais avouer qu’à part quelques descriptions que j’avais entendu des voisins sur elle, je ne l’avais jamais vu et elle était mignonne. Cheveux blonds, l’air un peu d’être coincée pour empêcher le reste du monde d’avoir une vie sexuelle, mais je dois avouer qu’elle me plaisait beaucoup. Habituellement les femmes seraient déjà sous mon charme et se plieraient en quatre pour me faire plaisir, alors que Mlle Shepperd reste sur ses positions et n’a pas l’air d’en découdre, et c’est qu’elle a en plus une répartie magnifique ! Enfin quelqu’un d’amusant. Elle n’avait pas l’air de céder à l’étape 1 du regard et sourire de tombeur alors il faudra viser nettement plus haut. Même en lui proposant un verre j’ai eu le droit à un refus, mais son hésitation m’a grandement fait sourire. Sauf que je ne suis pas quelqu’un qui abandonne si facilement, cette fille me résiste peut être mais elle ne gardera pas son bouclier longtemps pour la défendre. Elle finira par craquer et atterrira dans mon lit.
hors-jeu:
 


Dernière édition par Aiden Stevenson le Ven 13 Fév - 13:46, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


...
uc
> arrivé(e) le : 07/02/2015
> messages : 476
> pseudo : Ran94
> double compte : //
> avatar : Bitsie Tulloch
> crédits : Lux Aeterna (avatar) Wild heart (sign) tumblr (gifs)
❥ statut civil : Célibataire
> métier : Journaliste
> immeuble : Reagan
> appartement : appartement 11B
> pêchés mignons : Son fils Oliver - faire du shopping - se regarder des comédies pour bien rigoler - taquiner son jumeau
> points : 500

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: Aiden Stevenson - Je ne pose aucune questions, je fonce ! Mar 10 Fév - 22:22

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



> arrivé(e) le : 07/02/2015
> messages : 138
> pseudo : gleekout!
> double compte : pas pour l'instant.
> avatar : le sexy théo james.
> crédits : gleekout!
❥ statut civil : célibataire et bien ainsi.
> métier : professeur de sport le jour, strip-teaseur la nuit.
> immeuble : reagan.
> appartement : appartement 25B.
> pêchés mignons : le chocolat ❥ de belles courbes ❥ le sport ❥ la cigarette ❥ ma guitare
> points : 54

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: Aiden Stevenson - Je ne pose aucune questions, je fonce ! Mar 10 Fév - 22:38

Bienvenue par ici, courage pour ta fichette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Aiden Stevenson - Je ne pose aucune questions, je fonce ! Mar 10 Fév - 22:46

COLIIIIIIIIIIIIN
Bienvenue parmi nous et bonne continuation pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar




> arrivé(e) le : 10/02/2015
> messages : 622
> double compte : Asher Thompson <3
> avatar : Colin O'Donoghue
> crédits : Ran94
❥ statut civil : Célibataire mais don juan à plein temps :P
> métier : Fleuriste
> immeuble : Kennedy
> appartement : 42 A
> pêchés mignons : Les femmes, le chocolat, les jeux vidéos, l'alcool avec modération (ou pas (a) ) ...
> points : 868

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: Aiden Stevenson - Je ne pose aucune questions, je fonce ! Mar 10 Fév - 22:48

Merciii
J'adore vos avatars
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Aiden Stevenson - Je ne pose aucune questions, je fonce ! Mar 10 Fév - 22:53

OH gosh !


Bienvenue à toi et bon courage pour ta fichette charmant jeune homme ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar



> arrivé(e) le : 27/01/2015
> messages : 239
> pseudo : keep smiling
> double compte : Millie, Emma & Grace
> avatar : Jennifer Morrison
> crédits : tearsflight
❥ statut civil : Célibataire endurcie
> métier : pédiatre
> immeuble : Kennedy
> appartement : #32A
> points : 82

MessageSujet: Re: Aiden Stevenson - Je ne pose aucune questions, je fonce ! Mer 11 Fév - 7:12



Merciiiii mille fois d'avoir choisi mon scénario I love you tu verras on va bien s'amuser tous les deux :)
BIENVENUE parmi nous en tout cas
Bon courage pour ta fiche et n'hésites surtout pas si tu as des questions

_________________

« You've gotta dance like there's nobody watching, love like you'll never be hurt, sing like there's nobody listening and live like it's heaven on earth. » William W. Purkey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Aimer quelqu'un, c'est être capable de le laisser partir. C'est accepter le fait qu'il ne veuille pas de vous ; qu'il finisse par se lasser, vous oublier. Mais quand on aime, on le sait : on n'hésite pas, on le veut. On pardonne parce que nous sommes faibles et que nous n'attendions qu'une chose, c'est qu'il revienne. On espère. On y croit. On se dit que c'est une évidence.
> arrivé(e) le : 28/12/2014
> messages : 317
> pseudo : Luxette
> double compte : Camilla Hamilton (Candicola) - Janel Doherty (Kristen Bell) & Bridget Echolls (Jaime King)
> avatar : JLC ♥
> crédits : Lily/Chestilly (avatar) et TumblR (gifs)
❥ statut civil : Célibataire, toujours déséspérement en train de craquer sur son meilleur ami
> métier : Organisatrice d'événements, rêve d'ouvrir sa propre boîte !
> immeuble : Immeuble Reagan
> appartement : 5B
> pêchés mignons : les séries romantiques ♥️ le chocolat ♥️ les tartes aux pommes ♥️ les chatons et chiots ♥️ la bit-littérature ♥️ le maquillage ♥️ les parfums ♥️ les sacs à mains ♥️ les belles robes de mariées
> points : 206

MessageSujet: Re: Aiden Stevenson - Je ne pose aucune questions, je fonce ! Mer 11 Fév - 8:59



Bienvenue parmi nous

_________________
Je voulais t'aimer
   
[...] comme je n'avais encore jamais aimé. Je voulais être celle qui te marquerait, celle qui te manquerait, celle qui te ferait sourire et te redonnerait l'espoir lorsque seul dans le noir, tu ne distinguerais plus la lumière. En fait, je voulais que tu crois assez à nous pour me donner envie d'y croire vraiment. © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



shake it off + Hey, hey, hey ! Just think while you've been getting down and out about the liars and dirty, dirty cheats in the world. You could have been getting down to this sick beat.
> arrivé(e) le : 07/02/2015
> messages : 238
> pseudo : DOUCEUR.
> double compte : aucun pour le moment.
> avatar : selena gomez.
> crédits : Greer (avatar) .unbreakable (signature)
❥ statut civil : comment dire que c'est plus que compliqué ? aux yeux du monde, Peggy est en couple mais il n'en est rien. elle est juste la complice d'un mensonge familial. en plus elle déteste celui qu'elle est censée chérir, c'est pour dire.
> métier : étudiante en marketing & babysitter, d'ailleurs si elle avait su elle n'aurait jamais postulé, heureusement qu'elle aime ce petit bout de chou.
> immeuble : reagan
> appartement : #33B
> pêchés mignons : ses cheveux ♡ les dragibus ♡ l'odeur des marqueurs ♡ les vernis ♡ chanter même-si elle chante faux. ♡ regarder le foot à la télé ♡ jouer au football, non pas celui des américains, celui des anglais, osez confondre et elle vous encastre.
> points : 230

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: Aiden Stevenson - Je ne pose aucune questions, je fonce ! Mer 11 Fév - 12:27

Bienvenue sur le forum & bonne rédaction
Tu fais une heureuse

_________________
make a wish. « Boy, when you're with me. I'll give you a taste. Make it like your birthday everyday. I know you like it sweet, so you can have your cake. Give you something good to celebrate. So make a wish. I'll make it like your birthday everyday, I'll be your gift. Give you something good to celebrate. - .unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Aiden Stevenson - Je ne pose aucune questions, je fonce ! Mer 11 Fév - 12:48

Excellent choix de scénario (et d'avatar).
Bienvenue parmi nous ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar




> arrivé(e) le : 10/02/2015
> messages : 622
> double compte : Asher Thompson <3
> avatar : Colin O'Donoghue
> crédits : Ran94
❥ statut civil : Célibataire mais don juan à plein temps :P
> métier : Fleuriste
> immeuble : Kennedy
> appartement : 42 A
> pêchés mignons : Les femmes, le chocolat, les jeux vidéos, l'alcool avec modération (ou pas (a) ) ...
> points : 868

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: Aiden Stevenson - Je ne pose aucune questions, je fonce ! Mer 11 Fév - 14:06

Merciii beaucoup tout le monde

Aaah Romy!!
C'est normal, j'ai pas pu résister, ton scénario m'a fait rire, il est trop bien *-* puis Colin et Jen quoi niaa

J'avance petit à petit en tout cas, là je dois retourner bosser mais ça avance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Aiden Stevenson - Je ne pose aucune questions, je fonce ! Mer 11 Fév - 19:15

Bienvenue
coliiiiiin
Revenir en haut Aller en bas
avatar




> arrivé(e) le : 10/02/2015
> messages : 622
> double compte : Asher Thompson <3
> avatar : Colin O'Donoghue
> crédits : Ran94
❥ statut civil : Célibataire mais don juan à plein temps :P
> métier : Fleuriste
> immeuble : Kennedy
> appartement : 42 A
> pêchés mignons : Les femmes, le chocolat, les jeux vidéos, l'alcool avec modération (ou pas (a) ) ...
> points : 868

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: Aiden Stevenson - Je ne pose aucune questions, je fonce ! Mer 11 Fév - 22:13

Merchii
sophia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Aiden Stevenson - Je ne pose aucune questions, je fonce ! Jeu 12 Fév - 22:10

MAISTOUAICI! Et on dit merci qui? (a)
J'te dis bienvenue (et moua aussi jotem ) et puis j'te dis merde pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar




> arrivé(e) le : 10/02/2015
> messages : 622
> double compte : Asher Thompson <3
> avatar : Colin O'Donoghue
> crédits : Ran94
❥ statut civil : Célibataire mais don juan à plein temps :P
> métier : Fleuriste
> immeuble : Kennedy
> appartement : 42 A
> pêchés mignons : Les femmes, le chocolat, les jeux vidéos, l'alcool avec modération (ou pas (a) ) ...
> points : 868

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: Aiden Stevenson - Je ne pose aucune questions, je fonce ! Ven 13 Fév - 0:50

Hihi merchiiii ma bibi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Aiden Stevenson - Je ne pose aucune questions, je fonce ! Ven 13 Fév - 11:34

Bienvenue à toi
et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Aiden Stevenson - Je ne pose aucune questions, je fonce ! Ven 13 Fév - 19:32

Bienvenue et très bon choix de personnage
Revenir en haut Aller en bas
avatar




> arrivé(e) le : 10/02/2015
> messages : 622
> double compte : Asher Thompson <3
> avatar : Colin O'Donoghue
> crédits : Ran94
❥ statut civil : Célibataire mais don juan à plein temps :P
> métier : Fleuriste
> immeuble : Kennedy
> appartement : 42 A
> pêchés mignons : Les femmes, le chocolat, les jeux vidéos, l'alcool avec modération (ou pas (a) ) ...
> points : 868

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: Aiden Stevenson - Je ne pose aucune questions, je fonce ! Ven 13 Fév - 20:55

Merci beaucoup vous deux
J'espère avoir l'occasion de venir vous quémander des liens un jour (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Aiden Stevenson - Je ne pose aucune questions, je fonce ! Ven 13 Fév - 21:02

bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
avatar




> arrivé(e) le : 10/02/2015
> messages : 622
> double compte : Asher Thompson <3
> avatar : Colin O'Donoghue
> crédits : Ran94
❥ statut civil : Célibataire mais don juan à plein temps :P
> métier : Fleuriste
> immeuble : Kennedy
> appartement : 42 A
> pêchés mignons : Les femmes, le chocolat, les jeux vidéos, l'alcool avec modération (ou pas (a) ) ...
> points : 868

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: Aiden Stevenson - Je ne pose aucune questions, je fonce ! Sam 14 Fév - 14:21

Merci Cora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Aiden Stevenson - Je ne pose aucune questions, je fonce ! Sam 14 Fév - 21:06

bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
avatar



> arrivé(e) le : 27/01/2015
> messages : 239
> pseudo : keep smiling
> double compte : Millie, Emma & Grace
> avatar : Jennifer Morrison
> crédits : tearsflight
❥ statut civil : Célibataire endurcie
> métier : pédiatre
> immeuble : Kennedy
> appartement : #32A
> points : 82

MessageSujet: Re: Aiden Stevenson - Je ne pose aucune questions, je fonce ! Mer 18 Fév - 9:35

Alors tout d'abord je tiens à m'excuser pour le temps que j'ai mis, c'était carnaval et je n'ai pas pu passer sur l'ordinateur.
J'ai terminé de lire vos fiches respectives et j'ai fait mon choix. Ca n'a pas été très facile, mais finalement je pense que c'est toi, Aiden Stevenson, qui sera parfait pour le rôle ! J'ai donc le grand plaisir de te valider et je me réjouis déjà de commencer à Rp avec toi I love you

_________________

« You've gotta dance like there's nobody watching, love like you'll never be hurt, sing like there's nobody listening and live like it's heaven on earth. » William W. Purkey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




> arrivé(e) le : 10/02/2015
> messages : 622
> double compte : Asher Thompson <3
> avatar : Colin O'Donoghue
> crédits : Ran94
❥ statut civil : Célibataire mais don juan à plein temps :P
> métier : Fleuriste
> immeuble : Kennedy
> appartement : 42 A
> pêchés mignons : Les femmes, le chocolat, les jeux vidéos, l'alcool avec modération (ou pas (a) ) ...
> points : 868

> More about me
> address book:
> to do list:

MessageSujet: Re: Aiden Stevenson - Je ne pose aucune questions, je fonce ! Mer 18 Fév - 13:22

Ne t'en fais pas, l'important c'est que tu sois revenu et que tu en ais profité
Ooh merci
J'espère être à la hauteur de tes espérances et je me réjouis de même de commencer à RP avec toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Aiden Stevenson - Je ne pose aucune questions, je fonce !

Revenir en haut Aller en bas
 

Aiden Stevenson - Je ne pose aucune questions, je fonce !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MY NEIGHBOR IS AN ASSHOLE :: COME AS YOU ARE :: born this way :: i'm coming home-